Accueil > Les métiers de la métallurgie

Les métiers de la métallurgie

La Métallurgie, secteur de pointe, est un domaine d'activité, innovant, toujours en perpétuelle évolution.

Fiche n°2.862

La métallurgie comprend cinq grands secteurs : sidérurgie et première transformation de l'acier ; production et première transformation de métaux non ferreux ; fonderie ; services industriels du travail des métaux ; produits métalliques.

Industrie des équipements électriques et électroniques, industrie automobile, construction navale, aéronautique et ferroviaire…, Qu’il s’agisse de construire le dernier Airbus, de développer une nouvelle gamme de réfrigérateurs ou de concevoir des prothèses chirurgicales, les métiers de la métallurgie sont partout et fait appel à une main d’œuvre de plus en plus qualifiée.

Métiers et débouchés

Certains métiers peuvent être considérés comme spécifiques à la métallurgie.

Chef d'équipe de fabrication métallurgique
Il conduit tout ou partie des installations de production des métaux permettant la transformation des matières premières en métal.
Formation : CAP conduite de systèmes industriels option production et transformation des métaux + expérience. A noter : les formations de type bac pro sont de plus en plus recherchées (bac pro technicien outilleur...)

Chef d'équipe à la fusion
Il conduit tout ou partie des installations de production des métaux permettant la transformation des matières premières en métal.
Formation : CAP métiers de le fonderie + expérience ; bac pro du secteur.

Chauffeur conducteur de four
Il commande, vérifie et contrôle en intervenant directement sur les installations spécifiques à l'une des phases du processus (haut-fourneau, coulée, convertisseur, four de fusion, four
Formation : CAP métiers de le fonderie + expérience ; bac pro du secteur.

D'autres métiers peuvent se retrouver dans de nombreux secteurs : mécanique, électronique ...

Structures métalliques
L’activité structures métalliques consiste à découper et à déformer successivement des feuilles de métal pour fabriquer des structures métalliques plus ou moins complexes (du réfrigérateur à la fusée Ariane).
Quelques exemples de métiers : tôliers/formeurs, des traceurs, des tuyauteurs, des soudeurs, des régleurs, des chaudronniers, des métalliers. ( niveau CAP).
- Les dessinateurs en chaudronnerie ou les techniciens de fabrication sont des techniciens de niveau bac pro ou BTS.
Formation : CAP réalisation en chaudronnerie industrielle, CAP mouleur noyauteur ; bac pro technicien en chaudronnerie industrielle, bac pro ouvrages du bâtiment métal alu verre et matériaux de synthèse, bac pro ouvrages du bâtiment métallerie ; BTS constructions métalliques, BTS conception et réalisation en chaudronnerie industrielle.

Électrotechnique
Les électriciens industriels installent, entretiennent, mettent à l'essai, localisent et réparent du matériel électrique et des commandes électriques et électroniques connexes. Cf. fiches IJ Travailler dans l'électrotechnique : du CAP au bac pro n° 2.8821; Travailler dans l'électrotechnique : bac et études supérieures n° 2.8822.

Productique
La productique regroupe l'ensemble des techniques liées à la fabrication assistée par ordinateur (FAO) : automate programmable machine-outil à commande numérique (MOCN)…
Cf. fiche IJ Travailler dans la productique n° 2.881
Quelques exemples de métiers: conducteur d'installations automatisées, de technicien de maintenance de systèmes automatisés, d'ingénieur méthode.

Dessin industriel
Grâce à la puissance de l'informatique, le dessin assisté par ordinateur (DAO) et la conception assistée par ordinateur (CAO) permettent de concevoir les formes et les pièces à fabriquer ou de réaliser des plans directement sur écran. Cf. fiche IJ Dessinateur industriel n° 2.865 Quelques exemples de métiers dessinateur projeteur, de dessinateur d'études, de dessinateur d'exécution, d'assistant designer.

Moulage
Le moulage des matériaux plastiques, composites et métalliques est l'activité qui permet de mettre en forme tout type de matériaux.
Cf. fiche IJ Travailler dans la plasturgie n° 2.8543 .
Quelques exemples de métiers : ceux de conducteur de machines, monteur régleur, technicien de conception, responsables des méthodes et chefs de projet.

Maintenance
La maintenance consiste à assurer un entretien préventif de systèmes automatisés de production dont la panne serait lourde de conséquences pour la gestion de l'entreprise. Cf. fiche IJ Les métiers de la maintenance n° 2.814.
Quelques exemples de métiers : agent de maintenance, de technicien d'entretien des installations de production, d'ingénieur de maintenance.

Électronique
L'électronique est le domaine de l'infiniment petit, des microprocesseurs, de l'informatique industrielle et des courants dits « faibles ». Cf. fiches IJ Travailler dans l'électronique : du CAP au bac pro n° 2.8831 ; Travailler dans l'électronique : bac et études supérieures n° 2.8832 .
Quelques exemples de métiers techniciens de bureaux d'études, technicien d'essais, technicien de maintenance, ingénieur d'étude, ingénieur recherche.




Etudes et diplômes

Du CAP au BAC

Du CAP au Bac

Le CAP
Le certificat d'aptitude professionnelle (CAP) se prépare en 2 ans après une classe de 3e dans un lycée professionnel, un établissement technique privé ou par apprentissage.
Les CAP les plus recherchés dans le domaine de la métallurgie sont les suivants :
• CAP conduite de systèmes industriels option production et transformation des métaux ;
• CAP mouleur-noyauteur option cuivre et bronze ;
• CAP métiers de la fonderie ;
• CAP réalisation en chaudronnerie industrielle ;
• CAP outillages en moules métalliques.
Cf Carnet d'adresses liste 1

Bac professionnel
Le bac pro se prépare en 3 ans après la 3e, en lycée professionnel. Le bac pro vise une insertion directe dans la vie active. Dans le cadre du parcours de formation conduisant au bac pro, les élèves peuvent obtenir un CAP ou un BEP comme certification intermédiaire.
Les bacs pro du domaine de la métallurgie sont nombreux :
• bac pro technicien en chaudronnerie industrielle.
• bac pro technicien aérostructure ;
• bac pro fonderie
Cf Carnet d'adresses liste 2
mais aussi
• bac pro technicien outilleur ;
• bac pro technicien modeleur ;
• bac pro ouvrages du bâtiment : aluminium, verre et matériaux de synthèse ;
• bac pro ouvrages du bâtiment : métallerie ;
• bac pro traitements de surfaces ;
• bac pro maintenance des systèmes mécaniques automatisés ;
• bac pro productique mécanique option décolletage ;
• bac pro équipements installations électriques ;

Le bac technologique
Le bac techno STI2D (sciences et technologies de l'industrie et du développement durable) remplace le bac STI (sciences et technologies industrielles).
Il propose quatre spécialités :
• architecture et construction ;
• énergies et environnement ;
• innovation technologique et écoconception ;
• système d'information et numérique.
Cf Carnet d'adresses liste 3

De Bac+2 à Bac+5

Préparés en 2 ans après le bac, BTS et DUT débouchent sur des postes de techniciens supérieurs en conception-fabrication ou études et méthodes. Ces diplômes sont particulièrement recherchés par les employeurs. Pour obtenir un diplôme d'ingénieur, il faut compter 5 ans d'études

BTS - 2 ans après le bac dans un lycée public ou un établissement privé ou en apprentissage.
• BTS conception et réalisation en chaudronnerie industrielle
• BTS fonderie
• BTS traitement des matériaux
• BTS constructions métalliques ;
• BTS mise en forme des matériaux par forgeage.
Cf Carnet d'adresses liste 4

DUT
Le diplôme universitaire de technologie se prépare en 2 ans après un bac dans un IUT (institut universitaire de technologie). Il n'existe pas de DUT spécifique au secteur de la métallurgie-sidérurgie, mais les titulaires du DUT sciences et génie des matériaux peuvent avoir des opportunités.

Les écoles d'ingénieurs
Les écoles d'ingénieur, de plus en plus polyvalentes, sont généralement accessibles après le bac, une classe prépa, un BTS ou un DUT. Dans tous les cas, ces filières sont très sélectives et difficiles d'accès. La durée des études est comprise entre 3 et 5 ans.
Cf Carnet d'adresses liste 5

Formations universitaires

L'université propose quelques formations très spécialisées dans le domaine des matériaux. Comptez de 3 à 5 ans d'études.
Licences professionnelles (1 an après un bac + 2 -BTS/DUT/L2).
Masters : le master professionnel (bac + 5) se prépare en 2 ans après une L3. Attention, l'entrée en 2e année est soumise à une sélection (dossier, entretien, tests).
Le master de recherche (bac + 5) se prépare en 2 ans après un bac + 3 et est le préalable au doctorat (bac + 8) et au post doctorat (bac + 11).
Cf Carnet d'adresses liste 6






Alternance

  • alternance métallurgie
Si vous avez entre 16 et 25 ans, vous pouvez préparer un diplôme en alternance : contrat d'apprentissage ou contrat de professionnalisation vous permettront de suivre une formation tout en travaillant. Vous aurez le statut de salarié, avec ses avantages et ses contraintes. Attention : avant de vous inscrire en formation, il faut au préalable signer un contrat de travail avec un employeur ! Pour obtenir des informations complémentaires, Cf. fiches IJ : n° 1.42 « Alternance et apprentissage : une formation ».

Cf Carnet d'adresses liste 7

Formation continue

La formation continue s’adresse à tous les adultes jeunes et moins jeunes sortis du système scolaire.
Plusieurs dispositifs sont en place en fonction des publics (salariés et demandeurs d’emploi...)
Cf Fiches IJ Midi-Pyrénées
La formation continue: mode d’emploi n° 4.0.
Les diplômes en formation continue jusqu'au bac n° 4.711
Les diplômes en formation continue après le bac n° 4.713
La VAE – Validation des acquis de l’expérience n ° 4.72.

Cf Carnet d'adresses liste 7

Adresses utiles

Union des industries et métiers de la métallurgie

UIMM - Site Industrie recrute

UIMM - Site des certifications professionnelles de la métallurgie

Fondeurs de France

Les Fondeurs de France

Fédération Française de l'Acier

Syndicat national de la chaudronnerie de la tôlerie et de la maintenance industrielle - Site métiers



L’équipe de documentaliste du CRIJ Midi-Pyrénées peut répondre à vos questions spécifiques. Pour cela vous devez vous abonner à nos ressources, vous trouverez ici les conditions et tarifs.


Vous pouvez solliciter un abonnement en créant au préalable votre compte.


Si vous créez votre compte, les carnets d'adresses régionaux en ligne sont en accès gratuit pour vous permettre de découvrir l’intégralité de nos ressources.