A+ A A-
French Chinese (Simplified) English German Italian Spanish

Les addictions : prévenir et s'en sortir

Les additions (tabac, alcool, drogues) nuisent à la santé des individus, elles sont de plus en plus combattues et les consommateurs sont mieux aidés.

Fiche n°5.421
Version : Février 2015

  • Les dangers du tabac
Etat des lieux
Selon l'Insee entre 18 et 25 ans, vous êtes près de 40 % à fumer tous les jours.
Effets et danger du tabac
Il augmente la pression artérielle, accélère le rythme cardiaque et détériore les artères.
Sa consommation est en cause dans la grande majorité des cancers des bronches, des poumons, des cavités buccales, de l'œsophage. Le tabac augmente également le risque d’autres cancers tels que le cancer de la vessie, du pancréas.
D’une façon globale, un cancer sur quatre est associé au tabac.

  • Arrêt du tabac : s’informer et se faire aider
Information, conseil et aide à l'arrêt du tabac.

Tabac Info Service

3989

L’office français de prévention du tabagisme (OFT) met à la disposition du public un annuaire national des consultations de tabacologie, consultable en ligne

Office Francais de prévention de Tabagisme

Alcool

  • Alcool
Etat des lieux
La France fait partie des pays les plus grands consommateurs d'alcool du monde.
Chez les jeunes, l'expérimentation d'alcool est relativement élevée dès la classe de 6e puisqu'elle concerne près de 60 % des élèves.
Effets et danger de l'alcool
la consommation régulière et excessive d'alcool (ou au-delà des seuils de 2 ou 3 verres par jour) augmente le risque de nombreuses pathologies : cancers, maladies du foie (cirrhose) et du pancréas, troubles cardiovasculaires, hypertension artérielle, maladies du système nerveux et troubles psychiques (anxiété, dépression, troubles du comportement).

Alcool Info service

Drogues

  • Drogues
Etat des lieux
Les jeunes Français restent parmi les plus grands consommateurs de cannabis en Europe.
Le cannabis reste la drogue illicite la plus consommée. 
Les effets et dangers
Le cannabis
La fumée du cannabis contient des substances cancérigènes comme celle du tabac. :L'association du tabac et du cannabis entraîne des cancers du poumon.
L'ecstasy
Les substances de synthèse comme l'ecstasy sont néfastes pour le système nerveux.
La cocaïne et le crack
Ce ne sont pas drogues douces et le risque d'overdose existe, même par voie nasale.
La consommation de cocaïne s'accompagne d'une contraction des vaisseaux sanguins : les tissus, insuffisamment irrigués, manquent d'oxygène, ce qui provoque des nécroses.
L'héroine
La dépendance s'installe très rapidement : en quelques semaines à peine, le consommateur ressent le besoin d'augmenter la quantité et la fréquence des prises.
Les médicaments psychoactifs : tranquilisants, anxiolitiques, somnifères, ....
Le patient peut s'enfermer petit à petit dans l'escalade médicamenteuse.

  • Le cannabis est une drogue
La consommation de cannabis altère la mémoire, la capacité de concentration et la motivation.
Sa consommation peut entraîner des troubles de la personnalité et des problèmes respiratoires.

  • Ecstasy, amphétamines et méta - amphétamines
L'ecstasy se présente généralement sous la forme de comprimés de couleur et de forme variée.
Les substances de synthèse comme l’ecstasy (MDMA) sont néfastes pour le système nerveux leur consommation peut entraîner des nausées, des sueurs et des maux de tête.

  • La cocaïne et le crack
La cocaïne se présente généralement sous la forme d'une fine poudre blanche, cristalline et sans odeur.
La consommation de cocaïne peut être à l’origine d’accidents cardiaques, notamment chez des personnes fragiles et/ou qui consomment de fortes quantités de tabac.
Elle peut également entraîner des troubles psychiques, une grande instabilité d’humeur, des délires paranoïdes, des attaques de panique, une augmentation de l’activité psychique et, par conséquent, des insomnies, des pertes de mémoire et des phases d’excitation.

  • L'héroïne
L'héroïne se présente sous la forme d'une poudre ou de granulés à écraser.
Elle peut se consommer par injection intraveineuse ou par voie nasale.
Une consommation répétée entraîne une tolérance au produit et la diminution des effets ressentis lors des premières prises. La dépendance physique et psychologique s’installe rapidement dans la majorité des cas.

Arrêter

Les services d'information et d'écoute

Drogues info service
Tél : 0 800 23 13 13 (appel gratuit depuis un poste fixe).
Si vous utilisez un portable, appelez le Tél : 01 70 23 13 13 (prix d’une communication ordinaire).

Écoute Cannabis
Tél : 0 811 91 20 20 (coût d’une communication locale depuis un poste fixe, 7j/7, de 8 h à 20 h).

Fil Santé Jeunes :
0800 235 236 (anciennement 32 24).
Service anonyme et gratuit ou depuis un portable 0144933074, tous les jours de 8h à minuit.

Les consultations d'addictologie à l'hôpital

Environ 20 % des personnes hospitalisées ont des difficultés dans la gestion quotidienne de leur consommation de substances psychoactives.
Les hôpitaux dotés d’un service d’urgence développent progressivement des services de consultation d’addictologie traitant l’ensemble des comportements addictifs.

Les structures d'ecoute, d'orientation et de prise en charge

Les maisons des adolescents
Elles informent, conseillent, accompagnent et orientent les adolescents en difficultés ainsi que leurs familles (troubles alimentaires, déprime, alcool, drogue, ...)

Les Points d’accueil écoute jeunes (PAEJ)
Structures de proximité qui accueillent les jeunes de 10 à 25 ans.
Ces centres s’adressent aux personnes consommant des substances psychoactives (licites ou non, y compris tabac et médicaments détournés de leur usage)

Les Centres de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA)
Ils accueillent toutes les personnes en situation d’addiction ainsi que leur famille.

Les consultations jeunes consommateurs : ouvertes aux jeunes mineurs ou majeurs.
Les consultations spécialisées y sont gratuites et anonymes.

Les centres d'accueil et d'accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogues (CAARUD) sont ouvertes à tout usager de drogue : accueil collectif et individuel, conseils personnalisé, soutien dans l'accès aux soins.

Les hôpitaux : proposent des consultations d'addictologie.

A noter que les centres médico-psychologiques peuvent donner également des conseils et des soins.

Médicaments et jeux

  • L’addiction aux jeux
Jeux en ligne et jeux d’argent
On estime à 600 000 le nombre de joueurs pathologiques en France.
Parallèlement aux addictions aux jeux, on voit apparaître une forme de dépendance des jeunes à leur téléphone portable.
Ces addictions peuvent être lourdes de conséquences sociales et financières.

Sous la responsabilité de l’INPES (Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé) un numéro de téléphone a été mis en place pour venir en aide aux joueurs excessif.

Joueurs Ecoute Info Service

0974751313 (7j/7 de 8h à 12h)

Prise en charge et prévention

Toutes les addictions sont à prendre en compte, qu’elles soient liées ou non aux substances : tabac, alcool, drogue illicite, médicament ou jeux.

Adresses utiles

Sites de référence

Tabac

Comité National de lutte contre le tabagisme

Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies

Tabac Info Service

3989

Alcool

Infos Alcool et parents

Alcool Info service

098098030 (de 8h à 2h; 7j/7)

Association des Alcooliques Anonymes

0820326883 (n° d'écoute)

Drogues

Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et les conduites addictives

Drogues info service

0800231313 (appel anonyme et gratuit)

Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies

Jeux

Joueurs Info service

0974751313

Centre de référence sur le Jeu Excessif



Si vous souhaitez consulter gratuitement les carnets d’adresses Midi-Pyrénées, il suffit de vous rendre dans l'une des 70 structures Information Jeunesse de la région. Un professionnel sera à votre disposition pour vous apporter les compléments d'informations nécessaires à vos recherches.
Ces carnets d’adresses peuvent être accessibles en ligne dans le cadre d'un abonnement, vous trouverez ici les conditions et tarifs.