A+ A A-
French Chinese (Simplified) English German Italian Spanish

Les métiers du génie climatique : bac et études supérieures

Nouvelles technologies, énergies renouvelables, le secteur du génie climatique, en pleine mutation est porteur d’emplois.

Fiche n°2.8752
Version : Mai 2014

Secteur et emploi

Le secteur du génie climatique concerne la gestion de l’air dans les bâtiments de tous types (logements, hôtels, hôpitaux, bureaux, …).

Il s’agit de chauffer, de refroidir, de filtrer l’air ambiant dans tous les locaux. Pour ce faire, il est question de concevoir et d'assurer la maintenance des installations les plus complexes destinées à maintenir une température agréable dans un bâtiment et ce durant toutes les saisons.

Nouvelles technologies, énergies renouvelables, le secteur du génie climatique, en pleine mutation est porteur d’emplois.
Le génie climatique a d'importants besoins en techniciens et ingénieurs. Accessibles avec un bac + 2 minimum pour les techniciens, bac + 5 pour les ingénieurs, ces métiers semblent avoir un bel avenir devant eux.

Les entreprises du génie climatique recherchent en priorité des techniciens de maintenance qualifiés, des chefs de projet et des chargés d'affaires, pour l'encadrement des chantiers et la mise en service des installations.

En France, les activités du génie climatique sont en plein essor.
Face aux besoins grandissant des entreprises et des particuliers, ces sociétés recrutent des techniciens et des ingénieurs spécialisés en génie climatique pour la conception, l'installation, la maintenance, mais aussi la vente de constructions de plus en plus complexes et « intelligentes ».

Les salaires du génie climatique restent attractifs, avec des possibilités d'augmentations selon l'expérience. Un chef de projet peut ainsi commencer avec un salaire mensuel brut de 2 700 € et voir sa rémunération grimper jusqu'à 3 800 € après quelques années d'expérience. Un chargé d'affaires confirmé gagne un salaire brut de 4 200 € à 5 800 € par mois, sans compter les primes éventuelles liées aux ventes qui peuvent s'ajouter à sa rémunération fixe.

Métiers

Dans le bâtiment

Le technicien de bureau d'études est chargé d'établir le schéma d'ensemble des installations de chauffage et de climatisation à réaliser. Il calcule les caractéristiques techniques des différents composants et choisit les matériels. Il encadre et coordonne le travail des dessinateurs d'études. Ces fonctions ont particulièrement évolué avec le développement de la CAO (conception assistée par ordinateur).
Formation : BTS génie énergétique ; BTS domotique ; DUT génie thermique et énergie ; licence pro.

Le technicien de maintenance intervient en équipe sur les sites d’installations industriels et tertiaires.. En liaison avec les clients, il planifie les opérations d'entretien ou de dépannage. Il définit les modalités, rédige les fiches de travaux et répartit les tâches entre les équipes de maintenance. Avec le développement de l'énergie solaire, le technicien de maintenance spécialisé dans le génie climatique photovoltaïque et thermique a de beaux jours devant lui.
Formation : Bac techno STI2D (sciences et technologies de l'industrie et du développement durable) ; BTS génie énergétique ; DUT génie thermique et énergie.

Le technicien commercial assure un contact direct avec le client. Il analyse les besoins auxquels doit répondre l'installation du chauffage ou de la climatisation, propose un devis, mène la négociation commerciale et suit le déroulement des opérations.
Formation : BTS génie énergétique ; DUT génie thermique et énergie ; BTS/DUT du secteur vente/commerce/relation client.

L'ingénieur bureau d'études, dans un bureau d'études,est chargé de concevoir un projet pour la réalisation d'une installation. Il détermine les procédés techniques, les méthodes d'organisation et le coût, puis fixe les conditions de sa réalisation.
Formation : diplôme d'ingénieur ; master.

Ingénieur des essais Une fois la phase de conception terminée, vient celle des essais et de l'installation. L'ingénieur doit tout mettre au point avant la mise en service des équipements dans les bâtiments. Il procède à la réalisation de plateformes d'essais et effectue de nombreux tests.
Formation : diplôme d'ingénieur ; master.

Ingénieur en exploitation et maintenance Lorsqu'il travaille chez les exploitants, l'ingénieur en génie climatique est responsable d'un site. Il gère alors la maintenance de tout un batiment technique. Sa mission : veiller à ce que l'installation fonctionne normalement, chercher à réduire les coûts, proposer des améliorations…
Formation : diplôme d'ingénieur ; master.

L'ingénieur d'affaires est en charge d'un portefeuille de clients. Il met au point, monte et estime le prix des opérations, qu'il suit jusqu'à leur bonne exécution. Il est chargé de chiffrer précisément le coût d'un projet de A à Z : il élabore une proposition de prix, établit le planning prévisionnel de l'opération, sélectionne et évalue les moyens et méthodes à mettre en œuvre.
Formation : diplôme d'ingénieur ; diplôme d'école de commerce.

Dans l'industrie thermique

L'industrie thermique couvre les domaines du chaud et du froid, le froid restant une spécialité à part entière.


Le thermicien traite de la production, de la transmission et de l'utilisation de la chaleur. Dans un bureau d'études, il participe à la réalisation de fours industriels et de chaudières, de l'exploitation d'une centrale thermique EDF à une chaufferie pour des logements ou des agences. Les thermiciens peuvent travailler dans toutes les branches de l'industrie.
Formation : DUT génie thermique et énergie ; BTS fluides, énergies, environnement.

Le technicien supérieur froid et climatisation exerce de multiples fonctions. En bureau d'études, il participe à la conception de nouveaux matériels de réfrigération et de conditionnement d'air. En maintenance, il assure l'entretien des matériels chez le client. Au service commercial, il définit avec le client ses besoins en tenant compte des contraintes de l'immeuble, de l'environnement et des normes de sécurité.
Formation : BTS fluides, énergies, environnement ; DUT génie thermique.

L'ingénieur en génie thermique et énergétique a pour mission d'étudier et de résoudre le problème de la production et de l'utilisation rationnelle de l'énergie thermique dans les installations industrielles. Il participe à la conception, à la réalisation, à la régulation et à la maintenance des systèmes qui concourent à un meilleur confort.
Formation : diplôme d'ingénieur.

L'ingénieur frigoriste lorsqu'il travaille dans une entreprise qui construit des matériels frigorifiques ou des matériels de climatisation, conçoit de nouveaux équipements et participe à la recherche appliquée (mise au point de techniques de sécurité…).
Dans une société d'installation de systèmes frigorifiques et de systèmes de climatisation, il travaille en bureau d'études pour définir l'architecture générale des grandes installations.
Formation : diplôme d'ingénieur.

Etudes et diplômes

Du Bac à Bac+2

Les formations courtes, en 2 ans après le bac, donnent accès à des postes de technicien supérieur. Au-delà, il faut au minimum un niveau bac + 5 pour exercer des fonctions d'ingénieur.

Bac Techno STI2D (sciences et technologies de l'industrie et du développement durable) se prépare dans un lycée technique ou un établissement privé. Pour le domaine du génie climatique, il est recommandé de préparer le bac STI2D option énergies et environnement. Ce bac permet d'être recruté en tant que technicien de maintenance, mais son principal objectif est la poursuite d'études supérieures vers un BTS ou un DUT.

BTS

Attention !!! A partir de la rentrée 2014
Le BTS fluides-énergies-environnements sera abrogé à la session 2015 pour devenir :
BTS Fluides, Energie, Domotique
- option Génie climatique et fluidique
- option Froid et conditionnement de l’air
- option Domotique et bâtiments communicants.

L'option D (Maintenance et Gestion des Systèmes Fluidiques et Energétiques ) du BTS FEE devient une option du BTS Maintenance des systèmes, à savoir option Maintenance des systèmes énergétiques et fluidiques.

DUT

DUT génie civil construction durable
Le DUT génie civil CD est accessible après un bac S ou STI2D option architecture et construction ou énergies et environnement. Il forme des techniciens supérieurs et des cadres polyvalents pour l'industrie du bâtiment et des travaux publics. Parmi les trois orientations différentes proposées dans le cadre de ce DUT, il existe une orientation maîtrise énergétique et environnementale (MEE) spécialement adaptée aux futurs techniciens ou ingénieurs du génie climatique.

DUT Génie Thermique et Energie
Le DUT génie thermique et énergie se prépare après un bac S ou un bac STI2D option énergies et environnement ou systèmes d'information et numérique. Il forme des techniciens spécialisés dans la production, la gestion, le stockage et le transport de l'énergie thermique dans l'industrie. Il offre des débouchés dans l'étude des moteurs, des chaudières, des centrales nucléaires, de la climatisation et des énergies renouvelables.
Pas de formation en Midi-Pyrénées.
IUT le plus proche : IUT des Pays de l'Adour-Pau Tél : 0559407120

Après un BTS ou DUT
Il est possible de poursuivre ses études après un BTS ou un DUT en effectuant une année de spécialisation dans un IUT ou un lycée technique pour préparer un DU (diplôme d'université).
Il est également possible de rejoindre l'université pour y préparer une licence professionnelle (bac + 3), ou encore d'intégrer une école d'ingénieurs par le biais des admissions parallèles.

Formations universitaires

Licence professionnelle
1 an après un bac + 2 (L2, BTS, DUT, Deust), la licence pro permet d'acquérir une spécialisation ou une double compétence.La formation est organisée en partenariat avec les professionnels.
Il existe plusieurs licences professionnelles dans le domaine du génie climatique.

Master
Le master s'effectue en 2 ans (4 semestres) après la licence et correspond à 120 crédits. On désigne par « M1 » et « M2 » les deux années successives menant au master complet. L'accès en M1 est systématique pour les titulaires d'une licence dans un domaine compatible, l'accès en M2 se fait sur sélection (dossier scolaire, entretien, voire épreuves). Certains masters permettent aux universitaires de faire jeu égal avec les diplômes d'ingénieur.
Deux orientations sont possibles :
• Le master professionnel vise une insertion rapide dans la vie active.
• Le master de recherche est le point de passage vers une thèse de doctorat. Il prépare aux carrières de chercheur et d'enseignant.

Formations d'ingénieur

Pour accéder à des postes à responsabilité, la meilleure voie reste sans conteste celle des écoles d'ingénieurs.

L'admission en école d'ingénieurs est très sélective. Les niveaux d'admission et les modes de recrutement varient selon les établissements.
- recrutement sur concours après un bac S, : 2 ans de classe préparatoire, + 3 ans d'études pour obtenir le diplôme d'ingénieur.
- recrutement direct après un bac scientifique : 5 ans d'études. L'admission se fait sur dossier et entretien ou sur concours.
- Enfin, la plupart des écoles pratiquent, parallèlement à l'admission sur concours, l'admission sur titre, soit au début, soit au cours des études. Cette admission s'adresse à des étudiants titulaires d'un DUT, d'un BTS, d'une L2 mention sciences, d'un master ou d'un diplôme d'ingénieur d'une autre école.

Les écoles
Il existe peu d'écoles d'ingénieurs spécialisées en génie climatique ou thermique, en dehors de l'Insa (Institut national des sciences appliquées) de Strasbourg, considéré comme la voie royale Tél : 0388144700.
D'autres écoles proposent des formations de génie climatique intégrées à leur cursus.
Ecole la plus proche de Midi-Pyénées : ENSGTI (Ecole nationale supérieure en génie des technologies industrielles Pau Tél: 05 59 40 78 00-Diplôme d'ingénieur de l'ENSGTI spécialités génie des procédés ou énergétique en formation intiale.

A noter :
Le mastère spécialisé (MS) n'est pas un diplôme, mais un label. Il est attribué à des formations spécifiques postdiplôme organisées par certaines écoles d'ingénieurs ou de commerce. Le mastère se prépare en 1 an minimum après un niveau bac + 5 (diplôme d'ingénieur, master). Citons le mastère énergies renouvelables préparé à l'École nationale supérieure des mines de Paris.

Alternance

Si vous avez entre 16 et 25 ans, vous pouvez préparer un diplôme en alternance :
- contrat d'apprentissage (dérogations possible sous certaines conditions pour jeunes 25-30 ans et handicapés)
- contrat de professionnalisation (accessible aussi aux demandeurs d’emploi âgé de 26 ans et plus ou bénéficiaires de minima sociaux)
Ces contrats vous permettront de suivre une formation tout en travaillant. Vous aurez le statut de salarié, avec ses avantages et ses contraintes. Attention : avant de vous inscrire en formation, il faut au préalable signer un contrat de travail avec un employeur ! Pour obtenir des informations complémentaires, consulter la fiche « Alternance et apprentissage : une formation ».

Formation continue

La formation continue s'adresse à tous les adultes jeunes et moins jeunes sortis du système scolaire.
Plusieurs dispositifs sont en place en fonction des publics (salariés, demandeurs d'emploi...)

La Région Occitanie élabore son Programme Régional de Formation Professionnelle (PRFP) avec l'objectif de mettre en œuvre des formations menant à l'emploi.
Ces formations sont destinées principalement aux demandeurs d'emploi mais peuvent s'adresser également à un plus large public.
Pour toute information sur la formation en région Occitanie cf site "meformerenrégion". Le site MPFM-Midi-Pyrénées formations métiers est aussi en consultation.

Midi-Pyrénées Formations Métiers

Adresses utiles

SERCE-Syndicat des entreprises de génie électrique et climatique

Informations sur les métiers de l'électricité et de la climatisation
Présentation chiffrée et vidéos des secteurs d'activités propres à l'électricité et au génie climatique, fiches et témoignages sur les métiers, annuaires des formations et des entreprises adhérentes, liens utiles.
Ce site a été conçu par le SERCE, Syndicat des entreprises de génie électrique et climatique.

Observatoire des métiers du froid

Le site présente un accès aux différents métiers "du froid", c'est-à-dire, des entreprises d'installation, entretien, réparation, dépannage de matériel aéraulique, thermique, frigorifique et connexes.
Informations sur le secteur d'activité et les métiers formations.

BâtiPro VAE

CIDJ.com

ONISEP Midi-Pyrénées

Midi-Pyrénées Formations Métiers



Si vous souhaitez consulter gratuitement les carnets d’adresses Midi-Pyrénées, il suffit de vous rendre dans l'une des 70 structures Information Jeunesse de la région. Un professionnel sera à votre disposition pour vous apporter les compléments d'informations nécessaires à vos recherches.
Ces carnets d’adresses peuvent être accessibles en ligne dans le cadre d'un abonnement, vous trouverez ici les conditions et tarifs.