A+ A A-

Les métiers du spectacle vivant

Le spectacle vivant regroupe le théâtre, la danse, le cabaret, le cirque, l'improvisation ou encore les arts de la rue.
Artistes, techniciens et administratifs se partagent les emplois.

Fiche n°2.26
Version : Août 2015

Carrière incertaine, concurrence..., la vie d'artiste n'a rien du conte de fées pour les débutants. Si vous tentez l'aventure, une première étape : franchir l'entrée en formation. Et une devise : passion doit rimer avec obstination. Le statut d'intermittent du spectacle commun aux artistes, techniciens ou administratifs reste très fragile. Cependant les techniciens arrivent plus facilement à vivre de leur profession.

Secteur et emploi

Le spectacle vivant suscite de plus en plus de vocations, bien plus que le nombre d'emplois disponibles. Les intermittents, notamment les artistes, courent après les cachets et alternent périodes d'activité et de chômage. Passion doit rimer avec obstination. Dans ce milieu les petites annonces sont rares et tous les postes obtenus grâce au réseau. Le statut d'intermittent du spectacle commun aux artistes, techniciens ou administratifs reste très fragile. La polyvalence et l'adaptabilité sont des atouts nécessaires surtout dans les petites productions.

Quelques grandes institutions (opéras ou les théâtres nationaux ) disposent d'une équipe permanente de techniciens et d'administratifs, mais rares sont ceux qui s'appuient sur une équipe artistique complètement intégrée (seul le théâtre de la Comédie Française dispose d'une troupe permanente). Il existe également de nombreuses structures, subventionnées par l'État et les collectivités territoriales, dans les régions.
Le spectacle vivant est surtout composé de petites structures, organisées en compagnies qui disposent de moyens financiers limités et qui ne comptent, la plupart du temps, pas plus d'un ou deux salariés. Ces compagnies montent des spectacles itinérants qu'elles diffusent dans des lieux très divers : scènes nationales, théâtres privés, festivals, mais également cabarets, bars, associations de quartier…

En Midi-Pyrénées
700 compagnies œuvrent dans le spectacle vivant (arts de la rue, musique, théâtre, danse, cirque…) et une centaine de festivals par an répartis sur tout le territoire. La région est notamment le premier pôle de cirque de France avec un pôle national des arts du cirque et une école d'envergure européenne (Le Lido). En tout une quinzaine d'organismes reconnus forment aux métiers du spectacle en Midi-Pyrénées. Le spectacle vivant bénéficie en Midi-Pyrénées d'un réseau de diffusion bien structuré et organisé composé de 80 structures. (Source : www.mpfm.fr).

Le statut d’intermittent
L'emploi dans le spectacle est placé sous le signe de l'intermittence et de la précarité. Le statut largement dominant est celui d'intermittent du spectacle. Il permet de percevoir des allocations en complément des revenus, à condition d'avoir travaillé au moins 507h (environ 3 mois de travail à 8 heures par jour) sur 10 mois et demi.
www.intermittent-spectacle.fr
www.etreintermittent.com

Intermittent du spectacle

Etre intermittent

Métiers

Les artistes

Comédiens
Le comédien, dirigé par un metteur en scène, maîtrise plusieurs techniques de respiration, de gestuelle et de diction, parfois même de chant ou de danse pour exprimer des émotions et se glisser dans la peau des personnages.
Les comédiens qui arrivent à vivre de leur art sont peu nombreux ! Beaucoup de comédiens sont obligés de se tourner vers des débouchés moins glorieux, mais plus lucratifs (Figurant , publicité, synchro (ou doublage de films étrangers), radio),.
Nouveaux débouchés :
les parcs de loisirs, les clubs de vacances, les spectacles historiques, ou même les spectacles à domicile, dans les entreprises ou chez les particuliers.
Théâtre, cinéma ou télévision, à condition d'allier talent, professionnalisme, physique, relations et chance, rien n'est inaccessible !
Salaire très variable selon les cachets.
Formation : CNSAD Paris, Esad Strasbourg, Ensatt Lyon. Il existe également de nombreux cours privés et des conservatoires régionaux et nationaux.

Metteur en scène
Il (elle) est le responsable de la création d'une pièce de théâtre.
Le metteur en scène a la tâche délicate et ardue de réunir tous les éléments d'une production-le texte, les comédiens, le décor, les costumes, l'éclairage, le son et la musique-en un tout cohérent.
Pour y arriver, le metteur en scène doit :
Interpréter le texte
Distribuer les rôles
Collaborer avec les concepteurs et équipes de production.Guider les comédiens dans leur
travail tout au long des répétitions.
Le travail du metteur en scène s'appuie sur une connaissance profonde du texte de la pièce.
Formations : conservatoires, écoles nationales de théâtre, universités + expériences dans le sp"ctacle vivant.
L'Ensatt Lyon propose une formation de mise en scène.

Les arts du cirque
Acrobate, jongleur, clown, mime, prestidigitateur, écuyer, les Arts du Cirque aujourd'hui, sont aussi des Arts vivants qui reprennent le devant de la scène avec ce qu'il est convenu d'appeler le "nouveau cirque".
Celui-ci s’apparente beaucoup plus aux arts scéniques avec une mise en scène, un décor, une conception lumière et peu d’animaux ;
il est donc conseillé d'avoir plusieurs talents et de savoir aussi danser, chanter, jouer d'un instrument, jouer la comédie…
Formation : DMA cirque.
Centre national des arts du cirque 51000 Châlons-en-Champagne Tél : 03 26 21 12 43 
Ecole nationale des arts du cirque Rosny-sous-Bois Tél : 01 56 63 05 40 
Fédération française des écoles du cirque Paris Tél : 01 44 52 13 13 
Académie Fratellini La Plaine Saint-Denis Tél : 01 49 46 00 00 

Les arts du mime
Le mime est avant tout l'expression privilégiée du corps et l'absence de texte. Comédiens ou danseurs, les mimes ont suivi une formation spécifique dispensée par des cours privés.
Formation : à la base comédiens ou danseurs, les mimes ont suivi une formation spécifique dispensée en cours privés.
Centre du nouveau mime infos@mime.org
www.mime.org (cf adresses utiles)

Le marionnettiste est un artiste de théâtre complet. Comédien, musicien, danseur, il peut aussi fabriquer les marionnettes, pour interpréter le spectacle qu'il met lui-même en scène.
Formation : DMA marionnette.
Cf Institut international de la marionnette Charleville Mézières
Tél : 03 24 33 72 50
www.marionnette.com (cf adresses utiles)

Conteur
Il raconte des histoires oralement devant un public. Ce métier demande les mêmes qualités qu'un comédien : savoir se mettre en scène, interpréter ce qu'on lit, créativité, inventivité… Il peut aussi raconter ses propres histoires. Un conteur travaille dans des écoles, des hôpitaux, des festivals, des librairies, des bibliothèques, des prisons… Les places sont rares : les conteurs ont souvent une autre profession à côté, notamment celle de comédien.
Salaire brut : variable en fonction du nombre de représentations.
Formation : il n'existe pas de formation spécifique pour devenir conteur. Toutefois des études d'art dramatique ou de théâtre sont une voie intéressante pour acquérir des notions de jeu et se familiariser avec la scène.
Association professionnelle des artistes conteurs : www.conteurspro.fr (cf adresses utiles).

Cascadeur - Artificier
N'est pas cascadeur ou artificier qui veut ! Aptitudes sportives, témérité et ténacité sont indispensables pour se lancer. Sauter d'un avion sans filet, tomber de moto, distribuer gifles et coups de poing, manipuler des artifices. sont des métiers précaires aux débouchés limités. Les aspirants cascadeurs ont le choix entre trois organismes de formation.
Il n'existe pas d'écoles reconnues pour la formation de cascadeur. Citons :
Action training production Tél : 01 42 59 42 59
Hardi Tél : 01 47 82 88
Cascadeurs associés Tél : 01 42 01 37 47 
Campus univers cascade Tél : 01 30 30 14 14 

Les techniciens

Accessoiriste
L'accessoiriste recherche, loue, répare, éventuellement fabrique, après les avoir dessinés, la plupart des objets qui entrent dans le décor d'une scène ou sur un plateau. Sous la direction du décorateur, il les place aux endroits voulus en tenant compte des mouvements de caméra ou des impératifs de la mise en scène.
Après un tournage ou lors d'une tournée théâtrale, il participe au démontage du décor et supervise le transport des accessoires qui vont resservir. Dans le domaine du spectacle vivant il peut assurer des effets spéciaux (feux d'artifice, jets d'eau).
Formation : le premier diplôme est le CAP accessoiriste réalisateur. Mais il existe d'autres formations, certaines pouvant aller jusqu'à bac + 5 : formation d'architecte d'intérieur, diplôme d'école des Beaux-Arts, DMA arts de l'habitat, BTS design d'espace ou design de produits (bac + 2) …
Des formations artisanales de base sont très utiles : menuisier, ébéniste, métallier…

Costumier
Le costumier-habilleur crée, en fonction du budget imparti et des recommandation du metteur en scène, des vêtements actuels ou d'époque pour les besoins de films, de téléfilms, de publicités, de comédies musicales, ou encore de pièces de théâtre. Dans les petites productions, où il n'y a pas d'habilleurs, c'est lui qui réalise les costumes et qui participe à l'habillage des artistes.
Formation : DT métiers du spectacle (DTMS) option techniques de l'habillage, DMA costumier réalisateur ou école de stylisme ou BTS design de mode, textile et environnement, option mode ou diplôme de l'Ensatt Lyon, de l'Esad Strasbourg.

Décorateur scénographe
Complice du metteur en scène, il aménage l'espace où se déroule le spectacle. Mais, avant d'être fabriqués et mis en place, les décors sont testés sur papier, puis sous forme de maquettes. Elles permettent de visualiser les mouvements des comédiens, les emplacements des projecteurs, l'origine du son. Le décorateur travaille étroitement avec le metteur en scène, l'éclairagiste, l'ingénieur son et le costumier. Attention : il a souvent un job d'appoint.
Formation : école de théâtre type CNSAD Paris, Esad Strasbourg, Ensatt Lyon, école de cinéma (Ensmis ex-Femis…) ou école d'art (Ensad Paris).

Machiniste
Le machiniste exerce son métier dans des salles ou différents lieux où sont représentés des opéras, des ballets, des œuvres théâtrales. À chaque séance, il assure la mise en œuvre et le maniement de la machinerie dont la salle est équipée pour effectuer tous les changements de décor, de lumière ou de son exigés par le déroulement du spectacle.
Avec de l'expérience, un machiniste peut exercer des responsabilités d'équipe en tant que chef machiniste ou régisseur de plateau.
Formation : CAP dans les domaines du bois, du travail de métal, de l'enseigne et du décor ; brevets des métiers d'art (BMA) ébéniste ; BMA graphisme et décor, option décorateur de surfaces et volumes ; diplôme de technicien des métiers du spectacle (DTMS), option machiniste-constructeur ; diplôme de métiers d'art (DMA) régie spectacle et décor architectural, option décor du mur….

Maquilleur et coiffeur-perruquier
Véritable magicien, il sait, à l'aide de fards, de postiches ou de masques, modifier le visage des comédiens, afin de les embellir ou de simuler le vieillissement, la maladie… Des maquillages qu'il met au point en fonction de la mise en scène, de la lumière et des costumes.
Formation : école privée (Institut technique du maquillage, École des techniques du maquillage artistique de Christian Chauveau…) ; diplôme d'esthétique (BP, CAP esthétique-cosmétique, CAP coiffure) ; bac pro perruquier posticheur.
Cf. dossier IJMP Les métiers de la coiffure, de l'esthétique et du bien-être n° 2.79 .

Technicien de décor
Il peut être menuisier, serrurier, électricien … Le menuisier et le serrurier construisent les décors tous matériaux, l'électricien s'occupe de l'éclairage. Dirigés par le régisseur plateau, ils participent tous au bon fonctionnement des répétitions et du spectacle.
Autre appellation : constructeur de décor.
Formation : CAP menuisier, serrurier, tapissier ; BMA (Brevet des métiers d'arts) graphisme et décor option décorateur de surfaces et volumes, formation en régie plateau….

Pyrotechnicien
La Fête nationale ne serait pas réussie sans feux d'artifice, sans parler des spectacles son et lumière ! À la console, le pyrotechnicien est chargé de concevoir et réaliser techniquement cette chorégraphie. Un art très réglementé qui propose peu de débouchés.
Salaire : variable selon le cachet.
Formation : formation sur le tas, dans une entreprise de pyrotechnie. Le Centre de formation professionnelle aux techniques du spectacle de Bagnolet (93) propose une formation qualifiante effets spéciaux du spectacle réservée aux professionnels du secteur.
www.pyrotechnie.org (cf adresses utiles)

Régisseur lumière
Le rôle de l'éclairagiste est de concevoir une ambiance renforçant le sens du spectacle (mise en scène, jeu, décors…). C'est ensuite le régisseur lumière, à la tête d'une équipe d'électriciens, qui se charge de la réalisation matérielle (commande du matériel, réglage des éclairages…) et qui « envoie » lors du spectacle les effets de lumière enregistrés sur ordinateur. La plupart multiplient les activités (télé, concerts…).
Formation : DMA régie de spectacle option lumière ou école de théâtre comme Esad Strasbourg, Ensatt Lyon…

Régisseur son
Choisir l'implantation des micros et des enceintes, établir les connexions… Son rôle consiste à obtenir la meilleure acoustique et à envoyer des effets réalistes pendant la représentation.
Formation : BTS métiers de l'audiovisuel ou DMA régie de spectacle option son ou Conservatoire national de musique ou école de cinéma (Ensmis, Louis Lumière) ou école de théâtre (CNSAD Paris, Esad Strasbourg, Ensatt Lyon).

Régisseur général
Responsable de l'organisation matérielle, technique et administrative, c'est un peu l'homme à tout faire : recrutement de l'équipe technique, organisation du travail sur le plateau, commande du matériel, intendance (hébergement, restauration…).
Formation : DMA régie de spectacle ou CNSAD Paris, Esad Strasbourg, Ensatt Lyon.

Les administrateurs

Producteur : c'est un entrepreneur ; il détecte les œuvres d’auteurs, scénaristes, réalisateurs ... Il intervient en amont pour donner naissance aux projets
C'est à lui que le metteur en scène doit rendre des comptes ! Il est également l'interlocuteur des partenaires et le responsable de la promotion du spectacle. La profession est réglementée.
Formation : études longues en gestion, marketing, management (type grande école, master 2 en finance…).

Programmateur
En charge d'un espace culturel ou d'un festival, il a pour mission de remplir l'agenda et de coordonner les projets. C'est avant tout un gestionnaire, responsable de la gestion administrative et financière. À lui de décrocher des subventions, par exemple.
Autre appellation : administrateur de théâtre.
Salaire brut mensuel débutant : variable.
Formation : pas de formation spécifique. Études longues en gestion, marketing + expérience.

Tourneur
Sa mission : organiser la tournée d'une troupe en vendant son spectacle aux programmateurs des salles ou des festivals. Il sait ce que la troupe peut accepter (en termes de salle, de rythme de tournée…) et s'engage à proposer un certain nombre de dates. Les débouchés sont très rares.
Salaire brut mensuel débutant : variable. Travaille comme prestataire.
Formation : pas de formation spécifique. Formation sur le tas ou études longues en gestion, marketing, management

 

Etudes et diplômes

Au lycée et à la fac

  • Au lycée
Bac L spécialité théâtre-expression dramatique
Le bac littéraire profil lettres-art comporte une spécialité théâtre-expression dramatique, à raison de 3 heures par semaine, de la seconde à la terminale. C'est une bonne approche pour les jeunes attirés par la scène.

Bac L spécialité arts du cirque
Il existe un bac L spécialité arts du cirque, préparé au lycée Marcelin Berthelot de Châtellerault (Tél : 05 49 02 85 40), en collaboration avec l’École nationale du cirque de la même ville (Tél : 05 49 85 81 81 )). En Midi-Pyrénées cf lycée le garros à Auch.

  • A l'université

L’enseignement délivré à l’université permet d’acquérir un solide bagage théorique et culturel. Il ne remplace pas les formations pratiques assurées par les écoles spécialisées. Les débouchés les plus fréquents concernent l’action culturelle et l’encadrement d’activités théâtrales en milieu socioéducatif.

La licence
Diplôme de bac + 3. Il existe plusieurs licences concernant les arts du spectacle.

La licence professionnelle
Conçue pour une insertion professionnelle, ce diplôme se prépare en un an après un bac + 2 (BTS, DUT, DEUST). Le cursus articule des enseignements théoriques et pratiques avec des stages de 12 à 16 semaines.

Les masters professionnels
Diplôme de niveau bac + 5. Le M1 et M2 pro préparent bien à l'insertion professionnelle.

Les écoles de théâtre

Artistes - Le DMA - Diplôme des métiers d'art

Les DMA (diplômes des métiers d’art) se préparent en 2 ans après le bac.

- DMA Arts du cirque - Il se prépare au sein de l'École nationale supérieure des arts du cirque de Châlons-en-Champagne (Ensac Tél   0326218052 - Académie Fratelllini Tél : 0172594030 ).
- DMA Marionnettes
Il se prépare au sein de l'École supérieure nationale des arts de la marionnette de Charleville-Mézières (Esnam Tél. : 0324337250),

Ecoles supérieures d'art dramatique
Douze écoles publiques dont le conservatoire de Paris préparent au diplôme national supérieur professionnel (DNSP) de comédien. Ces écoles, très prisées, sont très sélectives !
Il existe 3 grandes écoles nationales.
Durée des études : 3 ans.
Admission : sur concours très sélectif.
Statut étudiant.
Les professeurs sont des metteurs en scène ou des comédiens de renom.

Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris (CNSAD)
Tél : 01 42 46 12 91.
Ecole nationale d’art dramatique de Strasbourg (ESAD) Tél : 03 88 24 88 59.
Ecole supérieure des arts et techniques du théâtre de Lyon Tél : 04 78 15 05 05

Neuf autres écoles publiques d'art dramatique, reconnues par le ministère de la Culture, offrent des formations de qualité et préparent en 3 ans au diplôme national supérieur professionnel (DNSP) de comédien. Le recrutement se fait sur concours. pas d'école en Midi-Pyrénées. Ecoles les plus proches :
École supérieure de théâtre Bordeaux-Aquitaine Tél : 05 56 33 36 76
École nationale supérieure d'art dramatique de Montpellier Tél : 04 67 60 05 40

Les conservatoires de région
Les conservatoires à rayonnement régional (CRR) ou départemental (CRD) constituent la première étape dans la formation d'un comédien et peuvent servir de tremplin à l'entrée des écoles les plus prestigieuses. Et ce, pour des frais de scolarité peu élevés. Recrutement sur audition ou concours. Chaque conservatoire a son propre mode de fonctionnement pour ses admissions : entretiens et séances d'ateliers scéniques, audition devant un jury et d'autres candidats, audition et entretien de motivation… Renseignez-vous directement sur le site internet du conservatoire qui vous intéresse.
Le cycle d'enseignement professionnel initial d'art dramatique, en 2 ans, mène au d iplôme national d'orientation professionnelle d'art dramatique (DNOP) . Il permet de suivre une formation supérieure.

Les cours privés
Il existe de nombreux cours privés.
Pas de statut étudiant
Attention renseignez-vous bien avant de vous inscrire, notamment en en prenant l'avis d’anciens élèves et en contactant le Centre national du théâtre.
Il existe de nombreux cours privés, dont les prestigieux cours Florent, cours Simon, Studio d'Asnières. En 2 ou 3 ans, ils préparent aux concours d'entrée des grandes écoles de théâtre, mais la formation est payante (3 à 4 000 € par an… pour des débouchés aléatoires).
A Toulouse on peut citer : Grenier Théâtre, Théâtre 2 l'Acte, Théâtre Jules Julien, Le Vent des Signes, Tekeli Compagnie ; à Albi le Théâtre de la croix blanche.

Formation metteur en scène et scénariste
Ce métier s'apprend généralement « sur le tas ». Une pratique auprès de réalisateurs professionnels en tant qu'assistant facilite l'accès aux métiers de la réalisation. Toutefois, deux écoles : l'École supérieure d'art dramatique du Théâtre national de Strasbourg (Esad TNS) et l'Ensatt (École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre) de Lyon proposent des formations à la mise en scène.
Il n'existe pas de formation spécifique pour devenir scénariste. L'École nationale supérieure des métiers de l'image et du son (Ensmis), prépare à un diplôme scénario et réalisation. Quelques formations universitaires peuvent également y préparer.

Brevet artistique des techniques du cirque
Ce diplôme de niveau IV (bac) sanctionne une formation d'artistes interprètes pour les secteurs du cirque et du spectacle. Le brevet se prépare seulement à l'École nationale des arts du cirque de Rosny-sous-Bois (93).

BPJEPS activités du cirque
Le BPJEPS est un diplôme de niveau IV (bac). Cette formation permet de devenir un animateur capable de mettre en oeuvre des animations qui préparent et facilitent la découverte et l'initiation à la pratique des activités du cirque pour tout type de public (jeune, adulte, enfant, handicapé). La formation dure un an et se fait le plus souvent en apprentissage. Le programme se découpe en 10 unités capitalisables. 4 sont communes à tous les BPJEPS et 6 liés aux arts du cirque. Il faut valider les 10 UC pour obtenir son diplôme.
Admission : pour entrer dans la formation, il faudra passer des tests pour montrer que vous êtes capables de réaliser un certain nombre d'activités liés aux arts du cirque : jonglage, acrobaties aériennes, acrobaties au sol…
Cf www.sports.gouv.fr Calendrier des examens.

DMA cirque
Ce diplôme forme des artistes concepteurs-réalisateurs de numéros dans le cirque, les variétés, le music-hall, les arts de la rue…
Seules 2 écoles préparent à ce DMA de niveau bac + 2 : l'École nationale supérieure des arts du cirque de Châlons-en-Champagne (Ensac) et le CFA des arts du cirque de l'académie Fratellini à Saint-Denis (93), qui propose la formation en alternance.
Conditions d'accès : le cursus est accessible avec le niveau bac + enseignement suivi dans l'une des écoles de cirque agréées préparant à l'entrée du DMA ou le brevet artistique des techniques du cirque (BATC).
Centre national des arts du cirque Châlon en Champagne Tél : 03 26 21 12 43
Académie Fratellini La plaine Saint Denis Tél : 01 49 46 00 00.

DMA marionnette
Ce diplôme forme des artistes de haut niveau, interprètes-concepteurs et réalisateurs de théâtre de marionnettes. Il se prépare à l'École supérieure nationale des arts de la marionnette de Charleville-Mézières (Esnam), après une année probatoire. Aucun diplôme n'est exigé, mais il faut avoir un bon niveau scolaire et une pratique théâtrale avancée. Présélection sur dossier. Sélection sur entretien et audition.
Institut international de la Marionnette Charleville Mézière Tél : 03 24 33 72 50

Écoles privées de mime
Le mime est enseigné dans différents ateliers et cours généralement privés. Deux établissements délivrent un titre certifié d'artiste mime de niveau III : l'Académie européenne de théâtre corporel-studio Magenia et l'Atelier de Belleville. Studio Magenia - Ecole de mime, danse, théâtre - Paris Tél : 01 40 26 99 14.
Ecole Internationale de Mime Corporel Dramatique - Atelier de Belleville Paris : 09 5155 0816.

Les formations techniques

Le DTMS - Dplôme de technicien des métiers du spectacle
- DMTS option techniques de l’habillage
Diplôme homologué niveau Bac.
Admission : CAP couture flou, métier du pressing, prêt-à-porter.
En Midi-Pyrénées : LP Gabriel Péri Toulouse
- DMTS option machiniste-constructeur.
Admission : CAP tapissier d'ameublement en décor/en siège. En Midi-Pyrénées : Lycée des métiers du bâtiment Urbain Vitry Toulouse.

Les DMA
Les DMA (diplômes des métiers d’art) se préparent en 2 ans après le bac. Ils comportent des enseignements techniques et artistiques s’appuyant sur une forte culture générale.
- DMA costumier réalisateur LP Gabriel Péri Toulouse
- DMA régie de spectacle option lumière et option son
Pas de formation en Midi-Pyrénées

Les formations de perruquier-posticheur
Bac professionnel perruquier posticheur - pas de formation en Midi-Pyrénées.

Autres formations de techniciens
CFA du spectacle vivant et de l'audiovisuel Bagnolet Tél. : 0148972516 - régie de spectacle option lumière, plateau ou son et de technicien de spectacle option machinerie

Les grandes écoles
- Les diplômes de l’ENSATT - Ecole Nationale Supérieure des Arts et techniques du Théâtre de Lyon Tél : 0478150505.
Acteur, administrateur, costumier concepteur, costumier coupeur, écrivain dramatique, metteur en scène, réalisateur lumière, réalisateur son, scénographe, directeur technique.
Concours+ être âgés de moins de 25 ans au 1er octobre de l'année du concours
- ESAD Strasbourg
Intégrée au théâtre national de Strasbourg (TNS), l’École supérieure d’art dramatique (ESAD 0388248800 ) possède quatre sections.
Trois sections techniques : régie-techniques du spectacle, scénographie-costumes, mise en scène-dramaturgie.
Accès sur concours. En 3 ans, ces formations recrutent après le bac.

Alternance

Si vous avez entre 16 et 25 ans, vous pouvez préparer un diplôme en alternance :
- contrat d'apprentissage (dérogations possible sous certaines conditions pour jeunes 25-30 ans et handicapés)
- contrat de professionnalisation (accessible aussi aux demandeurs d’emploi âgé de 26 ans et plus ou bénéficiaires de minima sociaux)
Ces contrats vous permettront de suivre une formation tout en travaillant. Vous aurez le statut de salarié, avec ses avantages et ses contraintes. Attention : avant de vous inscrire en formation, il faut au préalable signer un contrat de travail avec un employeur ! Pour obtenir des informations complémentaires, consulter la fiche « Alternance et apprentissage : une formation ».

Formation continue

La formation continue s'adresse à tous les adultes jeunes et moins jeunes sortis du système scolaire.
Plusieurs dispositifs sont en place en fonction des publics (salariés, demandeurs d'emploi...)

La Région Occitanie élabore son Programme Régional de Formation Professionnelle (PRFP) avec l'objectif de mettre en œuvre des formations menant à l'emploi.
Ces formations sont destinées principalement aux demandeurs d'emploi mais peuvent s'adresser également à un plus large public.
Pour toute information sur la formation en région Occitanie cf site "Me former en région".

Midi-Pyrénées Formations Métiers

Adresses utiles

Ministère de la culture et de la communication

Observatoire prospectif des métiers et des qualifications du spectacle vivant

Portail interministériel pour la formation aux carrières artistiques

Centre de formation professionnelle aux techniques du spectacle

Centre d' Information et de documentation sur le théâtre

Fiches métiers et formations sur les métiers du spectacle, annuaire des spectacles, lieux de création et de diffusion, dispositif d'aide à la création, service d'informations juridiques, pôle documentation.

Intermittent du spectacle

Alternance spectacle

Documentation et formations en alternance pour les métiers du spectacle vivant

Pôle emploi - Spectacle

Site emploi culture

Hors les murs

Centre national de ressources des arts de la rue et des arts du cirque.
Activités d'information, de documentation, de formation, d’expertise, d’étude et d’édition.
Médiathèque numérique des arts de la rue et du cirque.

Jeune théâtre national

Le rôle du Jeune théâtre national facilite l’entrée dans la vie professionnelle des artistes issus du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique (CNSAD) et de l’Ecole supérieure d’art dramatique du Théâtre National de Strasbourg (Ecole du TNS),

Association professionnelle des artistes conteurs

Fédération française des écoles du cirque

Pyrotechnie.org

Collectif Arts Mime Geste

Centre National des Arts du Cirque

Direction régionale des affaires culturelles

Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulouse

Avant Mardi



Si vous souhaitez consulter gratuitement les carnets d’adresses Midi-Pyrénées, il suffit de vous rendre dans l'une des 70 structures Information Jeunesse de la région. Un professionnel sera à votre disposition pour vous apporter les compléments d'informations nécessaires à vos recherches.
Ces carnets d’adresses peuvent être accessibles en ligne dans le cadre d'un abonnement, vous trouverez ici les conditions et tarifs.