- Trouver le logement adapté à ses besoins

Location dans le privé


Vous êtes prêt(e) pour l’autonomie ? Vous voulez louer votre propre appartement ?

Vous trouverez de nombreuses annonces de logements de particulier à particulier et d’agences immobilières sur Internet et dans les journaux.

Les agences organisent les visites et rédigent le bail, des frais sont donc à prévoir : environ 1 mois de loyer hors charges. Ils sont à régler seulement si vous signez le bail.

Les notaires peuvent également proposer ce type de service immobilier.

Pour votre recherche, activez aussi votre réseau personnel.

Les conseillers du réseau Information Jeunesse (CRIJ, CIJ, BIJ et PIJ) informent gratuitement les jeunes en recherche de logement sur les démarches, les offres de location et les aides financières.
 
Sites d'offres immobilières

Les sites des CRIJ dans les différentes régions de France, pour l'Occitanie www.crij.org (Toulouse) et www.crij-montpellier.com/
www.leboncoin.fr
www.pap.fr
www.fnaim.fr
www.seloger.com
www.immobilier.notaires.fr
www.lokaviz.fr (centrale du Crous réservée aux étudiants)

Pensez également aux groupes Facebook dédiés à la location et à la colocation.

UNPI 31 (Chambre Syndicale  des Propriétaires et Copropriétaires de la Haute-Garonne et de l’Ariège)
63, rue Alsace Lorraine
31000 TOULOUSE
Tél : 05 62 30 15 30
www.unpi31.fr

Les Cllaj (Comités locaux pour le logement autonome des jeunes) proposent un accompagnement personnalisé gratuit aux jeunes qui cherchent un logement. - www.uncllaj.org

Coordonnées des CLLAJ

GIP Mission Locale/ MCEF de l’Ariège
18 rue de l’Espinet
09000 FOIX
Tél : 05 34 09 37 43
CLAJ du Grand Rodez
MCEF
41 rue Béteille 12000 RODEZ
Tél : 05 65 73 16 32
CLLAJ 31 Toulouse Haute Garonne
2, impasse Michel Labrousse
31100 TOULOUSE
Tél : 05 61 23 60 19
CLLAJ - Mission Locale des Hautes-Pyrénées
8, avenue des Tilleuls - Quartier de l’Arsenal - MCEF
65000 TARBES
Tél : 05 62 33 06 12
SOLIHA - CLLAJ 82
12-16, allée Consul du Puy
82000 MONTAUBAN
Tél : 05 63 91 65 60

Les pièges à éviter
  • Ne sautez pas sur la première annonce qui passe.
  • Ne vous fiez pas aux photos,déplacez-vous.
  • N’envoyez jamais d’argent pour réserver un logement.
  • Ne louez pas une chambre de moins de 9 m2, sinon vous n’aurez pas droit aux aides au logement.
  • Ne prenez pas un appartement au-dessus de vos moyens. Faites une simulation avec ce calculateur de budget et ligne

Priorité à la vigilance !
  • Soyez sur vos gardes avec les arnaques sur Internet qui consistent à vous demander une somme d’argent pour réserver un logement.
  • N’envoyez jamais d’argent !
  • Méfiez-vous aussi des marchands de listes qui proposent des offres de location contre un paiement préalable… sans garantir de vous trouver un logement. Évitez de payer pour avoir une adresse.
  • Pour en savoir plus sur les arnaques à la location : cliquez ici

Logement social (HLM)


Les logements sociaux (HLM) sont attribués sous condition de ressources. Les délais d’attente peuvent parfois être très longs.

Enregistrez votre demande :

Bon à savoir : il existe des Agences immobilières sociales (AIS). Elles font le lien entre les bailleurs privés proposant leur logement au titre du logement social et les locataires (garantie Visale possible).

Partager son logement (colocation…)

La colocation

La formule de la colocation permet d’habiter un logement plus grand tout en limitant son budget. C’est aussi une bonne manière de s’intégrer dans une nouvelle ville et de se faire des amis rapidement… à condition de bien s’entendre avec ses colocataires !

 

En colocation, il existe deux types de bail (contrat de location).

 

    • Un bail unique signé avec le propriétaire. Tous les colocataires y figurent. Chacun dispose des mêmes droits et des mêmes obligations.
Attention à la clause de solidarité avec ce type de bail ! Si vous quittez le logement avant l’expiration du bail, vous êtes quand même tenu de payer la part du loyer d’un colocataire qui ne pourrait plus l’assumer.
Cette clause cesse 6 mois après la fin de votre préavis (sauf pour les colocations antérieures à mars 2014 pour lesquelles cette durée n’est pas valable).
Pour récupérer votre dépôt de garantie, vous devrez attendre que les autres locataires quittent également le logement.

 

    • Un bail pour chaque colocataire : chaque colocataire signe un contrat avec le propriétaire.
Le logement est divisé et chacun peut disposer d’une surface différente.
Souvent, le propriétaire choisit les personnes qui entrent dans le logement.
Vous n’êtes pas lié(e) légalement aux autres locataires : si un colocataire ne paie pas son loyer, vous n’avez pas à régler sa part.

 

Où trouver ses colocataires ?
Conseil

Pour votre habitation, assurez-vous tous ensemble chez le même assureur pour éviter tout conflit de responsabilité entre assurances en cas de problème.

Conseils pour une colocation réussie !

  • La colocation a de nombreux atouts (convivialité, partage des tâches, des charges, du loyer…), mais aussi des contraintes (horaires à respecter, moins d’indépendance, mésentente entre colocataires, clause de solidarité…). Elle reste cependant une expérience enrichissante qui peut déboucher sur de belles amitiés.
  • Renseignez-vous bien sur la législation en matière de colocation.
  • Trouvez un logement suffisamment grand pour que tous les locataires bénéficient d’un minimum d’intimité et d’indépendance.
  • Choisissez au mieux vos colocataires : mode de vie, solvabilité, etc.
  • Définissez dès le départ les règles de vie commune par écrit et veillez à vous y tenir : courses, tâches ménagères, respect de la vie privée (horaires, bruit, visites), lieux où fumer, consignes de chauffage, autorisation ou non des animaux domestiques…
  • Sachez faire des compromis et rester souple.
  • Tirez parti de nouvelles rencontres pour découvrir d’autres cultures, d’autres musiques et vous ouvrir aux autres.
  • Communiquez en cas de problème : ne laissez pas les tensions s’installer

En savoir +

www.anil.org rubrique Votre projet / Vous êtes locataire / Colocation
www.service-public.fr tapez « colocation » dans la barre de recherche
www.tricount.com application gratuite pour gérer le budget d’une colocation


L'habitat partagé intergénérationnel et solidaire


D’autres modes de cohabitation sont possibles. Dans le cadre de l’habitat partagé intergénérationnel et solidaire, « l’hébergé » (étudiant, jeune en formation, salarié…), en échange d’une présence et de petits services dans les tâches quotidiennes, est logé gratuitement ou contre une cotisation chez un « hébergeur » (personne âgée, famille monoparentale…).

http://www.mieuxensemble-toulouse.fr/
www.reseau-cosi.com

Koloc’ à projets solidaires


Vous recherchez un logement et vous avez envie de vous engager dans un quartier populaire ? Conjuguez engagement (4h minimum par semaine) et colocation étudiante en vous inscrivant en ligne sur Koloc’ à projets solidaires, proposé par l’Afev (Association de la fondation étudiante pour la ville).

 

Pour plus d’informations :
www.kolocsolidaire.org/toulouse
05 31 47 73 52 - kaps.toulouse@afev.org
Inscriptions en ligne :
http://kolocsolidaire.org/toulouse/inscris-toi

 

La chambre meublée chez l'habitant


Pour partager un logement, vous pouvez aussi louer une chambre meublée indépendante chez un particulier, avec un accès à la cuisine et à la salle de bains.

Cette formule a des avantages : pas d’aménagement, pas de taxe d’habitation, accès au wifi de la famille, possibilité de partager le repas du soir… Elle présente aussi des inconvénients : vous avez peu d’intimité et il n’est pas évident d’inviter vos amis car vous n’êtes pas chez vous !

Bon à savoir : pensez à signer un bail.

 


Logement contre service


Certains propriétaires (parents avec jeunes enfants) proposent gratuitement une chambre meublée en échange de garde d’enfants et de soutien scolaire. Il est conseillé de rédiger un écrit sur les conditions de l’échange (durée, mise à disposition, gratuité, prestations fournies…) pour éviter tout conflit. Les annonces se trouvent sur les principaux sites de logement.

 


Habiter en résidence (étudiants, jeunes travailleurs…)


Plusieurs types de résidences existent, selon votre statut, votre budget et vos exigences.

Les résidences du CROUS


Les logements en cités et résidences universitaires du Crous sont attribués aux étudiants, sous conditions de ressources, pour une année universitaire (demande renouvelable). Les étudiants boursiers sont prioritaires.

N’attendez pas les résultats du bac pour préparer votre rentrée !

Les demandes de bourse et de logement étudiant sont à faire en ligne entre le 15 janvier et le  31 mai pour la rentrée suivante via la procédure du Dossier social étudiant (DSE). Une réponse vous est donnée fin juin. L’admission est définitive dès lors que vous versez une provision avant une date limite.

www.crous-toulouse.fr/logements/résidences CROUS OCCITANIE

Bonus !
  • Les loyers en Cité U sont toutes charges comprises. 
  • Ce type de logement ouvre droit aux aides au logement (APL). 
  • Pas de taxe d’habitation. 
  • Accès à Internet.

Adressez-vous au Crous de votre académie pour en savoir plus sur le prix des loyers, les services proposés (connexion internet, équipements dans les habitations…), la localisation des résidences, les logements libres en cours d’année (départ d’étudiants en stage ou en réorientation par exemple), les restos U et cafets U…

www.messervices.etudiant.gouv.fr
www.crous-toulouse.fr/ logements/résidences CROUS OCCITANIE
Espace CASE
58 rue du Taur
31000 Toulouse
Tél : 05 61 12 54 00
ouvert du lundi au vendredi de 9h à 16h
Ligne Étudiante : 05 61 12 54 70

 

Foyers pour étudiants


Gérés par des associations, ils proposent des chambres. Les foyers pour étudiants peuvent être à caractère religieux, avec des conditions d’accueil spécifiques : pour filles ou garçons uniquement, règles de vie strictes, animations pastorales… Renseignez- vous au préalable pour vérifier que ce type de foyer vous convient.

 

Coordonnées des foyers
  • Ariège
Auberge le Léo
16, rue Noël Peyrevidal
09000 FOIX
Tél : 05 61 65 09 04
www.leleodefoix.com

  • Aveyron
Foyer Saint-Pierre
Avenue de Saint-Pierre
12000 RODEZ
Tél : 05 65 68 04 47
www.foyeretudiantsrodez.fr

  • Haute-Garonne
Centre Loubeïac
54, rue Puymaurin
31000 TOULOUSE
Tél : 05 62 26 79 08
https://www.loubeiac.fr

Résidence La Gravette
42, rue La Gravette
31300 TOULOUSE
Tél : 05 62 13 11 00
http://www.foyer-la-gravette.asso.fr

Foyer familial étudiant-e-s
23, rue Joly
31400 TOULOUSE
Tél : 05 61 14 73 00
http://ffe.le-pic.org

Foyer Saint-Michel
6, rue Furgole
31000 TOULOUSE
Tél : 05 61 52 01 80
http://foyersaintmichel-toulouse.com

Foyer la Présentation
47, rue des 36 Ponts
31400 TOULOUSE
Tél : 05 34 31 70 00
www.foyerlapresentation.fr

Accommodation for student and professional mobility
44, rue Bayard
31000 TOULOUSE
Tél : 06 86 41 99 53 (Sur rendez-vous)
www.accommodation-for-student.com

  • Gers
Maison du Logement
7 bis, rue Gambetta
32000 AUCH
Tél : 05 62 05 52 80
www.maisonlogement.com

  • Tarn
Solidarité et Accueil en pays Castrais
19, rue Mahuziès
81100 CASTRES
Tél : 05 63 72 99 39
solidariteaccueil@wanadoo.fr

Point Accueil Logement
(Syndicat mixte pour le Développement de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et du Transfert de Technologie du Sud du Tarn)
Avenue Georges Pompidou
81100 CASTRES
Tél : 05 63 62 11 64
Site web : http://www.etudiercastres- mazamet.com

Résidences privées pour étudiants et jeunes actifs


Les résidences privées pour étudiants et jeunes actifs proposent des appartements équipés et meublés aux étudiants et aux jeunes salariés le temps d’un stage, de leurs études… Ces résidences ouvrent droit à l’APL.

Des espaces collectifs sont accessibles aux résidents : salle de travail, salle de convivialité, ainsi que des services : laverie, local à vélo, parking…

Les résidences sont souvent bien situées : en centre-ville, proche des universités, des transports en commun. Avant de vous engager, faites-vous préciser les tarifs, les charges, les frais de dossiers éventuels, les conditions de départ (préavis…), pour ne pas avoir de surprise financière.

La plupart des résidences propose d’effectuer votre demande de logement sur leur site.

 


Résidences Habitat Jeunes


Bonus !
  • La redevance (loyer) payable à la fin du mois est toutes charges comprises.
  • Durée de séjour variable : à la semaine, au mois.
  • Préavis de départ d’une semaine.

Les résidences Habitat Jeunes (ex-foyers de jeunes travailleurs) accueillent principalement des jeunes de 16 à 30 ans dans un parcours vers l’autonomie, en cours d’insertion sociale et professionnelle : jeunes travailleurs, salariés, stagiaires, apprentis, demandeurs d’emploi indemnisés.

Quelques places sont disponibles pour les scolaires et les étudiants.

Les résidences Habitat Jeunes proposent plusieurs types de logements (chambre, studio…) à des prix accessibles, toutes charges comprises. Ces logements ouvrent droit aux allocations de la CAF. Les logements sont le plus souvent meublés pour faciliter l’installation des jeunes en mobilité. Les demandes de logement se font en ligne.

Un accompagnement individualisé peut être proposé par des professionnels (aide dans les démarches administratives, la recherche d’emploi...).

Pour connaître les différentes résidences et / ou faire sa demande de logement en ligne : 

En cas d’urgence


Si vous êtes sans-abri (en rupture familiale, expulsé par votre propriétaire, sans aide pour vous héberger provisoirement…), ou témoin d’une telle situation, appelez le 115 pour ne pas dormir dans la rue, pour être aidé ou pour venir en aide.

Numéro vert, gratuit, fonctionnant 24h/24 et 7j/7

 

Les résidences sociales


On retrouve notamment sous cette appellation les résidences Adoma ou Coallia.
Elles s’adressent à tout public en difficulté : jeunes actifs précaires, familles monoparentales démunies, demandeurs d’asile, travailleurs migrants…

Les résidences sociales apportent une solution transitoire en attendant un relogement dans le parc immobilier traditionnel.
Ces logements temporaires sont meublés et conventionnés APL.

Les résidents disposent également d’un accompagnement pour les aider dans leurs démarches administratives et d’accès aux droits.

Vous pourrez être dirigé(e) vers une de ses résidences en passant par l’intermédiaire d’un travailleur social (CCAS, mission locale…).


Hébergement de courte durée


Stage, job saisonnier, concours à passer… Pour vous loger, de quelques nuits à quelques mois, des solutions existent.

  • Résidences universitaires
Selon les places disponibles, il est possible de séjourner en résidence universitaire une nuit ou quelques jours pour un coût peu élevé. Rendez-vous sur le site du Crous de votre académie ou sur :
Espace CASE
58 rue du Taur
31000 Toulouse
Tél : 05 61 12 54 00
ouvert du lundi au vendredi de 9h à 16h
Ligne Étudiante : 05 61 12 54 70

  • Résidences Habitat Jeunes / résidences étudiantes privées
Certaines résidences étudiantes privées ou Habitat Jeunes proposent des formules d’hébergement à la semaine ou au mois en fonction des places disponibles

  • Auberges de jeunesse
Un mode d’hébergement accessible à tous, avec une carte annuelle d’adhésion à prix modique.

  • Chambre chez l’habitant
Cette formule conviviale peut être utile pour une nuit mais, à long terme, devient vite cher, même si le petit-déjeuner est inclus dans le prix.

  • Couchsurfing
Des particuliers prêtent leur canapé pour une nuit ou plus.


À découvrir

Se loger

CAF : L'aide au logement étudiant expliquée en anglais et en espagnol

Se loger

Avec CLLAJ 31, Logez votre avenir

Se loger

Toi aussi, deviens Kapseur avec l'AFEV

Se loger

Mieux Ensemble, logement intergénérationnel

Se loger

ANIL : agence nationale pour l'information sur le logement

Se loger

Guide Trouver un logement 2017 Toulouse Occitanie

Se loger

Accompagnement conseil sur les aides au logement