A+ A A-

Les métiers de la petite enfance

Il est possible de s’orienter, dès la sortie du collège, vers les métiers de la petite enfance. Ils touchent de nombreux domaines : loisirs, éducation, santé ... et offrent une large palette de diplômes.

Fiche n°2.78
Version : Mars 2016

La petite enfance est définie comme la période allant de la naissance à l'âge de 6 ans. Les professionnels de la petite enfance exercent donc dans les maternités, les crèches, les écoles maternelles, les centres de protection maternelle et infantile, mais aussi dans certains hôpitaux, et même à leur domicile. Les niveaux de recrutement sont également très diversifiés : ils vont du CAP petite enfance préparé en 2 ans après la classe de 3e au diplôme d'éducateur de jeunes enfants, de niveau bac + 3 jusqu’au bac + 10 pour les pédiatre et pedo-psychiatre.
Si ces métiers se déclinent très majoritairement au féminin, ils sont bel et bien ouverts aux hommes !

Le secteur de la petite enfance, offre de nombreux débouchés.
Les assistantes maternelles sont particulièrement recherchées, les auxiliaires de puériculture le sont aussi, malgré la stabilité des tendances d'embauche.
En Midi-Pyrénées, es effectifs dans le travail social progressent pour faire face aux départs à la retraite et à l'accroissement du nombre d'habitants.

Métiers et débouchés

En crèche ou en maternité

L'auxiliaire de puériculture répond aux besoins quotidiens de l'enfant qu’il soit bien portant, malade ou handicapé. Par les soins ou l’organisation d’activités d'éveil, elle participe au bien-être, à l’acquisition de l’autonomie, et au développement de l’enfant. Elle travaille en liaison avec une équipe pluridisciplinaire, dans des structures sanitaire ou sociales (maternité, une crèche ou une halte-garderie..) Le métier d'auxiliaire de puériculture est une profession polyvalente qui exige douceur, savoir-faire… et résistance à la fatigue ! Après 3 ans d'activité professionnelle, l'auxiliaire de puériculture peut passer le concours d'entrée aux instituts de formation en soins infirmiers afin de devenir infirmière, ou bien passer le concours d'entrée dans une école d'éducateurs de jeunes enfants.
Formation : DEAP - Diplôme d'État d'auxiliaire de puériculture.

L’éducateur de jeunes enfants - EJE doit favoriser le développement et l'épanouissement des enfants de 0 à 6 ans, lorsqu'ils se trouvent hors de leur milieu familial pour un temps plus ou moins long. Il s’attache à favoriser à favoriser le développement global et harmonieux des enfants et contribue à leur éveil, à leur autonomisation et à leur apprentissage de la vie sociale.
Bon à savoir : 98 % des éducateurs (trices) de jeunes enfants trouvent un emploi dans les 6 mois suivant l'obtention de leur diplôme, mais ce sont souvent des CDD. Elles travaillent
Emploi : 98 % des éducateurs de jeunes enfants trouvent un emploi dans les 6 mois suivant l'obtention de leur diplôme. Ils travaillent essentiellement en crèche, en jardin d'enfants ou en halte-garderie (75 %), mais aussi dans les hôpitaux, les foyers de l'enfance ou les bibliothèques. Après quelques années d'exercice, ils peuvent assumer la direction d'une structure d'accueil.
Salaire brut mensuel débutant : Smic
Formation : DEEJE (diplôme d'État d'éducateur de jeunes enfants) obligatoire.
3 ans après le bac dans un centre de formation agréé par l'État.
Pour se présenter au concours d'entrée des écoles d'éducateurs de jeunes enfants, les candidats doivent avoir au moins 18 ans et être titulaires :
• du bac ou d'un diplôme de niveau IV ;
• ou du diplôme d'accès aux études universitaires (DAEU) ;
• ou du diplôme professionnel d'auxiliaire de puériculture, du CAP petite enfance, du diplôme d'État d'aide médico-psychologique ou d'auxiliaire de vie sociale avec 3 ans d'exercice dans cette profession.
Les candidats qui ne possèdent aucun de ces diplômes peuvent passer un examen de niveau organisé par les DRJSCS (Directions régionales de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale).
Accessible également par le biais de la VAE.

Le directeur d'établissement d'accueil du jeune enfant (ex-directeur de crèche) assure la gestion d'une crèche et organise le quotidien des enfants et des employés. Il définit une politique pédagogique, il élabore les menus, il accueille parents et enfants, il planifie avec son équipe le déroulement de la journée et gère le personnel.
Il peut travailler pour une municipalité ou exercer dans le privé.
Formation : DE de puériculture ou DE d'éducateur de jeunes enfants + expérience de 3 ans.

Le coordinateur de crèches est un fonctionnaire territorial de catégorie A dirigeant les activités des crèches des communes, des départements et de leurs établissements publics. Il a pour mission d'encadrer les personnels des établissements ou des services. Il définit les orientations relatives à la coordination avec les institutions et aux relations avec les familles.
Formation : DE de puériculture + 3 ans d'expérience + concours interne.

A l'école maternelle

L'ATSEM (agent territorial spécialisé des écoles maternelles) assiste le personnel enseignant des écoles maternelles en dehors des activités scolaires.
L'Atsem accueille les enfants à leur arrivée à l'école maternelle, les aide à s'habiller après la sieste, à manger, les conduit aux toilettes, prépare et surveille le goûter. Il contribue à l'apprentissage de la propreté et des règles de vie en collectivité des jeunes enfants. Il participe à l'encadrement des élèves lors des sorties en dehors de la classe. Il peut être sollicité pour la préparation des activités pédagogiques : peinture, découpage, travaux manuels… Il a également la responsabilité de la propreté de l'école : hygiène des locaux et du matériel.
Formation :
- CAP petite enfance + concours externe organisé par les collectivités territoriales (catégorie C) ;
- concours interne ouvert aux fonctionnaires et agents des collectivités territoriales des établissements publics qui en dépendent ;
- troisième concours ouvert aux candidats justifiants d'une expérience professionnelle d'au moins quatre ans auprès de jeunes enfants.

Fédération nationale des centres de gestion.

A domicile

L'assistante maternelle accueille un ou plusieurs enfants âgés de 0 à 6 ans à son domicile pendant que leurs parents travaillent. Elle doit garantir l'accueil, l'éveil, le développement et la sécurité de l'enfant, et ce, durant le temps où l'enfant lui est confié. L'assistante maternelle est directement employée par les parents, ou alors par une municipalité ou une association.
On peut lui demander d'assurer l'accueil tôt le matin, tard le soir et parfois pour un petit nombre d'heures.
Elles peut également travailler au sein de maisons d'assistantes maternelles (Mam). Cette nouvelle formule d'accueil répond aux attentes des assistantes maternelles dont le logement est inadapté ou à la nécessité de travailler avec d'autres professionnels pour proposer des amplitudes horaires plus larges. Les Mam permettent à 4 assistantes maternelles au plus d'accueillir chacune un maximum de 4 enfants simultanément dans un local garantissant la sécurité et la santé des enfants.
Une prime à l'installation de 300 € est versée par la CAF aux assistantes maternelles, sous réserve de la signature d'une charte d'engagements. Cette prime peut aller jusqu'à 500 € pour les territoires où le manque de professionnels est important.
Formation  agrément (délivré par le président du Conseil général par l'intermédiaire du service PMI de la commune d'habitation, à renouveler tous les 5 ans) + formation de 120h ; agrément + CAP petite enfance/diplôme d'auxiliaire de puériculture.
Union fédérative nationale des associations de familles d'accueil et assistantes maternell

Union fédérale nationale des associations de familles d'accueil et d'assistantes maternelles

L'assistante familiale (AF) se distingue de l'assistante maternelle par le fait qu'elle accueille à son domicile de façon permanente, des enfants, adolescents ou jeunes majeurs confiés par le service de protection de l'enfance. Elle doit répondre aux besoins psychiques, éducatifs ou sanitaires des enfants et jeunes qu'elle accueille. Elle exerce dans le cadre d'une équipe pluridisciplinaire qui associe éducateurs, assistants sociaux et psychologues. L'assistante familiale peut être employée par différents organismes : établissements de l'aide sociale à l'enfance (ASE), services de placement familiaux, services d'accueil familial spécialisé, accueil familial thérapeutique en service de psychiatrie infanto-juvénile.
Formation : agrément obligatoire (délivré par le président du Conseil général) + formation de 60h + formation adaptée aux besoins spécifiques des enfants accueillis dans les 3 ans qui suivent l'obtention de l'agrément ; agrément + formation de 60h + diplôme d'État d'assistant familial (DEAF).
Diplôme DEAF - diplôme d'État d'assistant familial.


A noter : les CAF - Caisses d'allocations familiales informent et accompagnent les particuliers qui souhaitent monter une crèche. Il n'est pas nécessaire de posséder un diplôme de la petite enfance pour en créer une ; en revanche, le personnel de la structure doit être titulaire des diplômes adéquats.

Caisse Allocations Familiales

A noter : Les auxiliaires de puériculture d'un pays de l'Union européenne peuvent travailler dans un autre pays de l'UE sur simple présentation de leur diplôme et de leurs références professionnelles. Le pays d'accueil leur délivrera un certificat d'aptitude aux fonctions d'auxiliaire de puériculture.

A noter : depuis 2009, le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) reconnaît un nouveau diplôme : le Certificat professionnel Assistant Maternel / Garde d’enfants.
Ce diplôme de niveau V est équivalent à un BEP ou CAP.
Il n’est pas obligatoire pour exercer le métier d’assistante maternelle.
L’accès à ce diplôme assistante maternelle est possible de 2 manières - en suivant une formation d’environ 520h sur 6 mois, via Pôle Emploi ou en candidature individuelle.
- en validant une VAE (Validation des Acquis de L’Expérience).

Alternance

Si vous avez entre 16 et 25 ans, vous pouvez préparer un diplôme en alternance :
- contrat d'apprentissage (dérogations possible sous certaines conditions pour jeunes 25-30 ans et handicapés)
- contrat de professionnalisation (accessible aussi aux demandeurs d’emploi âgé de 26 ans et plus ou bénéficiaires de minima sociaux)
Ces contrats vous permettront de suivre une formation tout en travaillant. Vous aurez le statut de salarié, avec ses avantages et ses contraintes. Attention : avant de vous inscrire en formation, il faut au préalable signer un contrat de travail avec un employeur ! Pour obtenir des informations complémentaires, consulter la fiche « Alternance et apprentissage : une formation ».

Formation continue

La formation continue s'adresse à tous les adultes jeunes et moins jeunes sortis du système scolaire.
Plusieurs dispositifs sont en place en fonction des publics (salariés, demandeurs d'emploi...)

La Région Occitanie élabore son Programme Régional de Formation Professionnelle (PRFP) avec l'objectif de mettre en œuvre des formations menant à l'emploi.
Ces formations sont destinées principalement aux demandeurs d'emploi mais peuvent s'adresser également à un plus large public.
Pour toute information sur la formation en région Occitanie cf site "meformerenrégion". Le site MPFM-Midi-Pyrénées formations métiers est aussi en consultation.

Midi-Pyrénées Formations Métiers

Formations Sanitaires et Sociales - Aides aux élèves et étudiants pour les formations d'Auxiliaire puériculture et Educateur jeunes enfants, la Région attribue les bourses d'études, sur critères sociaux, aux élèves et étudiants inscrits dans un centre de formation agréé en Midi-Pyrénées. Cette bourse est attribuée au regard des ressources et charges de l'étudiant ou de sa famille.
Par ailleurs, pour l'ensemble des formations sanitaires et sociales, la Région prend en charge des droits d'inscription pour les étudiants boursiers.

La demande de bourse est faite par l'étudiant à partir du site de la Région Midi-Pyrénées rubrique Education-Formation (Sanitaire et social) :

Financement études sanitaires et sociales

Evoluer vers d'autres fonctions

Après quelques années d'expérience, les éducateurs de jeunes enfants peuvent passer des diplômes pour devenir directeur d'établissement ou d'un service d'accueil (Cafdes/Caferuis), ou exercer des fonctions de conseiller (DEIS).

Le CAFDES
Le Cafdes (certificat d'aptitude aux fonctions de directeur d'établissement ou de service d'intervention sociale) prépare à la gestion et à la direction des établissements et services sociaux, médico-sociaux et sanitaires. La préparation du Cafdes s'effectue en 3 ans en cours d'emploi.

Le CAFERUIS
Le Caferuis (certificat d'aptitude aux fonctions d'encadrement et de responsable d'unité d'intervention sociale) permet d'exercer principalement dans les établissements et services sociaux, dans les collectivités territoriales et les équipes socio-éducatives des établissements de santé.
La durée (400h) et le contenu de la formation peuvent varier en fonction de l'expérience professionnelle et des diplômes possédés.

Le DEIS
Le DEIS (diplôme d'État d'ingénierie sociale) permet d'occuper des postes de chargé de mission, conseiller technique, chargé de développement, chargé d'étude, coordonnateur de projet…

Cf fiche IJ n° 2.76 - Les métiers du social


Pour plus d'informations Vous trouverez les coordonnées des établissements de formation dans le Carnet d'adresses situé en fin de document.


Le Réseau IJ gère une masse considérable d'informations.
Des erreurs peuvent nous échapper.
Par avance nous vous prions de nous en excuser et de nous le signaler le cas échéant.

Adresses utiles

Fédération nationale des éducateurs de jeunes enfants

Syndicat professionnel des assistants maternels et des assistants familiaux

Assistante maternelle
Formation :
agrément (délivré par le président du conseil général, à renouveler tous les 5 ans) + formation de 120h ;
agrément + CAP petite enfance/diplôme d'auxiliaire de puériculture.

Union fédérale nationale des associations de familles d'accueil et d'assistantes maternelles

Caisse Allocations Familiales

Site ATSEM

Fédération nationale des centres de gestion.



Si vous souhaitez consulter gratuitement les carnets d’adresses Midi-Pyrénées, il suffit de vous rendre dans l'une des 70 structures Information Jeunesse de la région. Un professionnel sera à votre disposition pour vous apporter les compléments d'informations nécessaires à vos recherches.
Ces carnets d’adresses peuvent être accessibles en ligne dans le cadre d'un abonnement, vous trouverez ici les conditions et tarifs.