A+ A A-
French Chinese (Simplified) English German Italian Spanish

Les métiers de l'animation

Le secteur de l’animation fonctionne toute l’année. En France, plus de 100 000 salariés travaillent dans la branche animation, tant dans le secteur public que dans le secteur privé.

Fiche n°2.49
Version : Octobre 2014

Secteur et emploi

L'animation socioculturelle gagne du terrain et s'adresse aujourd'hui aussi bien aux jeunes qu'aux familles et aux personnes âgées. La réforme sur les rythmes scolaires, instaurant une semaine à 4 jours et demi dans les écoles primaires, dégage du temps libre consacré aux activités périscolaires. Par conséquent, les emplois de l'animation se développent… mais restent précaires.

Plus de la moitié des animateurs travaillent dans des structures dépendant de collectivités territoriales ou dans des services municipaux (garderies avant et après l'école, centres de loisirs, maisons de retraite, établissements pour personnes handicapées… ) Ils ont soit le statut de fonctionnaire territorial recruté sur concours soit le statut de contractuel.
Quelque 8 000 associations emploient également des animateurs socioculturels : MJC (maisons des jeunes et de la culture), EPI (espaces publics internet), associations d'éducation populaire, villages-vacances, clubs du troisième âge…
Parmi les recruteurs figurent également la fonction publique hospitalière (FPH) et les entreprises privées du secteur tourisme ou des services à la personne.

L’animation se caractérise par :
- la diversité des champs d'activité (culture, tourisme, environnement, social... )
- de nombreuses spécialités (activité musicale, danse, multimédia...),
- des publics différents (jeunes, public en difficulté, personnes âgées .....)
- le milieu géographique (milieu rural, quartiers...),
- l’éventail des tâches : de l'animation auprès du public à la mise en place de partenariats, de manifestations ponctuelles, de gestion d'un service ou d'une structure (centre social, maison des jeunes...).
- différents statuts (temps plein ou partiel, CDI, CDD ou vacations).

L'animateur doit faire preuve d'ouverture d'esprit, d'organisation, d'adaptation, et doit posséder certaines compétences spécifiques selon les secteurs d'intervention. Un animateur peut démarrer au bas de l'échelle en commençant par l'encadrement en séjours collectifs de mineurs (BAFA) , gravir les échelons et finir coordonnateur. 
Le salaire de départ est le SMIC.

Métiers

Animer

L’animateur(trice) socio- culturel organise des activités culturelles : initiation au théâtre, sorties au musée ou montage de festivals artistiques. Il peut travailler pour une association de quartier, un centre de loisirs, un organisme de vacances, une médiathèque, un cinéma, une galerie, un hôpital…
Formation : BAPAAT (brevet d'aptitude professionnelle d'assistant animateur technicien) ; BPJEPS animation culturelle ; DUT carrières sociales option animation socioculturelle (AS) ou gestion urbaine (GU) ; licence pro spécialisée dans l'animation ; Dumi (diplôme universitaire de musicien intervenant) ; DU management des associations sportives, sociales et culturelles…

L'Animateur(trice) de loisirs encadre les enfants pendant le temps périscolaire ou les vacances. En accueil de loisirs, avant ou après la classe, le soir ou le mercredi, l’accueil se fait dans les locaux de l’école. Dans ce cas, l’animateur périscolaire utilise diverses techniques d’animation (jeux, expressions artistiques…). Pendant les vacances scolaires, en revanche, il est polyvalent : organisation de goûters, activités diverses. En séjours de vacances, les animateurs s’occupent d’un groupe d’enfants pendant toute la durée du séjour : organisation de la vie quotidienne (lever, manger, coucher), mais aussi des activités artistiques, sportives, etc.
Formation : CQP (certificat de qualification professionnelle d’animateur périscolaire.), BAFA, BAPAAT, BP JEPS spécialité loisirs tous publics.

L’animateur(trice) de quartier est proche de l’éducateur spécialisé. Rattaché à une maison de quartier, un centre social ou une maison de jeunes, il travaille avec des jeunes défavorisés. Afin de les sociabiliser (activités sportives, des actions d’insertion professionnelle…). Il est employé le plus souvent par une municipalité ou une association.
Formation : BPJEPS + certificat de spécialisation animation et insertion sociale, DUT carrières sociales option animation sociale et socioculturelle.

L'animateurs sportif fait découvrir une ou plusieurs activités sportives à un groupe de néophytes. Spécialisé, il est généralement employé par plusieurs associations afin d'avoir l'équivalent d'un temps plein.
Formation : BPJEPS.
Cf Fiche IJ MP n° 2.48 Les métiers du sport

L'Animateur(trice) pour personnes âgées ou dépendantes a pour mission de développer ou de maintenir la vie relationnelle, culturelle et sociale des personnes en organisant des activités. Il peut travailler au sein d’une association, mais aussi en hôpital gériatrique, en maison de retraite ou en institution pour handicapés.
Formation : BAPAAT, BPJEPS animation sociale + certificat de spécialisation animation et maintien de l'autonomie de la personne, DEJEPS, DUT carrières sociales.

L'animateur(trice) multimédia exerce dans une association ou une entreprise. Il accueille et initie des publics variés à la pratique des techniques de l'information et de la communication (initiation aux logiciels de traitement de texte, tableurs, recherche d'informations sur Internet…).
Formation : BPJEPS spécialité technique de l'information et de la communication.

L'animateur(trice) nature sensibilise les publics jeunes à la découverte et à la protection de l'environnement. Il encadre les classes vertes et les animations liées à l'environnement.
Salaire brut mensuel débutant : 1 398 € (Smic).
Formation  : Bafa ; DUT carrières sociales spécialisation animation et médiation scientifiques ; BPJEPS spécialité éducation à l'environnement vers un développement durable ; BTSA gestion et protection de la nature spécialité animation nature.

L'animateur(trice) périscolaire travaille en direction des enfants (3 à 12 ans). Il accueille les enfants et leurs familles dans les temps périscolaires et travaille à la conception d'un projet d'activités.
C'est un salarié à temps partiel travaillant le plus souvent de 15 à 20 heures par "semaine scolaire" avant ou après la classe, parfois pendant la pause repas. Il est en relation avec les parents et les enseignants.
Il exerce ses fonctions sous la responsabilité du responsable administratif de la structure qui l'emploie et dans le cadre du projet et de l'organisation définis par ce dernier.
Formation : CQP Certificat de Qualification Professionnelle d’Animateur Périscolaire. S’adresse aux salariés de l’animation ou au personnes ayant une expérience dans le cadre périscolaire.

L'animateur(trice) événementiel organise des évènements festifs (mariages, séminaires, soirées étudiantes, kermesses ....). Il doit savoir s'adapter à son public et sait mettre l'espace en scène (déco, lumière, son…) selon le contexte de chaque événement.
Il travaille aussi bien pour des particuliers que pour des entreprises ou des collectivités.
Formation : variable.

Coordonner

L'Animateur(trice) territorial est un fonctionnaire de catégorie B. Il met en œuvre des activités d’animation sur un territoire donné (commune, département…) et coordonne les équipes de terrain.
Formation : BP JEPS, DE JEPS, DUT carrières sociales, licence professionnelle + concours externe.

Le Coordinateur(trice) gère une équipe d’animateurs, s’occupe des tâches administratives, et met en place les projets d’animation. Recruté par une association ou une collectivité territoriale, il travaille souvent sur le terrain.
Formation : techniques d'animation + compétences managériales acquises dans le cadre d'expériences professionnelles ; DUT carrières sociales ; DEJEPS ; DESJEPS ; licence pro.

Diriger

Le Directeur - La Directrice travaille pour une structure à un niveau régional. Il (elle) est un(e) gestionnaire l, mais Il (elle) participe aussi au développement de la politique jeunesse des collectivités territoriales (impulsion de nouveaux projets et suivi de leur développement).
Formation : DESJEPS mention direction de structure et de projet ; DUT animation ; licence pro ou master pro du secteur.

Le Responsable du service Jeunesse élabore et de met en œuvre la politique jeunesse de sa collectivité territoriale : accueil petite enfance, accueil périscolaire, centre de loisirs, maison de quartier…
Formation : concours d'attaché territorial (niveau bac + 3) spécialité animation dans la filière administration générale.

Le Conseiller d’éducation populaire et de jeunesse CEPJ est un onctionnaire de catégorie A, Il s’occupe de formation, de conseil et d’expertise, d’expérimentation et de recherche dans un domaine généraliste ou spécifique (art dramatique, sciences et techniques de la communication…).
Formation : concours externe (niveau bac + 4).

L'Inspecteur de la Jeunesse et des Sports est un onctionnaire de catégorie A. Il a un rôle de contrôle administratif, technique et pédagogique : il participe à la mise en œuvre, mais surtout à l'évaluation des politiques publiques.
Formation : concours externe (niveau bac + 4).

 

Débouchés

L'emploi dans l'animation
Le secteur associatif emploie la majorité des animateurs, tous secteurs confondus, mais les animateurs sont amenés à travailler aussi dans d'autres établissements : centres sociaux municipaux, établissements pour handicapés, maisons de retraite, foyers de travailleurs…
Les saisonniers, quant à eux, ont l'opportunité de travailler dans les centres d'hébergement et les villages-vacances qui dépendent de la convention collective nationale des organismes du tourisme social et familial.

Des statuts différents
Chaque secteur a son statut particulier (secteur privé conventions collectives, secteur public statut fonction publique territoriale ou fonction publique d'Etat). - Temps plein ou partiel, CDI, CDD ou vacations, les employeurs principaux sont le secteur associatif ou les collectivités territoriales.

Un emploi précaire
Les trois quarts des salariés sont employés à temps partiel. Les animateurs qui travaillent dans le secteur associatif doivent donc cumuler plusieurs employeurs pour avoir un temps plein. Quant au contrat à durée indéterminée (CDI), il ne concerne que 6 salariés sur 10. Les emplois aidés sont très nombreux.

Le personnel pédagogique occasionnel est régi par le contrat d'engagement éducatif (CEE). Ce contrat stipule notamment que son titulaire ne peut travailler plus de 80 jours sur une période de 12 mois consécutifs. Fini, donc, la possibilité de travailler à l'année avec un simple Bafa, sauf dans le cas d'un contrat « classique ».
La rémunération par jour ne peut être inférieure à 2,20 fois le montant du Smic.
Le salarié peut bénéficier d'indemnités et d'avantages en nature.

Profession sport et loisirs
Le dispositif "Profession Sport" a pour but répondre aux problèmes liés à l’emploi dans les métiers du sport et de l’animation, et créer une véritable filière professionnelle. Les associations Profession Sport ont pour vocation de soutenir, de promouvoir et de pérenniser l’emploi qualifié dans les métiers du sport et de l’animation, notamment par la mutualisation des moyens et des ressources humaines.

Les diplômes

Longtemps exercés par des militants ou par des bénévoles, les métiers de l'animation se professionnalisent. Les parcours qui mènent aux métiers de l'animation sont aujourd'hui variés

Les diplômes Jeunesse et Sports

Le BAFA et BAFD ne sont pas des diplômes professionnels. Ces formations permettent d’encadrer des enfants et des adolescents dans les accueils collectifs de mineurs (centres de loisirs ; centres de vacances et accueil scoutisme).

Ces accueils ont vocation à offrir aux enfants et aux jeunes des activités éducatives adaptées à leurs besoins, durant les temps de loisirs et de vacances.

Le BAFA - Brevet d'Aptitude aux Fonctions d'Animateur
La formation se déroule sur 30 mois maximum en 3 étapes :
Formation générale, stage pratique, session d’approfondissement ou de qualification.
L’âge requis est de 17 ans révolus au 1er jour de la formation.
L’inscription à la formation se fait auprès de l’un des organismes de formation habilités par la DDCSPP.
(Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la protection des populations.)

Le BAFD - Brevet d'Aptitude aux Fonctions de Directeurs
Construction d’un projet pédagogique, conduite d’une équipe, gestion financière, sécurité…Le BAFD (brevet d’aptitude aux fonctions de directeur) n’est pas professionnel mais permet de diriger un centre de loisirs et de vacances de façon occasionnelle. Pour le passer, il faut avoir 21 ans et posséder son BAFA.

Pour obtenir le diplôme BAFD, vous devez suivre deux sessions de formation théorique et deux stages pratiques qui se déroulent obligatoirement dans l’ordre suivant :
Une session de formation générale (9 ou 10 jours) ;
Un stage pratique dans des fonctions de directeur ou d’adjoint de direction (14 jours)
Une session de perfectionnement (6 jours) ;
Un second stage pratique dans des fonctions de directeur (14 jours).

Aide au financement
Les préparations au Bafa et au bafd sont des formations privées généralement coûteuses (pour le Bafa environ 1 000 € au total). Leur coût varie selon l'organisme de formation, les modalités d'organisation et le thème choisi pour le dernier stage.
Certains organismes (Caf, DDCS-DDCSPP, conseil régional, comité d'entreprise, Pôle emploi…) peuvent attribuer des aides financières, sous conditions.
Cf fiche IJ MP n° 3.051 - Le BAFA - Le BAFD

Portail national BAFA BAFD

Le BAPAAT (Brevet d’aptitude professionnelle d’assistant animateur technicien - Niveau V - CAP BEP)
Condition d’accès :
Être âgé de 16 ans minimum
Pas de condition préalable de diplôme, mais bon niveau de pratique personnelle nécessaire.
Les formations sont organisées à partir de trois options
Loisirs du jeune et de l’enfant
Loisirs tout public dans les sites et structures d’accueil collectif
Loisirs de pleine nature
Formation
Elle se déroule en alternance : centre de formation/lieu d’activité professionnelle. Le volume de la formation comprend 1 500 à 2 000 heures d’enseignements généraux, technologiques et professionnels.
Examen final
Une épreuve de mise en situation professionnelle s’inscrivant dans le projet d’animation du candidat.
Un entretien avec le jury portant sur le parcours de formation et l’expérience professionnelle du candidat et s’appuyant notamment sur son livret de formation professionnelle.
Un candidat déjà titulaire du BAPAAT peut obtenir la certification d’une ou plusieurs options ou supports techniques.
Financement
Rémunération possible dans le cadre de la formation professionnelle (suivant la situation du stagiaire : crédit formation individualisé, contrat de qualification, congé individuel de formation, contrat d’apprentissage, ...).
Possibilité d’aides financières par les directions régionales Jeunesse et Sports pour des stagiaires en situation difficile.

BPJEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport - Niveau IV - Bac)
Atteste de la possession des compétences professionnelles indispensables à l’exercice du métier d’animateur dans le champ de la spécialité obtenue. Le BPJEPS est délivré au titre d’une spécialité disciplinaire, pluridisciplinaire ou liée à un champ particulier.

Depuis le 1er Septembre 2016, la nouvelle réforme de la formation BPJEPS est en cours suite au décret N°2016-527 du 27 Avril 2016. Panique à bord : les UC changent, les spécialités aussi, les modalités d’examen…
Il y avait auparavant 28 spécialités BPJEPS (LPT, AGFF, Randonnée…). Désormais, il n’y aura plus que 2 nouvelles spécialités :
La spécialité BPJEPS Animateur
La spécialité BPJEPS Educateur Sportif

Les 28 spécialités deviennent des « mentions », et se répartissent dans les 2 nouvelles spécialités.

Le DE JEPS
Diplôme d'Etat de la Jeunesse, de l'Education Populaire et du Sport vers des postes de directeur (niveau III BAC+2).
Ce diplôme de niveau bac + 2 permet d’endosser un rôle de coordination. Le titulaire d’un DE JEPS est capable de concevoir et de monter un projet d’animation.
Le DE JEPS est proposé dans plusieurs spécialités : La spécialité animation socio-éducative et culturelle comporte deux mentions : développement de projets ; territoires et réseaux et animation sociale.
Il peut se préparer par la voie scolaire, en apprentissage, en formation continue ou par la VAE (validation des acquis de l'expérience). En formation initiale, la durée minimale est de 1200h, dont 700h en centre de formation.

Le DESJEPS
Le diplôme d’Etat supérieur de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport : vers des postes de direction
Niveau II Bac+4/5
Ce diplôme de niveau bac + 3 a pour objectif de former des responsables de structures chargés de la gestion humaine et financière. Il permet de travailler dans tout type de structure, y compris les collectivités territoriales, les associations, etc.
Le DES JEPS est proposé dans plusieurs spécialités :
la spécialité animation socio-éducative et culturelle comporte une mention : direction de structure.
Le DESJEPS comprend 4 unités capitalisables. Il peut se préparer par la voie scolaire, en apprentissage, en formation continue ou par la VAE. En formation initiale, la durée minimale est de 1 200h, dont 700h en centre de formation.
Ce diplôme permet aussi de se présenter au concours de conseiller des activités physiques et sportives et d'attaché spécialité animation de la fonction publique territoriale (FPT).

Passrelles Bac pro et BPJEPS
Passerelle possible entre le Bac pro gestion des milieux naturels et de la faune et le BPJEPS éducation à l'environnement vers un développement durable. Les titulaires du Bac pro souhaitant se diriger vers le BPJEPS obtiennent de droit 4 unités capitalisables (UCI 2, 3 ,5) et les titulaires du BPJEPS souhaitant se diriger vers ce Bac pro sont dispensés des épreuves E1, E2, E3 et E5.(Arrêté du 17 juillet 2012)

Passerelles DEJEPS et BTSA
Passerelle possible (dispenses d'épreuves) entre le DEJEPS animation socio-éducative ou culturelle mention développement de projets, territoires et réseaux et le BTSA gestion et protection de la nature.(Arrêté du 26 juin 2012)

Les diplômes de l'Education Nationale

Du côté de l'enseignement supérieur, le DUT carrières sociales option animation permet une bonne insertion professionnelle, tout comme les licences professionnelles très spécialisées.

Le CAP Petite enfance
2 ans après une classe de 3e, soit en lycée professionnel, soit en apprentissage, soit par correspondance via le Cned. Les élèves passent alors généralement 3 semaines en entreprise pour 1 semaine en centre de formation des apprentis (CFA).
Le CAP petite enfance permet une intégration rapide au sein d'une structure collective, crèche ou centre d'accueil dans les villages-vacances.
Cf fiche IJ MP n° 2.78 Métiers de la petite enfance.

Le bac pro services de proximité et vie locale se prépare en 3 ans après la 3e. La formation alterne des enseignements généraux, des enseignements professionnels et des périodes de formation en entreprise (22 semaines réparties sur 3 ans). Ce diplôme débouche directement sur la vie active.Débouchés : travail auprès des usagers d'un service ou des habitants d'un quartier, pour les accueillir, les conseiller, les accompagner dans leurs démarches ou animer un dispositif d'information ou un lieu d'écoute.
C'est un profil très demandé par la fonction publique (territoriale ou hospitalière), par les associations de quartier, par les centres sociaux et, dans le privé, par les sociétés d'économie mixte ou les sociétés coopératives de HLM.
Cf. fiche IJ MP Les métiers de l'aide à la personne n° 2.765 .

Le DUT carrières sociales
Le DUT (diplôme universitaire de technologie) se prépare en 2 ans au sein d'un IUT (institut universitaire de technologie).
Le DUT carrières sociales est apprécié par les recruteurs. Parmi les quatre spécialités proposées, deux permettent de travailler dans l'animation : l'option animation socioculturelle et l'option gestion urbaine.

- Option animation socioculturelle
Admission : sur sélection, après un bac général, professionnel ou technologique (SMS…). Une expérience de bénévole et la possession du BAFA constituent des plus.
Cette option forme des cadres intermédiaires pour les collectivités territoriales, les centres sociaux, les associations, qu’ils soient généralistes ou spécialisés dans une technique ou un public. Il existe des équivalences avec le DE JEPS. La formation comprend au moins 10 semaines de stages et 1 620 heures de cours. Au programme, des enseignements généraux (psychologie, sociologie…) et spécifiques : créativité et expression artistiques, corporelles, et culturelles ; intervention en animation sociale et socioculturelle…


La licence professionnelle
Créées en partenariat avec le monde professionnel, les licences pro sont destinées aux titulaires d'un bac + 2 (DUT carrières sociales principalement) et assurent une formation très pratique en 1 an.
Dans le secteur de l'animation, il existe une trentaine de licences pro, centrées autour de l'intervention sociale ou culturelle, la politique de la ville, l'économie solidaire, le développement local…

Master professionnel
La formation au master pro comprend une année de tronc commun (M1), puis une année de spécialisation et de stage en entreprise (M2). L’admission se fait de droit en M1, après une licence. L’entrée en M2 est le fruit d’une sélection. Un master pro permet de s’insérer dans la vie active. Il en existe plusieurs centrés sur l’économie sociale et solidaire ou le développement durable.

Diplômes d’université
Ce ne sont pas des diplômes nationaux, mais des cursus spécifiques à l’université qui les organise.
Certains sont généralistes : le diplôme des hautes études des pratiques sociales.

D’autres sont plus spécialisés : le DUMI (diplôme universitaire de musicien intervenant),

A noter : l’ISIAT Bordeaux 3 www.iut.u-bordeaux3.fr - diplôme universitaire de gestion et animation de ludothèque, un diplôme universitaire de gestion de l’économie sociale et solidaire…

Diplôme du Ministère de l'Agriculture

Le BTSA développement, animation des territoires ruraux se prépare en 2 ans après le bac (bac pro services aux personnes et aux territoires ou bac techno Stav, par exemple). L'admission se fait sur dossier.
Débouchés : animateurs du développement en milieu rural. La formation est axée sur une bonne connaissance des acteurs du territoire, des réseaux et des politiques publiques mais aussi sur l'apprentissage de la gestion économique et humaine.
Le titulaire de ce BTSA peut être employé dans une collectivité territoriale ou une structure de prestation de services (syndicat, association, entreprise…).

CQP Animateur périscolaire

Le CQP Animateur périscolaire (Certificat de Qualification Professionnelle) est un diplôme délivré par la branche professionnelle permettant de reconnaître et de certifier les savoir-faire propres à ce métier.
Cette qualification est reconnue par la convention collective de l’animation, elle est inscrite au répertoire national des certifications professionnelles et permet aux salariés une meilleure reconnaissance et valorisation en tant qu’acteur éducatif ainsi qu’une promotion sociale.
Le C.Q.P. doit permettre aux animateurs périscolaires d’exercer les fonctions suivantes correspondant aux trois actes professionnels structurant le métier :
- L’accueil des enfants et de leurs familles dans des temps périscolaires
- La conception d’un projet d’activités
- La conduite d’animation de temps périscolaires en direction des publics enfants

Le CQP donne l’équivalence de 2 Unités de certification du BPJEPS Loisirs Tout Public (UC5 et UC9), et permet d’assurer la fonction d’animateur dans le cadre d’un Accueil Collectif de Mineurs et possède les mêmes prérogatives que le BAFA.

Alternance

Si vous avez entre 16 et 25 ans, vous pouvez préparer un diplôme en alternance :
- contrat d'apprentissage (dérogations possible sous certaines conditions pour jeunes 25-30 ans et handicapés)
- contrat de professionnalisation (accessible aussi aux demandeurs d’emploi âgé de 26 ans et plus ou bénéficiaires de minima sociaux)
Ces contrats vous permettront de suivre une formation tout en travaillant. Vous aurez le statut de salarié, avec ses avantages et ses contraintes. Attention : avant de vous inscrire en formation, il faut au préalable signer un contrat de travail avec un employeur ! Pour obtenir des informations complémentaires, consulter la fiche « Alternance et apprentissage : une formation ».

Formation continue

La formation continue s'adresse à tous les adultes jeunes et moins jeunes sortis du système scolaire.
Plusieurs dispositifs sont en place en fonction des publics (salariés, demandeurs d'emploi...)

La Région Occitanie élabore son Programme Régional de Formation Professionnelle (PRFP) avec l'objectif de mettre en œuvre des formations menant à l'emploi.
Ces formations sont destinées principalement aux demandeurs d'emploi mais peuvent s'adresser également à un plus large public.
Pour toute information sur la formation en région Occitanie cf site "meformerenrégion". Le site MPFM-Midi-Pyrénées formations métiers est aussi en consultation.

Midi-Pyrénées Formations Métiers


Le programme PAS (Parcours animation sport) a pour objectif d'insérer les jeunes en difficulté attirés par les métiers du sport et l'animation.
Le parcours comprend une formation préparant à un brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (BP JEPS), ou à un brevet d’aptitude professionnelle d’assistant animateur technicien (BAPAAT).
Public : 16-30 issus de zones urbaines sensibles et/ou ayant un niveau CAP/BEP ou inférieur.
Durée du contrat : 18 à 24 mois.
Rémunération : Le PAS repose sur un contrat aidé rémunéré au SMIC horaire.
Pour en savoir plus : se rapprocher des directions régionales de la Jeunesse et des Sports, du Pôle Emploi ou auprès des Missions locales.

Adresses utiles

Ministère des Sports de la Jeunesse de l'éducation populaire et de la vie associative

Groupement national Profession Sport et Loisirs

Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire

Fédération sportive et culturelle de France

Fédération nationale les Francas

La ligue de l'enseignement

Union nationale des centres sportifs de plein air

Centre d'entraînement aux méthodes d'éducation active

Union française des centres de vacances et de loisirs

Fédération nationale Léo Lagrange

Fédération nationale des CFA des métiers du sport, de l'animation et du tourisme

Association Planet'Anim

Informations sur le secteur de l'animation
Offres d'emploi dans l'animation.

Animnet

Animjobs

Portail de l'emploi dans l'économie sociale et solidaire

Groupement des animateurs en gérontologie

Centre national de la fonction publique territoriale



Si vous souhaitez consulter gratuitement les carnets d’adresses Midi-Pyrénées, il suffit de vous rendre dans l'une des 70 structures Information Jeunesse de la région. Un professionnel sera à votre disposition pour vous apporter les compléments d'informations nécessaires à vos recherches.
Ces carnets d’adresses peuvent être accessibles en ligne dans le cadre d'un abonnement, vous trouverez ici les conditions et tarifs.