A+ A A-

Moniteur et inspecteur auto, moto, bateau

Conduire une auto, une moto ou un bateau nécessite une formation et la délivrance d’un permis de conduire. L’enseignant de la conduite est chargé de former à des comportements de sécurité tous les futurs conducteurs que ce soit sur les routes ou sur les mers.

Fiche n°2.8946
Version : Octobre 2015

On compte plus de 400 auto-écoles en Midi-Pyrénées soit près de 1000 salarié(www.anfa-auto.fr/observatoire).
Si vous acceptez d'être mobile, vous devriez trouver un emploi sans grande difficulté.Etre tiltulaire de la mention « deux-roues » et mention « poids lourd »est un plus.
Conditions our ouvrir une école de conduite : être âgé de 23 ans minimum + au moins 3 ans dans l'enseignement de la conduite, disposer d'un local de 25 m2 au minimum et d'un véhicule équipé. Vous devrez également suivre un stage de capacité à la gestion d'une durée de 15 jours. Dernière obligation : ne ne pas avoir été condamné pour infractions graves.
Les horaires de travail sont en général très lourds : de 9 à 10h par jour, ils peuvent atteindre jusqu'à 12h par jour et de 50 à 60h par semaine. Les moniteurs exercent souvent tard le soir et le samedi, les élèves étant plus disponibles.

Métiers et débouchés

Enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière

L'enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière enseigne la conduite et le code de la route, et fait passer le permis de conduire. Il (elle) dispense des cours théoriques et pratiques, individuels et collectifs. Il doit non seulement faire acquérir toutes les connaissances et savoir-faire indispensables pour la conduite, mais aussi développer des attitudes positives par rapport à la sécurité routière. Il (elle) assure aussi la formation des futurs enseignants de la conduite.
Formation : être titulaire du Bepecaser (brevet pour l'exercice de la profession d'enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière) et obtenir une autorisation administrative d'enseigner délivrée par le préfet. Il faut avoir le permis de conduire B (automobile) depuis au moins 2 ans. Pour enseigner la conduite des deux-roues ou des poids lourds, il faut, en plus du Bepecaser, être titulaire du permis correspondant.

inspecteur du permis de conduire

L'inspecteur est un fonctionnaire de catégorie B du ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie. Son rôle essentiel est de faire passer les épreuves pratiques et théoriques du permis de conduire aux particuliers comme aux professionnels (bus, taxis, poids lourds). Il est également chargé d'assurer le contrôle administratif et pédagogique des auto-écoles.
L'inspecteur du permis de conduire siège aussi dans les jurys d'examen qui recrutent les enseignants de la conduite et participe aux enquêtes relatives à la sécurité routière.
Recrutement : recrutement sur concours de niveau bac ou équivalent. Pour se présenter au concours, il faut avoir 23 ans ou plus, être de nationalité française et titulaire du bac (ou diplôme équivalent), ou du Bepecaser ou encore du BAFM (brevet d'aptitude à la formation des moniteurs). Il faut également posséder le permis de conduire depuis plus de 3 ans et ne pas avoir eu son permis suspendu, annulé ni restreint.
Pour retirer son dossier d'inscription, s'adresser à la DDT (direction départementale des territoires) ou s'inscrire en ligne.
Deux épreuves nationales sont organisées :
• épreuves d'admissibilité : rédaction d'une note de synthèse à partir d'un dossier, réponse à des questions portant sur des notions juridiques (administratives et pénales) en relation avec le code de la route et la sécurité routière.
• épreuves d'admission : conduite de véhicule, suivie de questions orales sur le code de la route et la sécurité routière, conversation avec le jury comportant notamment des mises en situation.
Une fois admis au concours, les candidats sont nommés inspecteurs stagiaires au sein de leur département et accomplissent au moins 6 mois de formation à l'Inserr (Institut national de sécurité routière et de recherches) de Nevers (58), en alternance avec des mises en pratique dans leur service. À l'issue de cette formation, ils sont titularisés, sous réserve d'avoir obtenu des résultats corrects aux contrôles de connaissances.

Formateur des enseignants de la conduite

La mission première du formateur est d'assurer la formation initiale des candidats au Bepecaser, mais son champ d'activité s'élargit : actions de prévention en entreprise, en milieu scolaire et extrascolaire ; animation de stages destinés aux conducteurs responsables d'infractions ; conseil pédagogique auprès des examinateurs du Bepecaser…
À terme, le formateur des enseignants de la conduite peut évoluer vers les fonctions d'animateur permis à points, animateur prévention-sécurité routière en entreprise ou coordinateur pédagogique.
Formation : BAFM (brevet d'aptitude à la formation des moniteurs).

Moniteur bateau-école

Le rôle du moniteur de bateau-école est avant tout d'éduquer aux risques de la mer, des voies fluviales et d'enseigner les règles de navigation. Le moniteur est un pédagogue, ce qui implique des qualités de clarté, de patience et un bon sens du relationnel.
Attention : seuls quelques établissements embauchent des moniteurs. La plupart du temps, il faut être propriétaire de son école.
Formation : il n'existe pas de diplôme spécifique pour devenir moniteur de bateau-école. Seule la possession des différents permis est indispensable.

Evolution professionnelle

En terme d’évolution professionnelle, plusieurs possibilités sont offertes aux enseignants de la conduite et de la sécurité routière :
· après une expérience de la conduite automobile de 3 ans (2 ans prochainement), l’enseignant peut exploiter une école de conduite ;
· après réussite à un concours administratif, l’enseignant peut s’orienter vers le métier d’inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière ;
· après réussite à l’examen du BAFM, le formateur peut assurer la formation des futurs enseignants de la conduite et de la sécurité routière ; après réussite à l’examen du BAFM, le formateur a la possibilité de suivre une formation spécifique, pour assurer l’animation des stages de sensibilisation à la
sécurité routière destinés aux conducteurs "infractionnistes".

Etudes et diplômes

Moniteur auto-école

Pour exercer ce métier, il faut obtenir le Bepecaser (brevet pour l'exercice de la profession d'enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière), diplôme national, et avoir 20 ans révolus.
Le Bepecaser est un diplôme homologué au niveau IV.
Ce diplôme est complété par deux mentions spécifiques pour l’enseignement de la conduite des véhicules à deux-roues (mention "deux-roues") et l’enseignement des véhicules de transport de marchandises et de transport en commun de personnes (mention "groupe lourd").
Pré-requis
- diplôme national du brevet ou équivalent (niveau bac recommandé néanmoins) ou satisfaire à un contrôle de niveau.
- permis B et une expérience de la conduite automobile d'au moins 2 ans.
- selon la mention choisie il faut un permis moto ou poids lourd..
Préparation à l'examen
La préparation est assurée dans près d'une centaine de centres de formation privés répartis dans toute la France (contacter la préfecture pour obtenir les coordonnées). La durée totale des cours est d'au moins 600h, dont 120h de stage pratique en école de conduite et dans des organismes de sécurité routière.
Pour la mention « deux-roues », le volume minimum est de 160h de formation hors stages pratiques.
Pour la mention « groupe lourd », le volume minimum est de 240h de formation hors stages pratiques.
Le coût de la formation va de 4 000 à 6 000 € environ si vous envisagez de suivre une mention « deux-roues » ou « groupe lourd ». Certains conseils régionaux proposent des aides pour financer cette formation.
L'examen
L'examen comprend deux types d'épreuves :
• épreuves d'admissibilité : étude de dossier et entretien avec le jury.
• épreuves d'admission : contrôle des connaissances, pédagogie en salle, conduite commentée, pédagogie sur véhicule. Pour finir, le candidat passe un entretien portant sur un mémoire réalisé au préalable.
Des épreuves spécifiques sont organisées pour ceux qui désirent enseigner la conduite des deux-roues ou des poids lourds.
Il faut adresser sa candidature à la préfecture de son département ou à la DDT (direction départementale des territoires) de son lieu de formation.
Une fois le Bepecaser obtenu, il faut avoir une autorisation d'enseigner délivrée par cette même préfecture. Cette autorisation, valable 5 ans et renouvelable, n'est délivrée que si l'on dispose d'une bonne condition physique et d'un casier judiciaire vierge.

Délégation à la sécurité et à la circulation routières

Informations permis de conduire A, B, C, D et E.
Informations de référence sur la sécurité routière, présentation des métiers de l'enseignement de la conduite et des examens correspondants (Bepecaser, BAFM), statistiques sur l'accidentologie, annuaires des centres de formation

Inspecteur du permis de conduire

Pour devenir inspecteur du permis de conduire, il faut réussir un concours de la fonction publique organisé par le ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie
Sur concours
Pré-requis
- être titulaire du bac ou d'un autre diplôme homologué au niveau IV, par exemple le Bepecaser (brevet pour l'exercice de la profession d'enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière) ou encore le BAFM (brevet d'aptitude à la formation des moniteurs) ;
- être français ou membre de la Communauté européenne ;
- être titulaire du permis de conduire automobile depuis plus de 3 ans et na pas avoir fait l'objet d'une suspension de permis.
Le concours
Deux types d'épreuves nationales sont organisés :
• épreuves d'admissibilité : rédaction d'une note de synthèse à partir d'un dossier, réponse à des questions portant sur des notions juridiques (administratives et pénales) en relation avec le code de la route et la sécurité routière.
• épreuves d'admission : conduite de véhicule, suivie de questions orales sur le code de la route et la sécurité routière, conversation avec le jury comportant notamment des mises en situation.
Une fois admis au concours, les candidats sont nommés inspecteurs stagiaires au sein de leur département et accomplissent au moins 6 mois de formation à l'Inserr (Institut national de sécurité routière et de recherches) de Nevers (58), en alternance avec des mises en pratique dans leur service. À l'issue de cette formation, ils sont titularisés, sous réserve d'avoir obtenu des résultats corrects aux contrôles de connaissances.
Inscription :
Pour retirer son dossier d'inscription, s'adresser à la DDT (direction départementale des territoires) ou s'inscrire en ligne.
Informations auprès du ministère :

Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie - e-recrutement

 

Formateur enseignant de la conduite

Pour enseigner dans les centres de formation desenseignants de la conduite, il faut obligatoirement être titulaire d'un diplôme d'État : le BAFM.
Pré-requis
- être titulaires du Bepecaser (ou d'un diplôme équivalent) depuis plus de 1 an à la date de clôture des inscriptions.
Retrait des dossiers d'inscription à la préfectures.
L'examen
Deux épreuves conduisent au BAFM :
• épreuves d'admissibilité : réglementation de la circulation routière, droit, éléments de psychologie et de pédagogie.
• épreuves d'admission orales et pratiques : leçon d'enseignement théorique, interrogation sur le véhicule automobile (fonctionnement, entretien), critique d'une leçon de conduite donnée par un enseignant.

Pas de formation en Midi-Pyrénées. Contactez l'EFCASER à Nevers

Ecole de Formation à la Conduite et à la SEcurité Routière

Moniteur de bateau-école

Il n'existe pas de diplôme spécifique pour l'enseignement de la conduite ou le pilotage de bateaux. Cependant, les formateurs doivent être titulaires d'une autorisation d'enseigner délivrée par l'administration après vérification de leur aptitude et être détenteurs, depuis au moins 3 ans, du permis pour lequel ils assurent une formation.

Formation continue

La formation continue s'adresse à tous les adultes jeunes et moins jeunes sortis du système scolaire.
Plusieurs dispositifs sont en place en fonction des publics (salariés, demandeurs d'emploi...)

La Région Occitanie élabore son Programme Régional de Formation Professionnelle (PRFP) avec l'objectif de mettre en œuvre des formations menant à l'emploi.
Ces formations sont destinées principalement aux demandeurs d'emploi mais peuvent s'adresser également à un plus large public.
Pour toute information sur la formation en région Occitanie cf site "meformerenrégion". Le site MPFM-Midi-Pyrénées formations métiers est aussi en consultation.

Midi-Pyrénées Formations Métiers

Adresses utiles

Ministère de l'environnement, de l'énergie et de la mer

Délégation à la sécurité et à la circulation routières

Informations permis de conduire A, B, C, D et E.
Informations de référence sur la sécurité routière, présentation des métiers de l'enseignement de la conduite et des examens correspondants (Bepecaser, BAFM), statistiques sur l'accidentologie, annuaires des centres de formation

Ecole de conduite française

Le groupe ECF assure diverses formations pour les salariés et dirigeants salariés des auto-écoles. Ces formations visent à maintenir et à développer les compétences des professionnels salariés, afin de les protéger du risque de déqualification dans les domaines éducatifs, techniques, réglementaires et tertiaires.

Ecole de Formation à la Conduite et à la SEcurité Routière

L'Efcaser (École de formation à la conduite automobile et à la sécurité routière), association loi 1901, a pour mission la formation initiale et continue des formateurs et animateurs en sécurité routière.

Association nationale pour la promotion de l'éducation routière

L'Anper (Association nationale pour la promotion de l'éducation routière) propose une vingtaine de modules de formation destinés aux enseignants de la conduite dans plusieurs domaines : approche commerciale et marketing, approche pédagogique et psychologique, gestion, sécurité routière...

Fédération Fare

Édité par: Fédération des associations de la route pour l'éducation 
FARE a pour ambition de favoriser l’accès à la mobilité pour tous, en particulier les publics en difficulté en fédérant les acteurs de la mobilité et en devenant un partenaire national incontournable. » Article 2 des statuts. 
Sur le site: offres d'emploi, 42 écoles de conduite à statut associatif. 

Agence nationale pour la formation automobile

Tribune auto-école

Édité par: Promotion presse internationale Sur le site: actualité de la profession, offres d'emploi de moniteur d'auto/moto-école, offres d'auto-écoles à vendre, chiffres clés, fiches métiers, annuaire des centres de formation au Bepecaser, au BAFM, au post-permis et aux formations complémentaires, conseils pour la recherche d'emploi et pour l'exploitant d'auto-école.



Si vous souhaitez consulter gratuitement les carnets d’adresses Midi-Pyrénées, il suffit de vous rendre dans l'une des 70 structures Information Jeunesse de la région. Un professionnel sera à votre disposition pour vous apporter les compléments d'informations nécessaires à vos recherches.
Ces carnets d’adresses peuvent être accessibles en ligne dans le cadre d'un abonnement, vous trouverez ici les conditions et tarifs.