A+ A A-

Les métiers de l'électronique : du CAP au Bac pro

Smartphones, téléphones mobiles, télévision par satellite ou par câble, organes de sécurité automobile (ABS, Airbag), commandes de magnétoscopes, feux de signalisation, machines outils à commande numérique, équipements ménagers programmables, etc. tous ces produits possèdent des fonctions électroniques.

Fiche n°2.8831
Version : Février 2015

Emploi

Les applications de l'électronique dans l'industrie ne cessent de se développer : près de 6 000 entreprises en font leur cœur de métier. L'électronique est une grande consommatrice de matière grise, avec un peu moins de 30 % d'ouvriers pour 60 % d'ingénieurs. Le diplôme minimum requis est souvent le bac professionnel, en particulier le bac pro Sen (systèmes électroniques numériques).

En Midi-Pyrénées : l'activité est présente sur l'ensemble du territoire régional. Dans les années à venir, elle pourrait se structurer autour de plateformes technologiques innovantes, comme la mécatronique dans les Hautes-Pyrénées.
Les fabrications de haute technologie prédominent ; près d’un quart de l’emploi salarié de ce secteur œuvre dans 3 filières : la fabrication de composants électroniques (12 % de salariés), la fabrication d'équipements d'aide à la navigation et la fabrication d'instrumentation scientifique et technique (respectivement 10 % des salariés du secteur). 
Le secteur, alimenté par les industries aéronautiques et spatiales, est en pleine évolution à l'horizon 2017 pour tous les métiers et à tous niveaux de qualification. 35 300 emplois soit 3% de l'emploi régional et 7% d'ici 2017 (Source Cariforef - www.mpfm.fr).

Qualités requises : pour travailler dans l'électronique, les qualités recherchées par les employeurs sont l'esprit d'initiative, la motivation, la curiosité, l'autonomie, et la minutie.
Il est important de savoir bien communiquer à l'écrit pour rédiger des rapports ou des notes, et aimer travailler avec les autres.

Métiers et débouchés

Les professionnels de l'électronique travaillent principalement dans les ateliers de montage, dans la maintenance des appareils électrodomestiques et dans la vente de matériel électronique grand public, multimédia et électroménager.

Monteur-câbleur
Le monteur-câbleur réalise, manuellement ou au moyen de machines de production, l'insertion, la pose et le câblage de composants électroniques et électriques sur des cartes électroniques, circuits imprimés et châssis, selon les règles de sécurité et la réglementation.
Il effectue des contrôles de fonctionnement à l'aide d'instruments (bancs d'essais, multimètres…). Il insère un sous-ensemble dans un boîtier ou procède à l'assemblage de tout ou une partie du matériel ou de l'appareil.
Avec de l'expérience, un monteur-câbleur peut accéder au poste de chef d'équipe ou de chef de chantier. Avec une formation complémentaire, il peut se spécialiser dans l'installation de gros matériel ou de systèmes automatisés.
Formation : CAP préparation et réalisation d'ouvrages électriques ; bac pro Sen (systèmes électroniques numériques).

Contrôleur en électricité et électronique
Le contrôleur assure la surveillance et le contrôle des installations électriques ou électroniques. Il est aussi spécialiste de la sécurité des installations industrielles. Il travaille en atelier quand il effectue un contrôle aux différents stades de la fabrication du produit. Quand il assure un contrôle de qualité ou d'amélioration d'un produit, il se déplace, pour s'installer dans un local isolé du bruit. Il travaille généralement debout et manipule souvent des charges (moteurs, bobines…).
Débouchés : postes à responsabilité et d'encadrer une équipe.
Formation : CAP préparation et réalisation d'ouvrages électriques, mais principalement BAC Pro Sen.

Technicien maintenance en matériel électronique grand public
Ce technicien intervient sur différents matériels : téléviseurs, chaînes hi-fi, lecteurs de DVD, cuisinières, réfrigérateurs… Il peut aussi intervenir sur des systèmes de sécurité et de télésurveillance (caméras vidéo ou appareils de détection).
Une fois qu'il a localisé l'origine de la panne, il répare l'appareil et procède aux essais, réglages et vérifications de fonctionnement.. Souvent, les clients le sollicitent pour installer et programmer leur téléviseur, lecteur DVD, chaîne hi-fi ou récepteur satellite. Parfois, il peut mettre en service un ordinateur ou le réparer.
Il travaille dans le service après-vente (SAV) d'une grande surface commerciale, ou dans une entreprise de maintenance électronique. Il peut aussi être installé à son compte comme artisan. Une bonne présentation et le sens des relations humaines sont indispensables.
Débouchés : responsable d'une équipe de maintenance ou encore « support technique ». Il assure alors la formation aux nouvelles techniques et aux nouveaux produits. S'il travaille dans une grande surface, il peut évoluer vers un poste de responsable d'un rayon de vente ou du service après-vente radio-TV-vidéo.
Formation : BAC Pro Sen.

Vendeur-conseil électroménager et électronique grand public
Le vendeur-conseil travaille dans les grandes surfaces ou les magasins spécialisés en équipements électroniques. Il informe et donne des conseils sur la compatibilité avec l'installation électrique ou le branchement en eau.
Selon son lieu de travail, on peut lui demander d'établir un bon de commande, d'informer sur les différentes possibilités de crédit, et éventuellement de procéder à l'installation chez un client.
Débouchés : responsable de rayon de vente ou de magasin, voire chef d'entreprise.
Formation : BAC Pro Sen.

Technicien centre d'assistance
Il est chargé de répondre aux demandes d'assistance émanant des utilisateurs de produits ou de services. Suivant le degré d'urgence et le niveau de difficulté, il peut apporter une réponse, donner un conseil, transmettre le problème à un spécialiste.
Différents moyens sont à sa disposition pour résoudre un problème : sur site, par téléphone, par courrier électronique ou via une télémaintenance. Il doit, en plus de sa tâche de résolution, s'assurer qu'aucune demande n'est perdue ni laissée sans réponse.
Formation : BAC Pro Sen.

Etudes et diplômes

CAP préparation et réalisation d'ouvrages électriques se prépare en 2 ans après une classe de 3e, dans un lycée professionnel ou un établissement privé. Il peut également se préparer par la voie de l'apprentissage. Le CAP permet de travailler, mais il est fortement conseillé de continuer jusqu'au bac pro Sen (systèmes électroniques numériques). Ce diplôme est très recherché par les employeurs et permet de trouver rapidement du travail. Cf fiche IJ 2.8821 Les métiers de l'électrotechnique : du CAP au BAC Pro

Le BAC Pro Sen - Systèmes électroniques numériques
Le bac pro Sen (systèmes électroniques numériques) se prépare en 3 ans après la 3e. L'accès se fait par la seconde professionnelle électrotechnique et systèmes électroniques.
L'admission en 1re année du bac pro n'est pas automatique, elle se fait sur examen du dossier scolaire.
Le bac pro Sen offre 6 spécialités, correspondant aux principaux secteurs de la filière électronique : audiovisuel multimédia ; audiovisuel professionnel ; électrodomestique ; électronique industrielle embarquée ; alarme sécurité incendie ; télécommunications et réseaux.
Le bac pro a pour premier objectif l'insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l'examen, une poursuite d'études est envisageable, notamment en BTS systèmes électroniques.

Enseignement à distance
Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) 75141 Paris Cedex 03 Tél : 0140272330  Public L'offre FOD (formation ouverte et à distance) du Cnam concerne 483 unités d'enseignement portant sur les 2 domaines d'enseignement du Cnam : management et société, sciences industrielles et technologies de l'information. 

Alternance

Si vous avez entre 16 et 25 ans, vous pouvez préparer un diplôme en alternance :
- contrat d'apprentissage (dérogations possible sous certaines conditions pour jeunes 25-30 ans et handicapés)
- contrat de professionnalisation (accessible aussi aux demandeurs d’emploi âgé de 26 ans et plus ou bénéficiaires de minima sociaux)
Ces contrats vous permettront de suivre une formation tout en travaillant. Vous aurez le statut de salarié, avec ses avantages et ses contraintes. Attention : avant de vous inscrire en formation, il faut au préalable signer un contrat de travail avec un employeur ! Pour obtenir des informations complémentaires, consulter la fiche « Alternance et apprentissage : une formation ».

Formation continue

La formation continue s'adresse à tous les adultes jeunes et moins jeunes sortis du système scolaire.
Plusieurs dispositifs sont en place en fonction des publics (salariés, demandeurs d'emploi...)

La Région Occitanie élabore son Programme Régional de Formation Professionnelle (PRFP) avec l'objectif de mettre en œuvre des formations menant à l'emploi.
Ces formations sont destinées principalement aux demandeurs d'emploi mais peuvent s'adresser également à un plus large public.
Pour toute information sur la formation en région Occitanie cf site "meformerenrégion". Le site MPFM-Midi-Pyrénées formations métiers est aussi en consultation.

Midi-Pyrénées Formations Métiers

Adresses utiles

Les industries technologiques

Informations sur le secteur de l'électronique, offres d'emploi, sélection de sites web d'établissements de formation, forum, guide d'achat.



Si vous souhaitez consulter gratuitement les carnets d’adresses Midi-Pyrénées, il suffit de vous rendre dans l'une des 70 structures Information Jeunesse de la région. Un professionnel sera à votre disposition pour vous apporter les compléments d'informations nécessaires à vos recherches.
Ces carnets d’adresses peuvent être accessibles en ligne dans le cadre d'un abonnement, vous trouverez ici les conditions et tarifs.