A+ A A-

Les métiers de l'artisanat d'art

Les métiers d'art rassemblent environ 200 métiers répartis en métiers de tradition, de création et de restauration du patrimoine. Partie intégrante de la culture française, ils véhiculent en effet une image d'excellence et d'art de vivre.

Fiche n°2.24
Version : Septembre 2016

Tailleur de pierre, doreur, encadreur, ébéniste… L'artisanat d'art compte plus de 200 métiers répertoriés dans 19 secteurs. Les débouchés varient selon les activités. Avant d'exercer son métier, un artisan d'art doit acquérir un savoir-faire et parfaire son art, sans oublier la maîtrise des techniques commerciales. Du CAP au DSAA (bac + 4), en passant par le DMA (bac + 2), il existe une multitude de formations.

Secteur et emploi

En matière d'artisanat d'art, le savoir-faire français est reconnu dans le monde entier et bénéficie d'une image d'excellence. La France compte une multitude d'entreprises de métiers d'art. Des petites et moyennes entreprises (PME) pour la plupart, petits ateliers ou manufactures. Les métiers d'art sont exercés par des personnes jeunes, 70 % ont moins de 44 ans. La moitié d'entre eux dispose d'un diplôme supérieur au bac.
Le secteur dominant est le bois , puis viennent le bijou, le textile et la mode. Les métiers de l'horlogerie, du cuir et de la céramique sont également des métiers porteurs. Dans le secteur de la bijouterie-joaillerie plusieurs métiers sont recherchés, en particulier les polisseurs et sertisseurs.
Quelques pistes de recrutement pour les métiers de l'horlogerie-bijouterie :
Maison Cartier : www.cartier.fr/carrieres
Maison Van Cleef & Arpels (haute joaillerie) : www.vancleefarpels.com/eu/fr
LVMH : www.lvmh.fr
Les métiers de la maroquinerie offrent également des débouchés dans le secteur du luxe.
Les ventes des produits de luxe n'ont jamais été aussi fortes. Les métiers manuels sont particulièrement recherchés en raison notamment des nombreux départs à la retraite dans les dix ans.

Un secteur encore fragile

Le secteur a été touché par la crise. Même le luxe en a ressenti les effets et les sous-traitants des grandes marques voient leurs commandes diminuer depuis 3 ans. Certains artisans aux spécialités rares sont confrontés à la concurrence étrangère et à la production industrielle à bas coût. Ils peinent, au moment de la retraite, à trouver des repreneurs et à transmettre leur savoir-faire, qui risque de disparaître avec eux.
Parmi ces métiers menacés, citons l'imprimeur en héliogravure ou encore le batteur d'or. D'autres, comme tailleur de pierre ou restaurateur d'œuvres d'art survivent essentiellement grâce aux commandes publiques. Les domaines du bois, du verre ou de la céramique, lient leur savoir-faire à l'innovation technologique et travaillent avec des décorateurs, des architectes, des designers. D'autres trouvent même des débouchés industriels en réalisant des prototypes de meubles ou de sièges de voiture…

Différents modes d'exercice

Beaucoup de jeunes diplômés, après avoir passé quelques années chez un artisan d'art reconnu, montent leur propre entreprise. Plusieurs possibilités s'offrent à eux : artiste (
exerce une activité de création à titre indépendant, artisan (dépend de la chambre de métiers et de l'artisanat - diplôme obligatoire ou 3 ans 'expérience), profession libérale ou auto entrepreneur. Quelques places sont également offertes dans la fonction publique pour devenir fonctionnaire artisan.

La Maison des artistes

APCM - Assemblée permanente des chambres des métiers

Union Nationale des Professions Libérales

Concours et examens professionnels

Portail officiel des auto-entrepreneurs

Les métiers

Métiers du bois

L'artisan d'art innove dans le respect de la tradition et sait jouer des matières pour créer ou restaurer des meubles, des objets, des instruments et des accessoires de haute facture. Ébéniste, marqueteur, doreur, tourneur, laqueur… Les métiers de l'artisanat d'art liés au bois sont nombreux. Les salaires bruts en début de carrière sont en général le SMIC.

L'ébéniste travaille soit comme artisan, soit comme salarié. l'ébéniste fabrique des meubles de grande qualité et travaille essentiellement en atelier. La moitié des artisans travaillent seuls et 10 % des entreprises ont plus de 10 salariés. Les entreprises se situent principalement dans les régions Rhône-Alpes, Ile-de-France, Paca, Aquitaine et Midi-Pyrénées.
Formation : CAP ébéniste, bac pro artisanat et métiers d'art option ébéniste ; BMA ébéniste ; BTM ébénisterie ; BTMS ébénisterie ; DMA arts de l'habitat option décors et mobiliers spécialité ébénisterie ; FMA ébénisterie (uniquement à l'école Boulle).

Le doreur sur bois applique une pellicule dorée, en feuilles ou poudre, sur des objets d'art pour les décorer ou les restaurer.
Formation : CAP de doreur à la feuille ornemaniste (accessible uniquement en apprentissage).

Le laqueur décore le bois au pinceau ou au pistolet avec une pâte composée de pigments, d'agglutinant et de diluant. La formation est sanctionnée par un examen de fin d'apprentissage (EFAA).
Formation : DMA décor architectural, option domaine du décor du mur, option laque.

Le marqueteur applique sur la menuiserie des revêtements décoratifs découpés dans différents matériaux comme le bois précieux, le métal, la nacre ou l'écaille.
Formation : CAP arts du bois option marqueteur ; DMA arts de l'habitat option décors et mobiliers ; FMA bois.

Le sculpteur sur bois travaille à la reproduction des ornements d'époque pour le mobilier et les boiseries.
Formation : CAP arts du bois option sculpteur-ornemaniste ; FMA spécialité sculpture (école Boulle, à Paris) ; DMA arts de l'habitat option décors et mobiliers spécialité sculpture.

Le tourneur sur bois crée des objets et des meubles par la technique du tournage pour obtenir des formes arrondies, en relief et en creux.
Formation : CAP arts du bois option tourneur.

Le vannier élabore des articles en rotin, osier, bambou, jonc, paille.
Formation : CAP vannerie.
À noter : la plupart des établissements préparant à ces diplômes accueillent des déficients visuels.

Le canneur-pailleur
Il fabrique et restaure les dossiers et fonds de siège.
Formation : CAP cannage-paillage en ameublement.

L’encadreur
Il utilise les matériaux appropriés à des travaux d’encadrement classiques ou contemporains, neufs ou anciens. Il travaille pour les peintres, les collectionneurs, les antiquaires, les musées et les particuliers.
Formation : CAP encadreur (uniquement en apprentissage).

Métiers de la céramique et des arts du feu

Potier céramiste et décorateur céramiste réalisent des formes et/ou font naître la couleur en maniant des pigments qui se révèlent lors de cuissons à très haute température. Les salaires bruts en début de carrière sont en général le SMIC ou au delà.

Le céramiste travaille la terre et l'argile pour réaliser des objets décoratifs ou utilitaires. L'artisan est généralement installé à son compte, mais la fabrication industrielle peut également constituer un débouché : arts de la table (vaisselle), bâtiment (carrelage, toiture, sanitaire), réfractaires (composants de fours) ou céramiques techniques (composants thermomécaniques ou électroniques, prothèses médicales).
Formation : CAP tournage en céramique ; CAP décoration en céramique ; BT dessinateur en arts appliqués option céramique ; BMA céramique ; DMA arts textiles et céramiques option céramique artisanale ; diplôme d'école supérieure d'art.

Le décorateur-céramiste embellit des objets en céramique par des dessins et des peintures. Il travaille en général dans un atelier intégré à une entreprise de fabrication de pièces pour les arts de la table ou de la décoration. Il peut aussi être travailleur indépendant. Le Berry et le Limousin sont deux grandes régions de porcelainier.
Formation : CAP décoration en céramique ; BT dessinateur des arts appliqués option céramique ; DMA arts textiles et céramique option arts de la céramique artisanale ; BMA céramique ; BTS concepteur en art et industrie céramiques.

Métiers du textile

Les métiers du textile touchent soit à la décoration et l'ameublement, soit aux accessoires ou à la fabrication de tissus précieux qui peuvent être utilisés par la haute couture. Les salaires bruts en début de carrière sont en général le SMIC.

Le (la) brodeur (se)
Il exécute des motifs décoratifs sur tissu à l'aide de crochets ou d'aiguilles et peut se spécialiser dans la broderie d'art, la broderie blanche ou la broderie d'or. Plus de 2 000 salariés travaillent dans la broderie en France. Les brodeurs manuels travaillent pour la haute couture, la couture de diffusion boutique, le cinéma, l'opéra, les théâtres nationaux, les grands cabarets parisiens et l'art contemporain. Les ateliers de broderie mécanique se situent à 90 % en Picardie et dans le Nord-Pas-de-Calais. Ils travaillent pour le prêt-à-porter, l'ameublement, le design d'intérieur, la bonneterie, la layette, le linge de maison, les écussons et les colifichets.
Formation : CAP arts de la broderie ; BMA broderie (3 orientations : broderie main, broderie sur machine guidée main et broderie sur machine automatisée) ; DMA arts textiles et céramique, option arts textiles.

Le (la) dentelier(e) confectionne à l'aide d'une aiguille ou d'un fuseau, des tissus très ajourés sans trame, ni chaîne, ornés de dessins.
La Fédération française des dentelles et broderies (FFDB) représente plus de 3 500 salariés en France (emplois directs et indirects autour des professions de brodeur et dentellier). La dentelle de Calais est particulièrement réputée et exportée dans le monde entier
Formation : CAP arts de la dentelle option fuseaux, CAP arts de la dentelle option aiguille, 2 ans.
Actuellement, aucun lycée professionnel ne dispense l’enseignement du CAP arts de la dentelle. C’est dans le cadre de trois associations que le CAP de la dentelle au fuseau peut se préparer : le Centre d’Enseignement à la dentelle au fuseau du Puy en Velay (le plus ancien et le précurseur), le Conservatoire de la dentelle de Bayeux et l’Hôtel de la dentelle de Brioude.
BMA de la dentelle aux fuseaux
BMA de la dentelle à l’aiguille

Le (la) plumassier(e) : fabrique des accessoires en plumes destinés aux revues, à la garde républicaine, aux académiciens, aux groupes folkloriques, à la haute couture, aux militaires, au théâtre, au cinéma et à l'opéra.
Cette profession est malheureusement en voie de disparition. Le nombre d'entreprises qui résistent se compte sur les doigts d'une main.
Formation : CAP plumassière fleuriste en fleurs artificielles ; CIL arts de la mode broderie chapellerie fleurs plumes.

Le (la) tapissier-lissier réalise à la main des tapis et des tapisseries par entrelacements de fils, à l'aide d'outils spécifiques. Salaire brut mensuel débutant : SMIC
Formation : DMA arts textiles. Le diplôme d'artiste lissier et de restaurateur, spécialiste du Mobilier national et des manufactures nationales de tapis et tapisseries, permet de présenter le concours de technicien d'art du ministère de la Culture.
www.mobiliernational.culture.gouv.fr

Le peintre sur tissu décore des tissus par divers procédés, batik ou serti par exemple.
Pas de diplôme officiel.

Le tisserand confectionne des étoffes par entrelacement de fils au moyen de machines ou de métiers à tisser.
En France, une soixantaine de tisserands travaillent encore de façon artisanale, principalement en Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées, Nord-Pas-de-Calais, Limousin, Aquitaine, Bretagne, Alsace et Lorraine. Peu de débouchés dans ce métier qui reste très incertain et peu rémunérateur.
Formation : DMA arts textiles et céramiques option arts et textiles.

Le tapissier d’ameublement
De la restauration de sièges de style à la pose de tentures murales en passant par la réfection de literie, le tapissier d’ameublement habille, agence et décore des intérieurs. Il réalise des créations originales ou restaure d’anciens modèles.
Formation : CAP tapissier d'ameublement ; MC décors textiles permanents et éphémères ; bac pro artisanat et métiers d'art, option tapisserie d'ameublement ; BP ameublement option tapisserie décoration ; FMA spécialité tapisserie (Ecole Boulle à Paris) ; BTM tapissier décorateur ; DMA arts textiles et céramiques option arts textiles spécialité tapisserie.

Le rentrayeur - Restaurateur de tapis
Ce spécialiste restaure les tapis et tapisseries anciennes. Les rentrayeurs travaillent le plus souvent pour les manufactures nationales, Gobelins, Beauvais, ou pour les ateliers de tapis de la Savonnerie, à Paris, ou de Lodève (34).
Formation : CAP rentrayeur option tapis ou tapisserie ; diplôme de restaurateur spécialiste en rentraiture option tapis ou tapisserie (École du mobilier national et des manufactures nationales des Gobelins, de Beauvais et de la Savonnerie de Paris) ; diplôme de restaurateur du patrimoine option arts textiles (Institut national du patrimoine de Paris et de La Plaine Saint-Denis), MST conservation-restauration des biens culturels.

Métiers du verre

Le verrier et le tailleur sur cristaux sculptent et adaptent le verre aux formes les plus variées. Le vitrailliste travaille, quant à lui, plutôt sur les couleurs. Les salaires bruts en début de carrière sont en général le SMIC.

Le verrier au chalumeau intervient dans la verrerie décorative, la publicité.
Formation : CAP souffleur de verre option verrerie scientifique ; bac pro artisanat et métiers d'art option verrerie scientifique et technique ; diplôme des écoles d'art ; BMA souffleur de verre.

Le verrier à la main ou souffleur de verre travaille le verre en fusion à l'aide d'une canne ou tige creuse.
Formation : CAP arts du verre et du cristal ; BMA souffleur de verre ; DMA décor architectural option arts du verre et du cristal.

Le tailleur sur cristaux exécute des motifs décoratifs sur des objets en cristal.
Formation : CAP arts et techniques du verre ; DMA décor architectural option arts du verre et du cristal.

Le vitrailliste ou maître verrier réalise des clôtures de verre découpé suivant un dessin tenu au moyen de plomb. Il restaure les vitraux et travaille sur des pièces uniques.
Formation : CAP arts et techniques du verre option vitrailliste (uniquement en apprentissage) ; BMA verrier décorateur ; FCIL formation complémentaire d'initiative locale peinture sur verre ; DMA décor architectural option domaine des matériaux de synthèse, option transparence (ENSAAMA à Paris) ; master pro conservation restauration des biens culturels (Paris 1).

Métiers des arts graphiques et du livre

Doreur-relieur, lithographe et graveur sont les métiers liés au livre et à la gravure sur papier. Ils nécessitent une aptitude pour le graphisme. Les salaires bruts en début de carrière sont en général le SMIC.

Le doreur-relieur travaille à la fabrication d'un livre à partir des feuilles imprimées, dans ses différentes phases: brochure, reliure, dorure.
Formation : CAP arts de la reliure et de la dorure ; BMA arts de la reliure et de la dorure ; DMA arts graphiques option reliure dorure ; diplôme supérieur d'arts décoratifs options objet et communication visuelle (Ecole supérieure des arts décoratifs à Strasbourg).

Le lithographe utilise le principe de répulsion de la graisse et de l'eau à l'aide d'une pierre spéciale dite « lithographique » pour imprimer sur papier. La sérigraphie est un procédé d'impression sur bois, papier, verre, etc., à l'aide d'un support en soie.
Formation : DMA arts graphiques gravure ; diplôme de l'Ensad option gravure.

Le graveur en taille-douce, à l'aide d'un burin pointe sèche ou de l'eau-forte, taille en creux une plaque de cuivre qu'il enduit d'un vernis et qu'il plonge dans un bain d'acide pour servir ensuite à l'impression.
Formation : CAP métiers de la gravure option gravure d'ornementation ; DMA arts graphiques option gravure ; diplôme de l'Ensad option gravure ; diplôme national supérieur d'arts plastiques à l'Ensba à Paris.

Le peintre en décor
Le peintre en décor réalise divers travaux décoratifs (trompe-l'oeil, imitation de matières, fresques, peinture décorative…) destinés à transformer un édifice (maison individuelle, immeuble, palais, lieu public, commerce...), ou un objet (meuble, sculpture ou panneau...). Environ 60 % de ces professionnels travaillent dans le décor d'intérieur, 40 % dans le spectacle.
Formation : BMA graphisme et décor option décorateur de surfaces et volumes, DMA décor architectural option domaine du décor du mur, option fresque et mosaïque (ENSAAMA à Paris). Il existe également des titres certifiés en peinture décorative.

Enlumineur Au pinceau et à la plume, l'enlumineur dessine et met en couleur les lettrines et ornements de manuscrits religieux ou profanes. La peinture est constituée de pigments naturels. Elle est parfois rehaussée de feuilles d'or ou d'argent, appliquées sur des papiers d'art ou des parchemins.
Formation : diplôme d'enlumineur de l'Institut supérieur européen de l'enluminure et du manuscrit (niveau bac) à Angers. Par ailleurs, de nombreux stages d'initiation ou de découverte sont organisés par des associations et des passionnés d'enluminure.

Métiers des pierres et métaux précieux

Les métiers de la bijouterie joaillerie nécessitent un apprentissage long et rigoureux. Mais le secteur est dynamique et recrute.
Les salaires bruts en début de carrière sont en général un peu au delà du SMIC.

Bijoutier-joaillier
Il crée, fabrique, répare, entretient transforme et vend des bijoux en utilisant or, argent, platine et pierres précieuses. Il existe plusieurs spécialités : sertisseur, ciseleur, polisseur, tourneur-repousseur, graveur…
Formation : CAP art et techniques de la bijouterie-joaillerie option bijouterie-joaillerie, option polissage finition, option bijouterie-sertissage ; MC joaillerie ; BMA art du bijou option bijouterie joaillerie, bijouterie polissage ou bijouterie sertissage ; FCIL polissage en bijouterie joaillerie ; DMA art du bijou et du joyau.

Lapidaire diamant / Lapidaire pierres de couleur
Il exécute la taille d'un diamant brut ou de pierres fines à l'état brut.
Formation : CAP lapidaire option diamant ou option pierres de couleur.

Orfèvre
Il (elle) fabrique, la transforme ou restaure divers objets faits de métaux précieux tels que plats, soupières, théières, couverts, etc.
Formation : CAP orfèvre option monteur, option repousseur, option polisseur-aviveur ou option planeur ; CAP métiers de la gravure ; FMA (formation métiers d'art) métal (École Boulle) ; DMA arts de l'habitat option ornements et objets ; DMA décor architectural option domaine du métal (Ensaama à Paris).

Métiers du travail des métaux

Couler le métal, décorer, façonner… Des métiers tout en force et en finesse. Les salaires bruts en début de carrière sont en général le SMIC ou au delà.

Le bronzier fabrique des objets en alliage de cuivre et d'étain. Quatre métiers : ciseleur, fondeur d'art, monteur, tourneur.
Formation : CAP bronzier option monteur, ciseleur ou tourneur ; FMA ateliers métal : tournage d'art, ciselure ou monture en bronze (Ecole Boulle) ; DMA arts de l'habitat spécialité ornements et objets.

Le dinandier fabrique des objets en cuivre, laiton, étain ou argent par martellage de feuilles de métal. On recense une cinquantaine de dinandiers en France, installés à leur compte. Le dinandier travaille en général seul ou dans une petite équipe de 2 à 5 personnes.
Formation : DMA décor architectural option domaine du métal à l'Ensaama à Paris.

Le ferronnier d'art fabrique des objets décoratifs en fer forgé.
Les ferronniers travaillent beaucoup avec les designers et les architectes d'intérieur qui ont remis la ferronnerie au goût du jour.
Formations : CAP ferronnier d'art ; FCIL escaliéteur-rampiste ; BMA ferronnier d'art.

Le graveur sur métal reproduit des dessins sur papier au moyen d'une plaque de métal gravée en relief, en creux, en taille-douce...
Formation : CAP métier de la gravure (3 options : ornementation, gravure en modelé, marquage/poinçonnage) ; CAP bronzier option ciselure sur bronze ; FMA métal à l'école Boulle ; DMA arts de l'habitat option ornements et objets, DMA gravure (uniquement à l'école Estienne à Paris).

Le potier d'étain fabrique des objets en étain par fonte, laminage, battage, forgeage, soudage.
C'est un métier en voie de disparition. Il ne reste aujourd'hui pas plus d'une dizaine d'ateliers de potiers en France.
Formation : aucune formation spécifique. Il faut suivre une formation en orfèvrerie puis se spécialiser : CAP orfèvre, FMA métal (École Boulle), DMA arts de l'habitat option ornements et objets.

Métiers de la pierre, du marbre et du staff

Ces métiers de tradition sont indispensables à la restauration de notre patrimoine et peuvent aussi être sollicités lors de constructions prestigieuses. Ces métiers d'art ont des caractéristiques communes aux métiers du bâtiment. Les salaires bruts en début de carrière sont en général le SMIC.

Le tailleur de pierre, sculpteur sur pierre, marbrier, donne une forme décorative à un bloc de pierre brute. Le marbrier polit et pose le marbre destiné aux cheminées, dessus de meubles, monuments funéraires, etc.
Formation : CAP de tailleur de pierre ; CAP marbrier du bâtiment et de la décoration ; BP tailleur de pierre des monuments historiques ; BP métiers de la pierre ; bac pro métiers et arts de la pierre.

Le graveur sur pierre reproduit des motifs décoratifs ou des inscriptions sur pierre ou sur marbre.
Formation : BMA gravure sur pierre ; BP métiers de la pierre ; bac pro métiers et arts de la pierre.

Le staffeur-stucateurréalise, à partir de modèles, des moules et des formes pour des décors intérieurs (faux plafonds, corniches, rosaces...) au moyen de staff, (mélange de plâtre et de sisal).
Dans les métiers du plâtre, Il existe aussi le gypsier qui crée des ouvrages d'architecture, de décoration et de sculpture ornementale en trois dimensions.
Formation : CAP de staffeur ornemaniste ; BMA volumes option staff et matériaux associés.

Le mosaïste d’art assemble des cubes multicolores en marbre ou smalt incrustés dans du ciment de façon à réaliser un dessin.
Formation : DMA décor architectural, option décor du mur (Ensaama à Paris) ; DNSAP diplôme national supérieur d'arts plastiques (Beaux-Arts à Paris).

Métiers de la facture instrumentale

Luthiers, facteurs et accordeurs sont là pour donner vie, réparer et accorder les instruments de musique. Les salaires bruts en début de carrière sont en général le SMIC ou au delà.

Le luthier et l'archetier: l'un fabrique des violons, violoncelles et contrebasses, l'autre fabrique des archets. Ces artisans sont aussi des restaurateurs, experts, vendeurs. Concurrencée par les Asiatiques, la lutherie française est positionnée sur le haut de gamme. Elle est reconnue dans le monde entier et destinée surtout aux musiciens professionnels.
Formation : CAP ouvrier archetier ; CAP lutherie ; BMA facture instrumentale ; DMA lutherie.

Le facteur, accordeur, réparateur de pianos est un artisan qui fabrique des pianos. Il peut également réparer et accorder les pianos. Trois années de cours de solfège et de piano sont indispensables avant l'entrée en formation.
Formation : CAP assistant technique en instruments de musique option piano ; CAP accordeur de pianos ; BMA technicien en facture instrumentale option piano. .

Le facteur d'orgues est spécialisé dans la confection des tuyaux, des sommiers, des réservoirs, et dans la restauration et la réparation des orgues.
On compte environ 120 entreprises ou artisans en France. L'activité est particulièrement importante en Alsace, où le patrimoine religieux est resté la propriété des paroisses, qui détiennent 20 % des orgues français.
Formation : bac pro artisanat et métiers d'art, option facteur d'orgues (organier ou tuyautier).

Le facteur d'instruments à vent, de guitares, d'accordéons
fabrique ou restaure flûtes, clarinettes, hautbois, guitares ou accordéons. Le travail du facteur d'instrument de musique s'effectue souvent dans des ateliers attenants aux magasins d'instruments.
Formation : CAP assistant technique en instruments de musique option instrument à vent, accordéon ou guitare ; BMA technicien en facture instrumentale (mêmes options) ; DMA facture instrumentale (mêmes options).
 
Pour toute info Chambre syndicale de la facture instrumentale Tél : 0177321102
Institut technologique européen des métiers de la musique du Mans Tél : 0243393900

Métiers de l'horlogerie, de l'armurerie et de la restauration

L'horloger est un mécanicien de haute précision, l'armurier fabrique et répare les armes. La restauration d'œuvres d'art touche à un large éventail de techniques. Les salaires bruts en début de carrière sont en général le SMIC ou au delà, de de 1 600 € à 1 750 € pour le restaurateur.

L'horloger conçoit (dessiner) des montres, horloges, réveils, travaille à leur fabrication, les répare ou les restaure. Les ateliers suisses sont très demandeurs de jeunes diplômés.
Formation : CAP horlogerie ; BMA horlogerie ; CQP horloger-rhabilleur ; CQP horloger spécialisation montres à complications ; FCIL horloger sur montres haute gamme ; DMA horlogerie.

Le technicien horloger réalise des pièces dans le style d'origine et recompose des éléments de mécanismes manquants. Il exerce plutôt dans le secteur du luxe.
Formation : bac pro artisanat et métiers d'art option horlogerie ; DMA horlogerie.

L'armurier fabrique et répare les armes. Il travaille le bois ou le métal et a une excellente connaissance des systèmes mécaniques. Le terme "Armurier" désigne aussi le commerçant détaillant qui les vend.
Formation : CAP armurerie ; BMA armurerie.
Pas de formation en Midi-Pyrénées - cf Lycée professionnel Benoît Fourneyron Saint Etienne Tél : 0477463 50

Le restaurateur conservateur veille à la conservation et à la remise en état des œuvres d'art. Il se spécialise en général dans un domaine (mobilier, tapisseries, peintures, sculptures, céramiques...). Une bonne formation artistique, associée à de solides connaissances en physique-chimie son nécessaires. Il exerce souvent en libéral et travaille à la commande, il peut être aussi fonctionnaire et travailler pour les musées nationaux.
Formation : diplôme de l'INP (Institut national du patrimoine) ; master pro conservation-restauration des biens culturels (Paris 1) ; diplôme de l'École du Louvre ; formations artistiques dispensées dans les écoles supérieures d'arts appliqués (Boulle, Duperré, Olivier de Serres, Estienne) ; diplômes spécialisés des écoles des beaux-arts (Valence, Toulouse, Tours, Cambrai).

Etudes et diplômes

Du CAP au BAC Pro

Le CAP
Se prépare en deux ans après la classe de troisième dans un lycée professionnel ou en apprentissage. Il s'agit d'un enseignement technique court qui permet de travailler comme ouvrier qualifié. Il existe environ 80 CAP proches des arts appliqués et des métiers d'art. Après le CAP vous pouvez poursuivre vos études en préparant, en 2 ans, un bac professionnel ou un BMA (brevet des métiers d'art). Une condition: avoir un bon dossier scolaire.

Le Bac pro
Se prépare en trois ans. Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également le préparer en 2 ans sous certaines conditions dans un lycée professionnel ou en apprentissage.
Le Bac pro artisanat et métiers d'art options : arts de la pierre, communication graphique, ébénisterie, fonderie, tapisserie d'ameublement, métiers de la mode, verrerie scientifique et technique, métiers de l'enseigne et de la signalétique.
En horlogerie : Bac pro microtechniques.

Le BMA - Brevet des Métiers d'Art
Diplôme à finalité professionnelle de niveau bac - 2 ans d’études après un CAP de la spécialité.
Ce diplôme se prépare en lycée professionnel, mais aussi en apprentissage ou en formation continue. Il permet de poursuivre en DMA.

La MC
Après un CAP, un Bac Pro ou un BP, la mention complémentaire (MC) permet d’acquérir une formation spécialisée. Elle se prépare en un an en lycée professionnel ou en apprentissage et débouche directement sur la vie active.

Le BT (brevet de technicien niveau bac)
Se prépare en deux ans après une classe de seconde spécifique parfois après un CAP de la spécialité. Le BT est très spécialisé et permet d'entrer directement dans la vie active. Le BT (brevet de technicien niveau bac)
BT qui concernent plus particulièrement le domaine de l'artisanat d'art : dessinateur en arts appliqués options : volumes architecturaux, verrerie-cristallerie, décor céramique, forme céramique, tapisserie de lisse.

Le DFESMA
Le DFESMA (diplôme de fin d’études secondaires des métiers d’art) se prépare en 3 ans après la 3e. Il forme des techniciens spécialisés. Poursuite d’études : DMA dans la spécialité choisie.
L’école Boulle ( Tél. : 0144676967)propose de nombreux DFESMALes titulaires du DFESMA peuvent poursuivre leurs études vers un DMA dans la spécialité choisie.

Le bac technologique STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués)
Se prépare en 2 ans après une seconde générale et technologique. Pour entrer en 1re STD2A, il est conseillé, mais nullement obligatoire, d'avoir suivi en seconde l'enseignement d'exploration « création et culture design ». Un excellent dossier scolaire est recommandé.
Au programme : expression plastique, recherche appliquée (initiation au suivi de projet en arts appliqués), représentation conventionnelle (plan, coupe, élévation, perspective…), étude de cas en design de produit (objet usuel, textile, vestimentaire), en design de communication (graphisme, publicité…) et en design d'environnement (volume et espace), enseignement en arts, techniques et civilisations, disciplines générales.
Les titulaires de ce bac poursuivent leurs études par un des BTS des arts appliqués, ou en école d'art.

Après le Bac

Ces formations s'adressent principalement à des élèves issus d'un bac STD2A, d'un BT ou d'une classe de mise à niveau en arts appliqués (Manaa).

MANAA - Mise à niveau en arts appliqués
Si vous souhaitez préparer un BTS arts appliqués ou un DMA et que vous n'êtes pas titulaire d'un bac STD2A, vous devez obligatoirement suivre une année de mise à niveau en arts appliqués (Manaa) avant de pouvoir présenter les examens d'entrée aux écoles. Vous ne pouvez postuler à une Manaa que l'année de l'obtention de bac ou l'année suivante.
L'inscription s'effectue sur www.admission-postbac.fr.
Les écoles sélectionnent sur dossier scolaire puis sur entretien.

DMA - Diplôme des métiers d'art
De même niveau que le BTS, le DMA (diplôme des métiers d'art) est un diplôme plus pointu et davantage orienté vers les techniques traditionnelles. Il se prépare en 2 ans après un BT, un bac STD2A, un BMA ou une classe de mise à niveau en arts appliqués (Manaa).
Vous pourrez poursuivre par un DSAA design ou vers un diplôme des beaux-arts ou une école supérieure d'art comme Les Ateliers (Ensci) ou Les Arts déco (Ensad).

Ecoles supérieures d'arts appliqués
Il existe 7 écoles supérieures d'arts appliqués : Estienne (Tél : 01554347 47 ), Olivier de Serres (Tél : 0153681690 ), Boulle (Tél : 0144676967 ), Duperré (Tél : 0142785909 ) et l'Esaat (École supérieure des arts appliqués et du textile - Tél : 0320242777  ), le lycée La Martinière-Diderot à Lyon (Tél : 0437408737)  et le lycée de la communication Alain Colas à Nevers (Tél : 0386574748.) 
Elles préparent en 2 ans après le bac STD2A (les autres bacs doivent être complétés obligatoirement par une année de Manaa) au BTS d'arts appliqués jusqu'au diplôme supérieur d'arts appliqués (DSAA), plus orienté vers les techniques traditionnelles (arts du bijou et du joyau, costumier réalisateur, lutherie, etc. ).


A noter : Il est possible de suivre une formation en apprentissage tout en voyageant. Les Compagnons du devoir proposent des formations (CAP, bac pro…) de menuisier, de staffeur-stucateur, de tailleur de pierre, d'ébéniste et de tapissier d'ameublement.

Compagnons du Devoir

Alternance

Si vous avez entre 16 et 25 ans, vous pouvez préparer un diplôme en alternance :
- contrat d'apprentissage (dérogations possible sous certaines conditions pour jeunes 25-30 ans et handicapés)
- contrat de professionnalisation (accessible aussi aux demandeurs d’emploi âgé de 26 ans et plus ou bénéficiaires de minima sociaux)
Ces contrats vous permettront de suivre une formation tout en travaillant. Vous aurez le statut de salarié, avec ses avantages et ses contraintes. Attention : avant de vous inscrire en formation, il faut au préalable signer un contrat de travail avec un employeur ! Pour obtenir des informations complémentaires, consulter la fiche « Alternance et apprentissage : une formation ».

L'apprentissage est très répandu dans le domaine de l'artisanat. CAP, mais aussi bac pro, BMA…, la plupart des diplômes se préparent en apprentissage. Certains, comme le BP ou le BTM, se préparent uniquement dans ce cadre (ou en formation continue). Pour connaître les lieux de formation, informez-vous auprès des chambres de métiers.
www.artisanat.fr rubrique espace jeunes / Devenir apprenti ?

BP
Le brevet professionnel se prépare en 2 ans après le CAP.
Diplôme de l'Éducation nationale, il permet à la fois d'atteindre un niveau de qualification plus élevé et d'acquérir des connaissances en gestion, permettant à ceux qui le souhaitent de s'installer à leur compte. La formation est organisée soit à temps partiel, soit à temps complet sous forme de stages, par des établissements publics et privés ou des organisations professionnelles agréées.
Le BP existe dans différentes spécialités :
• ameublement option tapisserie décoration ;
• gemmologue ;
• métiers de la pierre ;
• tailleur de pierres des monuments historiques ;
• vêtements sur mesure.

BTM
Le brevet technique des métiers, diplôme de la chambre de métiers et de l'artisanat, se prépare en 2 ans après le CAP. D'un niveau équivalent au bac professionnel, il permet d'acquérir les compétences nécessaires pour devenir chef de fabrication ou chef d'atelier.
Deux BTM concernent les métiers d'art :
• ébéniste
• tapissier-décorateur.

 

Formation continue

La formation continue s'adresse à tous les adultes jeunes et moins jeunes sortis du système scolaire.
Plusieurs dispositifs sont en place en fonction des publics (salariés, demandeurs d'emploi...)

L'apprentissage est très répandu dans le domaine de l'artisanat. CAP, mais aussi BAC Pro, BMA…, la plupart des diplômes se préparent en apprentissage. Certains, comme le BP (brevet professionnel) ou le BTM
(brevet technique des métiers), se préparent uniquement dans ce cadre (ou en formation continue). Pour connaître les lieux de formation, informez-vous auprès des chambres de métiers.

La Région Occitanie élabore son Programme Régional de Formation Professionnelle (PRFP) avec l'objectif de mettre en œuvre des formations menant à l'emploi.
Ces formations sont destinées principalement aux demandeurs d'emploi mais peuvent s'adresser également à un plus large public.
Pour toute information sur la formation en région Occitanie cf site "meformerenrégion". Le site MPFM-Midi-Pyrénées formations métiers est aussi en consultation.

Midi-Pyrénées Formations Métiers

Me former en région


Pour plus d'informations Vous trouverez les coordonnées des établissements de formation dans le Carnet d'adresses situé en fin de document.

Adresses utiles

APCM - Assemblée permanente des chambres des métiers

Concours et examens professionnels

Annuaire officiel des métiers d'art

Edité par : l'INMA - Sur le site : annuaire officiel et validé par l'INMA permettant d'accéder à la fiche détaillée des professionnels exerçant l'un des 217 métiers d'art : recherche géographique et par secteur d'activité.

La Maison des artistes

Institut national des Métiers d'Art

Compagnons du Devoir

Job artisans

Fédération de l'horlogerie

Sur le site : information sur la formation initiale et continue et les CQP, espace offres d'emploi, possibilité de poser des questions et de déposer son CV en ligne.

Formations Horlogerie Bijouterie Joaillerie Orfèvrerie

Edité par : le CPDHBJO et le Centre Technique de l'Industrie Horlogère (CETEHOR),

Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction



Si vous souhaitez consulter gratuitement les carnets d’adresses Midi-Pyrénées, il suffit de vous rendre dans l'une des 70 structures Information Jeunesse de la région. Un professionnel sera à votre disposition pour vous apporter les compléments d'informations nécessaires à vos recherches.
Ces carnets d’adresses peuvent être accessibles en ligne dans le cadre d'un abonnement, vous trouverez ici les conditions et tarifs.