A+ A A-
French Chinese (Simplified) English German Italian Spanish

Les métiers du net du multimédia

Secteur d'activité dynamique, ce secteur est dominé par des jeunes passionnés, polyvalents mais aussi spécialisés. Informaticiens, graphistes, rédacteurs, commerciaux…

Fiche n°2.685
Version : Avril 2016

Secteur et emploi

Internet emploierait 1,15 million de personnes en France. plusieurs types d'entreprises s'offrent à vous :

Les fournisseurs d'accès et les opérateurs de téléphonie mobile : cherchent notamment des techniciens et des développeurs informatique.
Les entreprises de services du numérique (ESN) recherchent des développeurs web et des spécialistes des réseaux et télécommunications.
Les grands groupes (banques, assurances, grande distribution, prêt-à-porter, médias…) ont créé depuis quelques années leurs activités en ligne et ont besoin de spécialistes en marketing, en communication, e-commerce, informatique.
Les web agencies réalisent pour les sociétés des sites internet ou/et de la production de contenus. Ce sont la plupart du temps des PME dont les effectifs varient au rythme des contrats décrochés.
Les plateformes communautaires recrutent des spécialistes du marketing, des commerciaux et des informaticiens.

Le chiffre d'affaires de l'e-commerce augmente chaque année. Avec une telle croissance, les sites comme Mistergooddeal, Priceminister, Amazon… contribuent à la bonne santé du secteur. Ils recherchent des profils polyvalents, ayant une bonne connaissance des techniques en marketing, e-commerce, communication et à l'aise avec les nouvelles technologies.

En Midi-Pyrénées :
Les métiers du numérique pourraient créer 3500 emplois nets à l’horizon 2019. Cela représente une augmentation d’environ 9% par rapport à l’année 2011.
Evolution de l’offre de formation régionale surla période 2016-2020 : face aux changements rapides constatés dans ce domaine, les établissements choisissent d’adapter leur contenu et d’élargir les compétences des diplômés à des thématiques transverses.

Sources : Enjeux et prospective en Midi-Pyrénées : les métiers du numérique (CarifOref Midi-Pyrénées).

Enjeux et prospective en Midi-Pyrénées : les métiers du numérique (CarifOref Midi-Pyrénées).

Qualités indispensables

Dans ce secteur qui évolue très vite, les entreprises exigent des professionnels curieux, créatifs, capables de se remettre en question, de chercher de nouvelles idées, de développer de nouvelles fonctionnalités, d'adapter leur métier à l'évolution des technologies. Pour durer et ne pas se laisser dépasser, il faut apprendre sans cesse et surtout ne pas se reposer sur un savoir-faire unique, qui n'existera sans doute plus dans quelques années !

Métiers et débouchés

Gestion de projet

Le chef de projet
Appelé aussi concepteur réalisateur multimédia ou éditeur multimédia, il (elle) est chargé de veiller à la bonne marche du projet de A à Z.
L’objectif est de livrer le site ou le logiciel commandé en temps et en heure tout en respectant le budget imparti.
Formation : diplôme d'école de commerce ou formation d'ingénieur + M2 en multimédia ou mastère spécialisé. Une solide expérience du secteur est indispensable.

Le webmaster ou webmestre
Le webmestre est responsable de la gestion d'un site web (Internet, Extranet ou Intranet), incluant la coordination et la mise à jour des informations présentées et des services offerts.
Le webmaster doit à la fois maîtriser les principaux outils de programmation et avoir des compétences artistiques et rédactionnelles.
Formation : diplôme d'école de commerce ou de marketing ; licence pro ; BTS communication visuelle option multimédia, BTS communication et industrie graphique (CIG) ; DUT services et réseaux de communication (SRC).

Le chargé de production vidéo s'occupe des projets audiovisuels diffusés sur les sites internet : vidéos, web-TV et rich media (vidéo-chats, webcasts, vidéo-mails, vidéos 3D…).
Formation : bac + 2 à bac + 5 dans le secteur de l'audiovisuel et du multimédia + expérience dans le secteur des médias, de la communication interactive ou de l'événementiel recommandée.

Création

Le directeur artistique
Il conçoit l'esthétique du projet et définit sa cohérence graphique.
Diplôme : bac + 4 ou 5 dans le domaine artistique, diplôme d'une école de beaux arts + expérience.

Le webdesigner
Responsable de la conception visuelle du site, il conçoit la charte graphique, l'ergonomie fonctionnelle, l'enchaînement des écrans, la navigation, les animations graphiques sonores et multimédias.
Formation : bac + 2 à bac + 4, avec une mention spéciale pour les diplômes des écoles d'art spécialisées multimédia.

L'infographiste ou graphiste multimédia
Il (elle) met en place l'illustration d'un site ou d'un produit en respectant la ligne éditoriale. Il travaille à partir de photos scannées, de films, de vidéos ou bien des croquis qu'il a réalisés. Il doit maîtriser toutes les techniques de l'image sur écran et les logiciels adaptés (Illustrator, Photoshop...).
Formation : DUT ou BTS en communication visuelle option multimédia + cycle de 2 ans (type DSAA) ; diplôme d'école de graphisme, d'art ou d'audiovisuel (Beaux-Arts, Gobelins, EnsAD, Lisaa, Supinfocom).

Le designer webmobile crée les interfaces d'applications mobiles. Afin de faciliter l'usage et le confort pour les utilisateurs, il adapte un site internet à la version mobile. Il lui faut tenir compte des spécificités de ces produits, en particulier leur taille et le système d'exploitation propres aux terminaux mobiles.
Dans ce secteur qui évolue en permanence, le designer mobile doit se tenir au courant des nouveautés et anticiper les évolutions. Il doit faire preuve d'une grande curiosité d'esprit et d'adaptation.
Formation : bac + 2 à bac + 5, écoles d'art spécialisées en multimédia si possible, complété par une formation en informatique. L'inverse est aussi possible, un diplôme technique complété par une formation artistique.

Le développeur flash est chargé d'animer un site internet ou une bannière publicitaire, des widgets, ou des mini-jeux à l'aide d'un logiciel d'animation flash. Il doit avoir des compétences en animation et en programmation. Il peut travailler dans une société de service numérique ou en agence.
Formation : bac + 3 en graphisme et multimédia. Il y a aussi beaucoup d'autodidactes, dont le talent et les compétences sont recherchés.

L'ergonome est un spécialiste de la relation de l'homme à l'écran. Il doit fidéliser l'utilisateur et éviter le zapping en privilégiant son confort : rapidité de chargement des pages, fluidité de navigation, lisibilité des arborescences… Il intervient dès la conception du site et assure souvent la fonction principale de concepteur, développeur ou chef de projet.
Ce poste, encore assez rare, se rencontre de plus en plus avec l'essor du commerce électronique.
Formation : études en communication visuelle, en psychologie ou en physiologie du travail.

Le designer son
Il est chargé de l'habillage sonore du projet. Il crée les sons et combine les logiciels pour créer les effets spéciaux voulus. La qualité du son des cédéroms et même de l'internet s'améliorant, les métiers du son sont de plus en plus sollicités.
Formation : BTS métiers de l'audiovisuel option son + expérience de technicien ou d'ingénieur du son + sensibilité musicale.

Editorial - animation

Le community manager est chargé de créer et de fédérer une communauté d’internautes autour d’un intérêt commun. Sa mission consiste à développer et à gérer la présence d’une organisation (marque, association, produit, jeu…) sur Internet. .
Formation : Celsa, école de commerce, IEP, Iscom, Efap + spécialisation en communication digitale, e-business…. Quelques écoles spécialisées web ont vu le jour ces dernières années, comme Sup de Web, Eemi, Hetic, Cifacom, SUP'Internet, Digital Campus ou Web School Factory. L'IUT de La Roche-sur-Yon (85) propose une licence pro animation de réseaux et de communautés.

Le responsable éditorial-webmaster éditorial est chargé de gérer et de structurer le contenu du site (articles, catalogues…). À lui de fixer la ligne éditoriale, de rédiger une charte, de découper le site en rubriques et, surtout, d'organiser la production éditoriale : textes, sons, vidéos, animations…
Formation : formation littéraire (sciences politiques, journalisme, communication…) ou commerciale (école de commerce avec majeure marketing), selon le type de site.

Le webrédacteur ou rédacteur multimédia
Le rédacteur multimédia est chargé de rédiger les textes et de réaliser les sujets vidéos qui seront mis en ligne.
Une connaissance des outils internet est indispensable, car les webrédacteurs sont amenés de plus en plus à mettre eux-mêmes leur production en ligne.
Formation : diplôme de marketing, de communication ou de journalisme + spécialisation multimédia.

Métiers techniques

Le développeur web
Sous la responsabilité du chef de projet et du webmaster, le développeur (ou ingénieur en conception et développement, concepteur ou programmeur multimédia) est chargé de toute la partie technique du projet.
Il donne vie aux pages, aux images fixes, aux sons, voire aux personnages animés. Dans l'univers du jeu vidéo, il travaille en binôme avec un graphiste.
Formation : DUT ou BTS informatique ; DUT services et réseaux de communication ; diplôme d'ingénieur ; 3e cycle ingénierie informatique et télécoms.
Mais, plus que le diplôme, ce sont les compétences et les réalisations qui démarqueront les candidats. Des écoles spécialisées, comme 42 ou la Web@cadémy, se sont créées récemment. Elles recrutent des élèves sans exigence de diplômes.

L'intégrateur construit les pages d'un site en y assemblant tous les éléments retenus (textes, images, tableaux, liens hypertextes, vidéo) par le webmestre, le directeur artistique et le responsable éditorial.
Formation : DUT ou BTS informatique.

L'architecte de réseau multimédia
Lors de la mise en place des services en ligne (internet, extranet, intranet…), il définit une architecture du réseau permettant d'intégrer diverses applications de manière cohérente et choisit les technologies les plus adaptées.
Formation : diplôme d'ingénieur ; 3e cycle dans le domaine des réseaux et télécommunications.

Le consultant en veille technologique est indispensable d'intégrer toutes les nouveautés, du fait de l'apparition constante de nouvelles technologies dans un climat très concurrentiel. Anticiper les tendances du marché et les progrès des entreprises rivales est donc la mission de ce consultant, qui travaille en indépendant ou chez un prestataire.
Formation : diplôme d'ingénieur, 3e cycle spécialisé dans son domaine de compétence.

Le consultant SAAS (software as a service ou « logiciel en tant que service » ) est un expert du cloud computing, le « nuage informatique » (qui permet d'accéder à des services ou des applications de n'importe quel terminal). Il conseille et accompagne ses clients dans le choix et l'installation d'une solution de cloud computing. Ces conseils portent à la fois sur le déploiement technique de la solution et sur les changements d'organisation qui en découlent.
Formation : école d'ingénieurs en informatique.

L'expert en sécurité informatique est responsable de la sécurité du site web. Il évalue le niveau de sécurité du site, fait remonter les failles du système et trouve des solutions pour les contrer. Il peut être épaulé dans sa mission par des « hackers éthiques » : professionnels de l'intrusion qui l'aident à déceler les failles.
Formation : école d'ingénieurs en informatique.

Commerce - marketing

L'internet, c'est aussi du business… D'ailleurs un nouveau terme a été créé pour désigner l'ensemble des activités commerciales : l'e-business.

Le chef de produit on line
Le chef de produit établit une stratégie marketing pour assurer la rentabilité du produit.
Diplôme : diplôme d'école de commerce avec spécialisation e-marketing.

Le webplanner
Le media planner internet (webplanner, chef de publicité en ligne) est chargé d'organiser une campagne publicitaire sur le web pour le compte d'une régie, d'une web agency ou du service marketing d'une entreprise.
Formation : diplôme d'école de commerce ou de communication, avec spécialité e-commerce.

Le traffic manager
Rattaché à un site ou à une centrale d'achat publicitaire, il est responsable de la vente des espaces publicitaires.
Formation : bac + 2 minimum.

Le consultant en référencement ou référenceur est chargé d'améliorer la visibilité et l'audience d'un site internet. . Il doit améliorer le rang de sortie de la page, en conseillant le choix des mots clés, en négociant avec les moteurs de recherche et en mettant en place des échanges de liens entre différents sites. Il peut aussi définir une stratégie de « visibilité web » payante, mettre en place une campagne de publicité et réaliser le suivi de celle-ci en l'optimisant chaque jour.
Ce métier nécessite des connaissances techniques, commerciales et en marketing.
Le référenceur exerce le plus souvent dans des agences internet ou en free-lance. En entreprise, cette fonction est généralement exercée par le webmaster.
Formation : DUT métiers du multimédia et de l'Internet, licence pro ATC : référenceur et rédacteur web, licence pro service en ligne et commercialisation des produits en ligne, école de commerce.

Etudes et diplômes

Les Bacs

Bac professionnel : 3 ans après la classe de 3e dans un lycée professionnel. Le bac pro artisanat et métiers d'art option communication visuelle plurimédia prépare aux métiers de graphiste exécutant, infographiste exécutant, maquettiste, technicien d'édition, technicien concepteur en multimédia…Si le bac pro permet une insertion dans le monde professionnel avec un bon dossier et une mention au bac, tentez votre chance en Manaa pour intégrer ensuite un BTS ou un DMA.

Bac technologique : 2 ans après une seconde générale et technologique au sein d'un lycée technologique ou d'une école d'arts appliqués
- Bac STD2A : accessible sur sélection après une seconde option arts appliqués ou un CAP (via une première d'adaptation). Enseignement artistique et technique : dessin, couleur, volume et modes de représentation (géométrie, perspective, projective, dessin industriel). Les titulaires de ce bac poursuivent leurs études en BTS arts appliqués ou en école d'art.
- Bac STI2D : le bac STI2D (sciences et technologies de l'industrie et du développement durable) propose 4 spécialités : innovation technologique et écoconception ; système d'information et numérique ; énergies et développement durable ; architecture et construction. La spécialité Sin (système d'information et numérique) donne accès aux BTS et DUT du secteur de l'informatique.

De la MANAA au Bac+2

Mise à niveau en arts appliqués 1 an d’études
Elle permet au candidat d'acquérir les bases de la démarche créative et de la maîtrise des outils, mais aussi de vérifier le bien fondé de son orientation.
Cette mise à niveau est accessible avec le bac ou le niveau terminale.

Le BTS

BTS Design graphique option communication et médias numériques
Accessible sur dossier avec un bac STI arts appliqués et certains BT d'arts appliqués. Les élèves issus d'autres terminales doivent obligatoirement passer par l'année de mise à niveau aux arts appliqués (MANAA).
L'option médias numériques prépare plus particulièrement à la conception et à la mise en forme visuelle de supports multimédias (sites Internet, intranets, CD-Rom, DVD) et à la création d'images fixes ou animées (dessin animé, synthèse 3D...). Les jeunes diplômés peuvent travailler en free-lance ou en tant que salariés d'une agence ou d'un studio de création spécialisés dans le multimédia.

BTS communication et industries graphiques
Ce BTS propose 2 options : étude et réalisation de produits graphiques, étude et réalisation de produits imprimés.
Il est accessible avec un bac STI2D ou STD2A, un bac pro industries graphiques ou un bac S.

Le DUT

DUT MMI - Métiers du multimédia et de l'internet 'est une formation pluridisciplinaire à mi-chemin entre technologie et sciences humaines qui forme des professionnels de la conception et du développement multimédia sachant utiliser l'outil informatique et infographique.
Accès : bac (toutes les séries).

DUT IC - Information et communication est une formation généraliste qui peut être suivie d'une année de licence spécialisée dans le multimédia.
Elle permet d'exercer des professions très variées qui s'inscrivent toutes dans le cadre de la collecte, du traitement et de la diffusion de l'information sous toutes ses formes (textes, images, données, multimédias) et dans tous les domaines.
Ce DUT propose 2 options adaptées au Web : option information numérique dans les organisations (INO) et option communication des organisations (CO).

DUT informatique. Il est accessible avec un bac S, STD2A ou ES (option maths). Il offre des débouchés dans la création et gestion de sites, le commerce électronique.
Le titulaire de ce DUT peut exercer les fonctions de spécialiste méthodes, d'architecte réseau, de développeur-intégrateur de sites web ou de bases de données ...

A noter : Apprenez avec les MOOCs
Les MOOCs (Massive Open Online Courses) sont des cours sur Internet proposés par des écoles et des universités, accessibles à tous et gratuits. Il en existe sur tous les sujets et notamment dans la conception de site web, le référencement, le codage… Vous pouvez y accéder via des plate-formes telles que :
http://mooc-francophone.com
www.fun-mooc.fr
www.coursera.org ????????

De bac+3 à Bac+5

La licence professionnelle
Elle a pour but l'insertion professionnelle et se prépare en un an après un bac + 2. Dans le domaine du multimédia et d'internet, il existe des dizaines de licence pro. Mais attention : l'admission, sur dossier et entretien de motivation, est sélective.

La licence
La licence se prépare en 3 ans à l'université. Elle est ouverte à tous les étudiants titulaires du baccalauréat sans sélection. Elle nécessite en général une poursuite d'études vers un master ou une école.
Il existe très peu de licences dans le domaine du multimédia.

Le Master professionnel
Le master professionnel se prépare en deux ans, après la licence. Le recrutement se fait en général sur tests, dossier et entretien. Il est très sélectif. Il existe plus d'une trentaine de masters professionnels consacrés au multimédia. Très techniques, ils forment des spécialistes capables de créer et programmer des outils ou des produits multimédias.

Les DU - Diplôme d'Université
Chaque université propose ses diplômes d'université.
Il existe un certain nombre de diplômes d'université (DU) dans le multimédia.
Exemple : l'université de Pau propose un DU techniques multimédia  Tél : 0559841507.

Les écoles spécialisées

Diverses écoles spécialisées dans les métiers du Net proposent des formations de bac + 2 à bac + 5. L'offre de formation se répartit en 3 grands domaines : créatif-artistique, technique et commercial.

Les écoles d'art
Dans le domaine artistique, l'École de l'image-Gobelins (Paris) Tél : 01 40 79 92 79 est largement plébiscitée par les professionnels, suivie de près par l'EnsAD v. D'autres écoles, comme Sup de Com, l'ENSCI (Les Ateliers), le Créapôle-ESDI Paris sont bien vues et représentent un bon sésame pour un emploi créatif dans le multimédia.
Écoles des beaux-arts
Certaines écoles supérieures d'arts et médias proposent des orientations multimédias dans le cadre du DNAT (diplôme national d'arts et techniques) ou du DNSEP (diplôme national supérieur d'expression plastique) option art ou communication.
Pas de formation en MP – Ecole la +proche : - École européenne supérieure de l'image Angoulême Poitiers - site d'Angoulême Tél : 05 45 92 66 02

Écoles spécialisées dans les métiers du Net
Nouveaux métiers, nouvelles écoles : une dizaine d'écoles spécialisées dans ce domaine a vu le jour ces dernières années.
De bac + 3 à bac + 5, elles forment aux métiers du Net en suivant les évolutions du secteur ( formations de community manager, webdesigner, webmarketer, analyste de trafic, architecte web ... Elles ont l'avantage d'apporter une véritable expertise de ce secteur qui manque aux écoles plus généralistes.
L'EEMI Tél : 01 45 56 15 61, SUP'Internet Tél : 01 80 51 71 36, l'Escen Bordeaux tél : 05 57 99 37 27, Web School Factory Tél : 01 40 09 04 10, Sup de Web tél : 01 46 47 29 07, l'ECITV Tél : :01 53 95 16 14, WIS Amiens tél : :03 22 71 71 00, EMWeb Tél : 01 46 00 67 87…, sont des écoles très récemment créées.
Pour le moment, aucune promotion n'est encore sortie de ces écoles. Il est donc difficile de se faire une idée sur la qualité des enseignements proposés. Avant de vous engager car ces écoles sont chères. Informez-vous sur les forums pour connaître les avis des premiers étudiants, allez aux portes ouvertes, aux salons et comparez les offres.

A Toulouse : Digital Campus - Site de Toulouse (labège) Tél : 05 61 39 77 21

Titres certifiés
Plusieurs écoles proposent des titres certifiés au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles). Cette certification permet d'attribuer à un titre un niveau d'études (par exemple, un diplôme de niveau II correspond à un bac + 3/4). Cependant, l'inscription au RNCP ne suffit pas à donner des équivalences avec un diplôme de l'Éducation nationale, d'autres ministères ou des diplômes étrangers.
Elle ne donne pas d'équivalence en crédits ECTS. Si, par exemple, vous avez obtenu un diplôme de niveau II (bac+3/4) et que vous souhaitez faire un master dans une université, celle-ci peut considérer que votre diplôme n'est pas équivalent à une licence et refuser votre admission. Les équivalences s'étudient au cas par cas.

A Toulouse : Digital Campus - Site de Toulouse (Labège) Tél : 05 61 39 77 21
Titre certifié chef de projet multimédia.

Devenir community manager
Ce métier a le vent en poupe et l'on voit apparaître de plus en plus de formations de community manager. Ne vous fiez pas uniquement aux intitulés. Pensez aussi aux écoles qui proposent des formations plus généralistes en communication digital, webmarketing, e-business.

A Toulouse : Toulouse Business School (TBS) (Ex-École supérieure de commerce de Toulouse) Tél : 05 61 29 49 49 www.tbs-education.fr Consulaire >Master of science spécialité community management certifié Amba, AACSB et Equis, niveau bac +5

Écoles du domaine technique
Dans le domaine technique, les formations en informatique ont le vent en poupe. Le BTS informatique de gestion et le DUT informatique sont bien adaptés jusqu'au niveau bac + 5 avec les parcours en écoles d'ingénieurs.
Cf. dossier IJMP Les métiers de l'informatique n° 2.885.

De nouvelles écoles de développeurs recrutent sans diplôme
Devenir développeur web même si vous n'avez pas le bac c'est possible !.Si vous pratiquez l'informatique, vous êtes créatif, capable de vous investir à 100 % quand le sujet vous passionne… Vous avez le profil pour entrer dans l'une des nouvelles écoles de développeurs : 42, Web@cadémie, Webforce Tél : 0 805 62 23 45 (n° gratuit), Simplon, Samsung Campus. Elles recrutent sans diplôme et sont gratuites.

A Toulouse Simplon propose des formations.

W, une nouvelle école dédiée au contenu numérique
Créée par le Centre de formation des journalistes (CFJ), W www.ecolew.com est une école privée qui ouvrira ses portes à la rentrée 2016. Elle délivrera un bachelor (bac+3) dans le secteur du contenu digital. 3 spécialités seront proposées : entrepreneuriat & innovations, stratégie éditoriale & communication digitale, et journalisme, docu & fiction. Coût de la formation : 7 800 euros par an.

Les écoles d'ingénieurs
De plus en plus d'écoles d'ingénieurs spécialisées en informatique ou dans les télécommunications proposent des filières multimédias. Certaines offrent des formations complètes (Enic-Telecom de Lille 1 (Tél : 03 20 33 55 77)
, Institut image et communications - IMAC - de Paris 2 (Tél : 01 44 41 57 00), etc.). D'autres proposent seulement des options au sein de leur cursus.

Les écoles de commerce
Le diplôme d'une école de commerce bien cotée ouvre tous les postes de commerciaux en ligne.

A noter : Vidéadoc
La banque de données Vidéadoc présente de nombreuses formations aux métiers de l'audiovisuel et du multimédia. Des stages d'initiation ou de perfectionnement sont également répertoriés.

Vidéadoc

Enseignement à distance

Un certain nombre de formations sont accessibles par correspondance (liste non exhaustive ). Pour tout renseignement :

CNAM - Centre national des arts et métiers
Tél : 01 40 27 20 00 
Centre de téléenseignement universitaire - Université de Limoges
Tél : 05 55 45 73 36 
Service universitaire de formation tout au long de la vie - Picardie
Tél : 03 22 80 81 39 
Direction des usages numériques - Université numérique de Strasbourg
Tél : 03 68 85 50 03
Université Marne a Vallée - Campus numérique
Tél : 01 60 95 75 00 

Alternance

Si vous avez entre 16 et 25 ans, vous pouvez préparer un diplôme en alternance :
- contrat d'apprentissage (dérogations possible sous certaines conditions pour jeunes 25-30 ans et handicapés)
- contrat de professionnalisation (accessible aussi aux demandeurs d’emploi âgé de 26 ans et plus ou bénéficiaires de minima sociaux)
Ces contrats vous permettront de suivre une formation tout en travaillant. Vous aurez le statut de salarié, avec ses avantages et ses contraintes. Attention : avant de vous inscrire en formation, il faut au préalable signer un contrat de travail avec un employeur ! Pour obtenir des informations complémentaires, consulter la fiche « Alternance et apprentissage : une formation ».

Formation continue

La formation continue s'adresse à tous les adultes jeunes et moins jeunes sortis du système scolaire.
Plusieurs dispositifs sont en place en fonction des publics (salariés, demandeurs d'emploi...)

La Région Occitanie élabore son Programme Régional de Formation Professionnelle (PRFP) avec l'objectif de mettre en œuvre des formations menant à l'emploi.
Ces formations sont destinées principalement aux demandeurs d'emploi mais peuvent s'adresser également à un plus large public.
Pour toute information sur la formation en région Occitanie cf site "meformerenrégion". Le site MPFM-Midi-Pyrénées formations métiers est aussi en consultation.

Midi-Pyrénées Formations Métiers




Pour plus d'informations Vous trouverez les coordonnées des établissements de formation dans le Carnet d'adresses situé en fin de document.

Adresses utiles

Métiers de l'internet

Information sur les métiers, l'emploi, les formations et les compétences dans le secteur de l'Internet, interviews de professionnels, vidéos, géolocalisation des formations.

Les métiers du web avec l'Agence des talents du numérique

Association française du cinéma d'animation

Agence française pour le jeu vidéo

Videadoc Paris

Métiers du numérique

Passinformatique

Portail officiel de signalement des contenus illicites de l'internet

Les métiers du dessin



Si vous souhaitez consulter gratuitement les carnets d’adresses Midi-Pyrénées, il suffit de vous rendre dans l'une des 70 structures Information Jeunesse de la région. Un professionnel sera à votre disposition pour vous apporter les compléments d'informations nécessaires à vos recherches.
Ces carnets d’adresses peuvent être accessibles en ligne dans le cadre d'un abonnement, vous trouverez ici les conditions et tarifs.