A+ A A-
French Chinese (Simplified) English German Italian Spanish

Les métiers de l'industrie aéronautique et aérospatiale

L’industrie aéronautique et spatiale offre un large éventail d’activités accessible à partir du CAP jusqu’à bac + 5.

Fiche n°2.895
Version : Avril 2016

Les carnets de commandes de l'industrie aéronautique et aérospatiale sont remplis ! Tous les emplois, de l'opérateur qualifié à l'ingénieur en passant par le technicien, recrutent.

Secteur et emploi

L'industrie française aéronautique et spatiale, qui se situe au premier rang européen, propose une gamme très complète de produits qui se vendent bien à l'international.

Les métiers de l'industrie aéronautique et aérospatiale regroupent les secteurs de la construction et de la maintenance. Opérateurs, mécaniciens, techniciens et ingénieurs interviennent sur une large gamme de produits : avions et hélicoptères civils et militaires (Airbus, Rafale, Falcon, Mirage, Vulcain …), moteurs de fusées, lanceurs spatiaux, satellites, systèmes de navigation (Ariane…), missiles, drones, systèmes de défense et de sécurité …. Tous ces produits s'exportent très bien et font du secteur un important gisement d'emplois.

L'aéronautique et l'aérospatial en Midi-Pyrénées représentent 1 600 établissements soit 120 000 emplois industriels.
La Haute-Garonne, et principalement l’agglomération toulousaine, accueille l’essentiel des bureaux d’études, sociétés de services et unités d’assemblage. En Midi-Pyrénées, trois établissements sur quatre sont liés au secteur aéronautique et spatial localisés en Haute-Garonne et deux sur trois dans l’agglomération toulousaine. De nombreux constructeurs et sous-traitants y sont en effet implantés. Parmi les plus gros constructeurs figurent Airbus, Liebherr, Latécoère et Microturbo à Toulouse, Airbus et Cimpa à Blagnac, EADS à Colomiers, Latécoère et Mazères Aviation à Cornebarrieu.
(Source : Cariforef - www.mpfm.fr)

Le Pôle Aerospace Valley (Labellisé en 2005) réunit toutes les ressources régionales (grands groupes, PME, centres de recherche publics ou privés, universités, Grandes Ecoles, collectivités territoriales) concernées par les secteurs Aéronautique, Espace, Systèmes Embarqués.  Ce pôle de compétitivité mondial, qui associe les régions Midi-Pyrénées et Aquitaine, place l’innovation technologique et les projets de R&D coopératifs au centre de sa démarche. (Source : Cariforef - www.mpfm.fr)

Aerospace valley

Métiers et débouchés

Les opérateurs

Les opérateurs exercent différents métiers liés à la fabrication et à la maintenance des appareils. Ils sont ajusteur, chaudronnier, conducteur d’installations automatisées, stratifieur, mécanicien système cellule ou avionique, mécanicien de révision équipements aéronautiques et moteurs, peintre aéronautique.

Le chaudronnier aéronautique fabrique des pièces ou des éléments métalliques
Formation : CAP aéronautique, CAP réalisation en chaudronnerie industrielle, bac pro technicien en chaudronnerie industrielle, BTS constructions métalliques ou mise en forme des matériaux par formage.

L'ajusteur-monteur cellule ajuste, assemble les pièces métalliques et composites de la cellule (structure de l'aéronef : fuselage, ailes, nacelles…). Il monte et vérifie les systèmes mécaniques et électriques équipant la cellule. Il travaille dans des entreprises de construction aéronautique, notamment chez les avionneurs et leurs sous-traitants.
Formation : CAP aéronautique ; bac pro aéronautique ou aviation générale ; certificat de qualification paritaire de la métallurgie (CQPM) ajusteur monteur de structures d'aéronefs.

Le stratifieur-drapeur est chargé de fabriquer des pièces en composites nécessaires à la construction d'un avion. Par applications successives ou simultanées d'armatures (fibres, tissus) et de résine, il réalise la conception de pièces aéronautiques selon une gamme de fabrication. Selon ses compétences, il peut être amené à effectuer des réparations.
Formation : bac pro aéronautique ; bac pro plastiques et composites.

Le mécanicien d'entretien d'avions est chargé de l'inspection des appareils et de leur maintenance. Il contrôle les différentes parties mécaniques de l'avion, établit un diagnostic, et remplace les pièces usées ou défectueuses. Le mécanicien a l'ensemble de l'aéronef dans son champ de travail : ailes, fuselage, train d'atterrissage, contrôle des pneumatiques, cabine de pilotage. En ce qui concerne les moteurs, certains peuvent se spécialiser dans la maintenance des réacteurs, d'autres dans les moteurs à piston et les hélices, d'autres dans l'avionique (appareils de contrôle et tableau de bord).
Formation : le CAP aéronautique est le diplôme de base, mais le recrutement se fait le plus souvent avec un bac pro aéronautique ou bac pro aviation générale.

L'électricien aéronef monte, démonte, entretient et répare les systèmes électroniques et électriques, fait des tests, identifie les anomalies et réalise les corrections nécessaires. Il doit, pour cela, respecter les engagements de qualité, coûts et délais.
Il peut travailler en atelier, en hangar ou sur piste pour des avionneurs, compagnies aériennes, entreprises de maintenance d'aéronefs, des aéroclubs…
Formation : CAP aéronautique, bac pro aéronautique.

Le peintre aéronautique
Peint l'ensemble des structures des aéronefs telles que les parties extérieures et intérieures, les structures des sièges, les panneaux des hublots de l'avion.
Formation : CAP peinture en carrosserie ; CQPM (certificat de qualification paritaire de la métallurgie) de peintre aéronautique.

Les techniciens

Ils travaillent dans les services de fabrication, les laboratoires, les bureaux de méthodes.

Le technicien d'usinage - Rectifieur garantit la qualité et la finition des usinages. par rectification de pièces en veillant à optimiser le temps. Réalise les opérations de maintenance de premier niveau définies pour son poste de travail et effectue des propositions visant à optimiser le processus de rectification.
Formation : bac pro technicien d'usinage.

Le technicien d’essais travaille le plus souvent sur un prototype. Il teste le matériel avant la mise en fabrication.
Formation :BTS aéronautique, BTS électrotechnique, DUT génie électrique et informatique industrielle, DUT mesures physiques.
Cf. dossiers IJ MP Les métiers de l'électrotechnique : bac et études supérieures n° 2.8822, Les métiers de l'électronique : bac et études supérieures n° 2.8832 Les métiers de l'informatique n° 2.884.

Le technicien électronicien participe à la mise au point, la fabrication, l'installation et la maintenance des appareils et installations techniques de navigation aérienne et, plus généralement, de tous les systèmes électriques ou électroniques embarqués : câblage, système radar, pilotage automatique, etc.
Formation : BTS systèmes numériques option électronique et communications, BTS électrotechnique, DUT génie électrique et informatique industrielle.
Cf. dossiers Actuel-Cidj Les métiers de l'électronique : bac et études supérieures n° 2.8832  ; Les métiers de l'électrotechnique : bac et études supérieures n° 2.8822 .

Le technicien aérodynamicien
L'aérodynamicien conçoit et optimise des formes d'aéronefs en vue d'accroître les performances des modèles existants et proposer des concepts innovants d'avions futurs.
Formation : BTS conception de produits industriels (CPI) ; BTS assistance technique d'ingénieur (ATI).

Le technicien aérostructure
Spécialiste de l'assemblage et de la réparation des structures des aéronefs.
Formation bac pro aéronautique, titre professionnel technicien aérostructure de l'Afpa.

Le dessinateur projeteur travaille dans un bureau d'études et est chargé d'étudier les problèmes posés par la réalisation des diverses parties de l'aéronef.
Formation : DUT GMP, BTS conception de produits industriels, licences pro du secteur aéronautique ou licence pro industrielle en conception mécanique. .

Le technicien ordonnancement-gestion de productiondéclenche les approvisionnements et planifie à court terme les opérations de production dans un atelier, en respectant les objectifs de délais et de coûts. Il lance et suit les ordres de production dans les ateliers.
Formation : DUT QLIO (qualité, logistique industrielle et organisation).

Les ingénieurs

Selon les métiers, les entreprises recrutent des ingénieurs généralistes ou spécialisés en mécanique, en électronique ou en aéronautique. À bac + 5, ils sont pour la plupart diplômés d’une école d’ingénieurs, mais le secteur de la maintenance apprécie aussi les universitaires.

L’ingénieur mécanicien conçoit des pièces et ensembles mécaniques (cellules d'avion, de voilures (ailes), de tuyères pour les réacteurs ou de trains d'atterrissage)
Formation : diplôme d'ingénieur en aéronautique, mécanique, physique.

l'ingénieur en aérodynamique conçoit et évalue le comportement aérodynamique des divers composants d'un moteur.
Formation : diplôme d'ingénieur généraliste.

L'ingénieur essais détermine les procédures nécessaires pour mettre au point un produit de l'industrie aéronautique ou l'améliorer.
Formation : diplôme d'ingénieur généraliste ou mécanique.

L'ingénieur de piste avion est responsable de l'ensemble des travaux à réaliser sur un ou plusieurs avions. Il est le correspondant de l'ingénieur d'essais en vol. En tandem avec le chef mécanicien, il organise et coordonne les travaux et les essais des différents intervenants.
Formation : bac + 5 dans le domaine aéronautique, scientifique ou technique. Formation ouverte aux ingénieurs de fabrication ou d'études passés par la production.

L'ingénieur bureau d'études effectue des activités d'ingénierie (études, essais, développement logiciel…) pour la conception et le développement d'un ensemble ou d'un sous-ensemble du produit ou du système. Il développe des applications et doit savoir s'adapter aux nouvelles technologies en permanence.
Formation : formation d'ingénieur aéronautique ou généraliste ; master pro en aéronautique.

L'ingénieur R&D des structures définit, évalue et valide de nouvelles solutions techniques pour réaliser des structures générant des gains de masse, de coût de fabrication et de maintenance. Il dessine, calcule, choisit le matériau et le moyen de fabrication les plus adaptés. Ensuite, il fait réaliser les essais et analyse les résultats par rapport aux prédictions.
Formation : diplôme d'ingénieur ou master en aéronautique ou en mécanique.

Etudes et diplômes

Du CAP au BAC

CAP
Il se prépare, en 2 ans après la classe de troisième, dans un lycée professionnel (LP) ou un établissement privé ou en apprentissage.

Le CAP aéronautique propose 3 options différentes :
• L'option systèmes forme aux interventions sur les systèmes mécaniques, électriques, hydrauliques, ou encore pneumatiques embarqués de l'appareil. Grâce à ce CAP, vous savez les monter et les réparer et êtes capable d'utiliser les matériels de piste pour le graissage, le gonflage…
• L'option structures forme aux interventions sur les éléments en matériaux métalliques et composites qui constituent l'ossature et l'enveloppe de l'aéronef. En sortant de formation, vous savez les monter, les démonter, réaliser des pièces pour les réparations, utiliser les produits d'étanchéité…
• L'option avionique forme aux interventions sur les équipements et les liaisons électriques, électroniques et optiques. Une fois diplômé, vous savez monter, démonter, réparer ou modifier ces équipements, vérifier qu'ils fonctionnent bien, monter un câblage électrique ou en fibre optique, réaliser des cartes électroniques…

D'autres CAP peuvent déboucher sur l'industrie aéronautique :
• CAP réalisation en chaudronnerie industrielle.
Cf. dossier IJMP Les métiers de la métallurgie n° 2.862.
• CAP composites, plastiques chaudronnés.
Cf. dossier Actuel-Cidj Les métiers de la plasturgie n° 2.8543 .
L'insertion dans la vie active est une suite logique après un CAP, mais avec un bon dossier, il est possible de continuer sa formation avec un bac professionnel dans le même domaine, par exemple.

Mention complémentaire (MC)
Il existe une MC aéronautique avec 4 options :
- option avions à moteurs à turbines
- option avions à moteurs à pistons
- option hélicoptères à moteurs à turbines
- option avionique.
L'accès à ces MC est ouvert aux candidats titulaires du BAC Pro aéronautique et du diplôme de maintenance aéronautique (DMA).
La durée de la période de formation en milieu professionnel est de 14 semaines. L'usage de l'anglais est indispensable.
Le titulaire d'une de ces MC travaille dans les entreprises de construction, d'exploitation et de réparation des aéronefs.

BAC Professionnel

Il se prépare en 3 ans après la 3e, de la 2nde professionnelle à la terminale professionnelle.
Il se rpépare en lycée professionnel ou apr apprentissage.

- Le BAC Pro Aéronautique
Le bac pro aéronautique propose 3 options. L'accès à ce bac pro se fait par la seconde professionnelle aéronautique.
• L'option avionique permet de se spécialiser dans les interventions sur les liaisons électriques, électroniques, optiques et informatiques embarqués.
• L'option systèmes se concentre surtout sur les systèmes mécaniques et électriques, les matériaux, l'usinage, les techniques d'inspection, la pose d'équipements électriques et mécaniques, le soudage, le collage, la manutention et le stockage des aéronefs.
• L'option structure est davantage dédiée à la maîtrise des techniques de pose de fixations, de collage d'une pièce plane, de réparation structurale…

6 Le bac pro technicien d'usinage n'est pas spécifiquement dédié à l'aéronautique, mais peut permettre de travailler pour des entreprises produisant des pièces pour le secteur.

- Le BAC Techno STI2D
Pour les secteurs de l'aéronautique et de l'aérospatial, il est préférable de préparer le bac techno STI2D Bac techno Sciences et Technologies de l'Industrie et du Développement Durable.
Il propose 4 spécialités (architecture et construction ; énergie et environnement ; innovation technologique et écoconception ; système d'information et numérique). Pour les secteurs de l'aéronautique et de l'aérospatiale, il est préférable de préparer la série innovation technologique et écoconception (Itec).

Bac+2 - Les techniciens

Ils sont préparés en deux ans après le bac, BTS ou DUT et permettent d’occuper des postes de techniciens supérieurs et de travailler dans les laboratoires, les bureaux des méthodes et les ateliers.

Les BTS

- Le BTS aéronautique est accessible après un bac STI2D spécialité Sin (système d'information et numérique) ou Itec (innovation technologique et écoconception) ou après un bac S. La formation prépare à la fois aux activités d'exploitation et de maintenance des aéronefs et aux activités de contrôle, d'essais, de suivi de l'aéronef de sa conception jusqu'à sa mise en vol.

Autres BTS possibles

D'autres BTS peuvent permettre de travailler dans les industries aéronautiques et spatiales, notamment les spécialisations suivantes : conception de produits industriels, électrotechnique, systèmes numériques option informatique et réseaux, conception et industrialisation en microtechniques, maintenance industrielle, techniques physiques pour l'industrie et le laboratoire…

Cf CIO ou SCUIO

Le DUT

En règle générale, les titulaires de DUT s'insèrent bien sur le marché du travail. Pour ceux qui désirent poursuivre leurs études, différents cursus sont possibles (année de spécialisation, licence pro…).

- DUT GMP (génie mécanique et productique)
Le DUT GMP orientation techniques aérospatiales, cellules et propulseurs se prépare uniquement à l'IUT de Toulouse.

Autres DUT possibles : DUT GEII (génie électrique et informatique industrielle), génie thermique et énergie, mesures physiques ou encoregénie industriel et maintenance.

Après le BTS ou le DUT
Il est possible de préparer une licence professionnelle à l'université, ou d'intégrer, sous certaines conditions, une école d'ingénieurs.

Les études universitaires

L’université propose quelques formations spécialisées en aéronautique. Il s’agit principalement des licences, licences professionnelles, ou de diplômes de niveau BAC + 5 : master professionnelle ou master recherche.

Les licences professionnelles
Objectif : l’insertion professionnelle. Le cursus articule des enseignements théoriques et pratiques avec des stages de 12 à 16 semaines.
Admission : Bac + 2 (2e année de licence, BTS, DUT, ). Dans le secteur de l'aéronautique, il existe plusieurs licences professionnelles

Les Masters
Ils se préparent en deux ans après une licence et confère une qualification bac + 5.

 

Les écoles d'ingénieurs

Cinq ans d'études après le bac sont nécessaires pour obtenir un diplôme d'ingénieur.
On peut intégrer ces écoles directement après le bac, après une classe prépa ou après un bac + 2, 3 ou 4. Dans tous les cas, ces filières sont très sélectives et difficiles d'accès.

Les écoles d’ingénieurs en Midi-Pyrénées:
- l’ENAC (École nationale de l’aviation civile),
- ISAE Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace
- ENIT - Ecole nationale d'ingénieurs Tarbes
- INSA - Institut National des Sciences Appliquées De Toulouse
Vous pouvez accéder aux écoles d’ingénieurs : après une prépa, un bac S ou STI, un bac + 2 ou par admissions parallèles.
A noter que certaines écoles généralistes proposent une option aéronautique au sein de leur cursus.


Le mastère spécialisé

A noter : Le Mastère Spécialisé n’est pas un diplôme mais un Label attribué à des formations spécifiques post-diplômes organisées par certaines écoles d’ingénieurs ou de commerce. Le mastère se prépare en 1 an minimum après un niveau Bac+5 (diplôme d’ingénieur).

Le réseau Pégasus

Le réseau PEGASUS (Partnership of a European Group of Aeronautics and Space Universities) est constitué des meilleures Grandes Écoles et Universités européennes qui dispensent un enseignement dans le domaine aérospatial -

Créé à l'instigation des membres du GEA (l'ENAC,  l'ENSMA et l'ISAE), ce réseau compte une vingtaine de membres représentant neuf pays de l'Union européenne. Actuellement, les universités PEGASUS forment l'essentiel des 2000 ingénieurs diplômés annuellement dans le domaine aérospatial.

Le réseau PEGASUS a pour objectif :
- de permettre aux entreprises de mieux connaître et apprécier la qualité des formations délivrées dans d'autres pays que le leur par la délivrance du Pegasus certificate qui garantit le haut niveau de la formation suivie,
- d’intégrer dans la formation la dimension européenne et leur reconnaissance d’une expérience internationale en délivrant un Pegasus award aux étudiants qui ont passé au moins 5 mois à l'étranger dans le cadre de leur cursus universitaire.

En région Midi-Pyrénées
Le chèque « Pegasus »
Pour des études donnant lieu à l’obtention du Pegasus Award d’une durée d’au moins 4 mois dans un établissement étranger l’enseignement supérieur aéronautique et spatial membre du réseau Pegasus.
Région Midi-Pyrénées Mail : Bourses.mobilite@cr-mip.fr

Partnership of a European Group of Aeronautics and Space UniversitieS

 

Alternance

Si vous avez entre 16 et 25 ans, vous pouvez préparer un diplôme en alternance :
- contrat d'apprentissage (dérogations possible sous certaines conditions pour jeunes 25-30 ans et handicapés)
- contrat de professionnalisation (accessible aussi aux demandeurs d’emploi âgé de 26 ans et plus ou bénéficiaires de minima sociaux)
Ces contrats vous permettront de suivre une formation tout en travaillant. Vous aurez le statut de salarié, avec ses avantages et ses contraintes. Attention : avant de vous inscrire en formation, il faut au préalable signer un contrat de travail avec un employeur ! Pour obtenir des informations complémentaires, consulter la fiche « Alternance et apprentissage : une formation ».

 

Formation continue

La formation continue s'adresse à tous les adultes jeunes et moins jeunes sortis du système scolaire.
Plusieurs dispositifs sont en place en fonction des publics (salariés, demandeurs d'emploi...)


La Région Occitanie élabore son Programme Régional de Formation Professionnelle (PRFP) avec l'objectif de mettre en œuvre des formations menant à l'emploi.
Ces formations sont destinées principalement aux demandeurs d'emploi mais peuvent s'adresser également à un plus large public.
Pour toute information sur la formation en région Occitanie cf site "meformerenrégion". Le site MPFM-Midi-Pyrénées formations métiers est aussi en consultation.

Midi-Pyrénées Formations Métiers

Adresses utiles

CNES Jeunes

Centre national d’études spatiales

Les industries technologiques

Aerospace Valley - Formations métiers

Aeroemploiformation

Sur le site : Offres d'emploi ; offres de stages ; offres apprentissage ; Annuaire des contacts RH ; Annuaire des métiers ;
Annuaire des formations.
Emploi par Région : : Aquitaine ; Ile-de-France ; Midi Pyrénées ; PACA ; Autres régions.

Espace Orientation Information AIREMPLOI

Institut au service du spatial, de ses applications et technologies et Cnes 

Catalogue en ligne des formations initiales, des contrats d'apprentissage et des formations continues de l'industrie spatiale et répertoire des écoles proposant des formations. La liste détaillée des organismes de formation.

Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales

Site Génie Mécanique en Aéronautique de l'Université Paul Sabatier

Partnership of a European Group of Aeronautics and Space UniversitieS

Métiers du spatial



Si vous souhaitez consulter gratuitement les carnets d’adresses Midi-Pyrénées, il suffit de vous rendre dans l'une des 70 structures Information Jeunesse de la région. Un professionnel sera à votre disposition pour vous apporter les compléments d'informations nécessaires à vos recherches.
Ces carnets d’adresses peuvent être accessibles en ligne dans le cadre d'un abonnement, vous trouverez ici les conditions et tarifs.